Baromètre de conjoncture des TPE - Vague 33

  • Published on
    28-Nov-2014

  • View
    1.943

  • Download
    5

DESCRIPTION

Consquence de la crise, le niveau de cration nette d'emploi dans les TPE se situe au niveau le plus bas jamais enregistr (-2,5%) et les perspectives pour le trimestres venir se situent au mme niveau. Les patrons de TPE rencontrent en effet des difficults financires importantes : 30% jugent ainsi leur situation proccupante. Dans ce cadre, l'augmentation du niveau de vigilance des banques, reconnu par 83% d'entre elles, et le renforcement du niveau d'exigence par 53% d'entre elles risque de rendre complexe l'accs au financement pour les petites entreprises.

Transcript

  • 1. janvier fvrier mars 2009 Vague 33 Ralise du 29 janvier au 12 fvrier 2009 www.ifop.com www.fiducial.fr Sujets dactualit Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 2. FIDUCIAL est une firme franaise de dimension mondiale travers ses filiales europennes ou amricaines et son rseau Fiducial International (17me cabinet mondial et 7me cabinet europen). En France, FIDUCIAL emploie 6 000 personnes au service de ses 200 000 clients pour un chiffre daffaires de 640 millions deuros. Forte dune expertise construite autour de ses cinq mtiers, le droit, le chiffre, le conseil financier, linformatique et le monde du bureau, Fiducial propose un service global aux petites entreprises (artisans, commerants, agriculteurs, professions librales et prestataires de services). FIDUCIAL a pris depuis dcembre 2000 linitiative de publier un baromtre trimestriel de conjoncture des TPE : pour combler un manque de repres sur le secteur des TPE, pour mieux faire connatre et reconnatre ce secteur dentreprises essentiel pour lconomie franaise, pour une vision dynamique et indite du monde des TPE, par un suivi rfrenc et rgulier, selon une mthodologie prenne. Pour plus dinformations consulter : www.fiducial.fr Sujets dactualit 1 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 3. SOMMAIRE Poids des TPE 3 Tableau de bord 4 Les principaux constats 7 Finances et moral des TPE 24 Lemploi dans les TPE 30 Laction du gouvernement 36 La crise financire et le plan de relance 42 Regards croiss Patrons de TPE / Banquiers 55 La crise et le financement des entreprises Les heures supplmentaires 86 Louverture des magasins le dimanche 91 Mthodologie 97 chantillon 98 Sujets dactualit 2 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 4. Poids des TPE % de l'emploi en France Nombre d'entreprises en France 2,6 millions* (Champs ICS : Industrie Commerce Services hors agriculture, services financiers et administration) (*) Source INSEE SIRENE DCASPL 2006 27% Grandes entreprises de plus de 250 salaris ( 5 000) 0,2% PME 3% de 20 249 salaris ( 80 000) 37% 36% % de la valeur ajoute produite 97% TPE de 0 19 salaris 25% ( 2,5 millions) 47% 28% Sujets dactualit 3 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 5. TABLEAU DE BORD Note de lecture ( ) volutions significatives 95% par rapport la vague prcdente. ( ) Diffrences significatives 95% par rapport lensemble. Sujets dactualit 4 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 6. Baromtre de conjoncture des TPE TABLEAU DE BORD Vague 33 Janvier 2009 Rappel Octobre 2008 Emplois 3 mois Moral, situation financire 11,5 Embauches ralises 30 15 Optimisme sur la situation en France 27 9,5 Embauches prvues 8 5,5 Crations de postes ralises 54 8 Optimisme pour leur propre activit 47 7,5 Crations de postes prvues 5 8 Suppressions de postes ralises Indicateur de -26 9 situation financire ces 3 derniers mois -23 10 Suppressions de postes prvues 6 -2,5 Crations nettes ralises Indicateur de -8 -1 prvision financire pour les 3 prochains mois -5 -2,5 Crations nettes Sujets prvues -1 Base : ensemble des TPE dactualit 5 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 7. Baromtre de conjoncture des TPE TABLEAU DE BORD Vague 33 Janvier 2008 Confiance globale dans le gouvernement 65 % de bonne opinion Gouvernements Raffarin Gouvernement Villepin 54 53 51 51 48 46 45 43 42 40 35 39 33 34 32 30 29 29 29 27 26 -8 23 20 14 Gouvernement Fillon Oc to bre J a nvie r Avril J uille t Oc to bre F vrie r Avril J uille t Oc to bre J a nvie r Avril J uille t Oc to bre J a nvie r Avril J uille t Oc to bre J a nvie r J uille t Oc to bre J a nvie r Avril J uille t Oc to bre J a nvie r 2002 2003 2003 2003 2003 2004 2004 2004 2004 2005 2005 2005 2005 2006 2006 2006 2006 2007 2007 2007 2008 2008 2008 2008 2009 Rappel Octobre 2008 Janvier 2009 -10 38 32 32 28 Prise en compte des proccupations des patrons Rythme des rformes % Juste comme il faut de TPE Sujets Base : ensemble des TPE dactualit 6 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 8. LES PRINCIPAUX CONSTATS Sujets dactualit 7 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 9. Des finances dans le rouge, et des angoisses qui restent vives Rsultats 2008 : un bilan nul Si 2006 et 2007 avaient dj t des annes de quot;vaches maigresquot; pour les TPE avec des bilans annuels tout juste positifs (progression des rsultats respectivement de +0,7% et +0,4%), lanne 2008 connait pour la premire fois une progression moyenne des rsultats trs lgrement ngative de -0,1%. Il est donc peu surprenant de constater que l'indice moyen de situation financire, qui reflte lvolution du moral des patrons quant leurs finances, a littralement plong de -3,5 en 2007 -21 points en 2008. En moyenne 33% des patrons dclarent que leurs finances se sont dtriores et 12% seulement le contraire. Il en est de mme pour les prvisions financires dont lindice plonge aussi de +19 points en 2007 0 point en 2008. Aprs l'affolement n de lmergence brutale de la crise lautomne dernier, les patrons de TPE se ressaisissent. Mais de fortes angoisses demeurent. Alors qu'ils taient, depuis plusieurs trimestres, trs pessimistes sur la situation en France (73%) et mme, fait rare, majoritairement pessimistes pour leur propre activit en octobre dernier (53%), les patrons de TPE reprennent un peu confiance en leur activit (avec 54 % doptimistes) et dans le climat gnral des affaires en France. Cependant, face la crise, les angoisses demeurent vives. 87% sont inquiets pour l'conomie franaise (83% en octobre) et 62% pensent que la crise aura de graves rpercussions sur leur activit, mme si la baisse de leur chiffre daffaires court terme (pour les 3 prochains mois) semble modre (-2,8%). Au final, 28% des patrons de TPE dclarent rencontrer des difficults financires, 30% jugent Sujets leur situation financire proccupante. 38% redoutent de cesser leur activit. dactualit 8 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 10. Lemploi directement plomb par la crise La crise entraine des destructions d'emplois massives aussi dans les TPE Au cours des deux derniers trimestres 2008, les suppressions de postes ont atteint les plus hauts niveaux depuis la cration du Baromtre soit 8% puis 9%. La cration nette, dj ngative 1% en octobre, a accus le trimestre dernier un nouveau record 2,5%. Alors que les prvisions pour l'avenir sont habituellement plutt optimistes, les patrons de TPE nanticipent cette fois aucune amlioration de la cration nette d'emplois pour le prochain trimestre (-2,5%). Comme au trimestre prcdent, 47% des patrons de TPE ont vu leur activit fortement diminuer. Les nouvelles suppressions de charges annonces sur le SMIC ne semblent pas pouvoir rellement renverser la tendance : seuls 32% des patrons de TPE se dclarent incits par cette mesure embaucher (pour comparaison ils taient 51% juger cette mesure incitative en octobre 2006, hors priode de crise). Sujets dactualit 9 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 11. Un prsident dans la crise Une confiance en baisse Au dbut de la crise, les patrons de TPE avaient apprci les initiatives europennes du prsident de la rpublique et avaient sans doute fait corps autour de lui en priode de tempte. Aujourd'hui, aprs quelques mois de crise, les patrons de TPE s'inquitent : ils ne sont plus que 40% faire confiance Nicolas Sarkozy et son gouvernement, soit 8 points de moins quau trimestre prcdent. Une chute de popularit qui se retrouve galement auprs de l'ensemble des Franais (-6 points pour Nicolas Sarkozy, -4 pour Franois Fillon*). Du scepticisme sur les rformes Des doutes se font jour sur le rythme des rformes : les patrons de TPE ne sont plus que 28% (contre 38% prcdemment) juger le rythme des rformes quot;comme il fautquot;. Dsormais, 35% pensent qu'elles ne vont pas assez vite et autant qu'elles sont trop rapides. Mme si, en moyenne, les patrons restent majoritairement quot;rformistesquot; (57% favorables une acclration), ce taux a tendance chuter (66% prcdemment) dnotant une certaine perplexit face aux mesures mises en place. En effet, seuls 32% pensent que le plan de relance va avoir un impact positif sur leur entreprise et 35% que les aides au financement des PME sont efficaces, mme s'ils ne rejettent pas en bloc toutes les mesures du plan de relance et en souhaitent un nouveau (cf. ci-aprs). Notons toutefois que les patrons de TPE ont une vision trs mitige des marges de manuvre des dirigeants politiques europens face la crise : seuls 50% estiment qu'ils ont les moyens dinverser la dgradation de la situation conomique. Sujets dactualit Sondages Ifop Paris Match auprs du Grand Public; dernire vague ralise du 29 au 30 janvier 2009. 10 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 12. Une crise durable et profonde Des perspectives inquitantes pour lconomie Signe dun ancrage dsormais avr de la crise, les craintes de faillites dentreprise gagnent encore en importance et restent le principal risque conomique peru par les patrons avec 69% de citations. Cette crainte devance dsormais nettement le gel des crdits bancaires (47%, -6 points) et la hausse de linflation (46%, -4 points). Autres tmoignages du caractre durable de la crise, les principales rpercussions de la crise financire prvues par les patrons de TPE sont la hausse du chmage et des plans sociaux (59%) et linstallation dune longue priode de rcession (44%). En moyenne, 82% (+3 points) dentre eux jugent que la crise va dboucher sur une priode de trs forte rcession en France qui, pour 56%, durera jusqu'en 2010 et pour 28% au-del. Sujets dactualit 11 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 13. Des mesures de relance utiles mais peu palpables Des actions apprcies mais dont les effets apparaissent limits Les mesures du plan de relance sont approuves par les patrons de TPE. Les actions en faveur du BTP et de limmobilier sont les plus consensuelles (68% pour le doublement du prt taux zro et 66% pour les logements sociaux). Ils apprcient ensuite les mesures ddies aux entreprises telles que le remboursement des dettes de lEtat aux entreprises (65%) et celui des charges patronales au niveau du SMIC (64%, mme si 32% seulement se sentent incits embaucher) ou encore le complment daide au financement des PME (60%). Enfin les mesures visant dvelopper les investissements (public, ferroviaire, nergie et poste) sont galement apprcies (60%). Pour autant, moins dun tiers (32%) des interviews estime que ces mesures vont avoir un impact positif sur leur entreprise. La priorit est donne la sauvegarde de lemploi Parmi les axes du plan de relance les plus efficaces et ceux qui doivent tre renforcs demain, les patrons de TPE classent en tte les mesures pour lemploi. Ils jugent galement prioritaires les actions visant le soutien au financement des entreprises (en 2me position) et linvestissement (en 3me position). Sujets dactualit 12 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 14. Le souhait dun plan de relance quot;bisquot; Des mesures visant le financement des entreprises qui peinent rassurer les TPE Le poids financier du plan de relance nest jug bien matris que par 13% des dirigeants interrogs. 42% estiment quil nest pas assez important par rapport la gravit de la crise et 44% quil est trop lourd pour les finances publiques. Mais il est sujet sur lesquels ils sont daccord : 84% sattendent une augmentation des impts. Nanmoins, la mise en place dun second plan de relance est plbiscite par 83% des patrons de TPE. Un interventionnisme est donc souhait, tout en prenant garde ne pas trop peser sur les finances, sacrifiant ainsi l'avenir au prsent. Des besoins d'oxygne au niveau fiscal Parmi les quelques mesures testes pouvant tre mises en place, le rchelonnement sur deux ans du paiement des cotisations sociales est favorablement accueilli par 62% des patrons de TPE. De la mme manire, la compensation dune baisse des charges sociales des entreprises par la suppression du bouclier fiscal et la cration dune tranche dimpt supplmentaire est juge souhaitable par une majorit des patrons interviews (60%). A l'inverse, ils rejettent massivement la mise en place d'une TVA sociale (82%) ou d'une augmentation de la CSG (90%). Sujets dactualit 13 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 15. Patrons de TPE et banquiers essayent de garder leur sang-froid Des patrons inquiets pour la France, des banquiers inquiets pour les TPE Face la crise, si linquitude des patrons de TPE pour lconomie franaise apparat quasi- unanime et augmente encore (87%, +4 points par rapport octobre 2008), les banquiers ayant en charge des TPE s'inquitent moins que leurs clients (68% sont inquiets soit 19% de moins que les patrons de TPE) et ils pronostiquent une sortie de crise un peu plus rapide. Les banquiers sont inquiets des rpercussions de la crise sur l'activit de leurs clients TPE (79%) ; logique car les patrons de TPE le sont eux-mmes (62%). Les banquiers ont toutefois une reprsentation plus ngative de lvolution des TPE que leurs dirigeants eux-mmes. Leur pronostic sur la baisse du chiffre d'affaires de leurs clients TPE est en moyenne de -6,6% pour les 3 prochains mois (17% envisageant mme une baisse de plus de 10%) contre 2,8% en moyenne selon les patrons. 74% des banquiers pensent que la trsorerie de leurs clients TPE va connatre une dgradation dans les 3 prochains mois ; logique galement partage avec les patrons de TPE, car 43% des patrons envisagent une dgradation de leur trsorerie et 45% une stagnation. Au final, patrons de TPE et banquiers essayent de garder leur sang-froid en dclarant rester lgrement optimistes ( 54% et 53%) sur l'activit des TPE. Sujets dactualit 14 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 16. Des difficults financires confirmes Les difficults financires des TPE sont confirmes par les banquiers 28% des patrons de TPE dclarent connatre des difficults financires importantes, rsultat confirm par 29% des banquiers qui constatent une dgradation de la situation de trsorerie chez une part importante de leurs clients TPE. En adquation avec ce rsultat, 30% des patrons de TPE jugent la situation financire proccupante (23% des banquiers). Des cessations d'activit venir Malgr leur volont de dveloppement, 38% des patrons envisagent un scnario noir en dclarant qu'ils pourraient cesser leur activit en 2009 (12% quot;certainementquot;). Ce constat alarmiste est confirm par les banquiers : 75% dclarent craindre une forte augmentation des dfaillances dentreprises au sein de leurs clients TPE au cours de lanne 2009. Sujets dactualit 15 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 17. Selon les patrons : un financement qui se grippe Des signes tangibles de durcissements selon les patrons de TPE 22% des TPE ont constat des durcissements dans les conditions daccs au crdit de la part de leur banque (ils taient 12% en octobre et 11% en janvier 2008). 8% ont vu une de leur ligne de crdit ou un prt prcdemment accord rduit ou annul. Si 28% seulement des TPE ont effectu rcemment une demande de financement auprs de leur banque, parmi elles, 21% ont essuy un refus dun nouveau prt ou dun nouveau financement et 14% ont obtenu un prt mais pour un montant moins lev que celui demand. Dautres patrons de TPE, malgr lacceptation du prt, ont subi des conditions plus ou moins svres : 23% ont t d demander la couverture dun organisme de cautionnement, 18% dclarent avoir d produire des garanties suprieures celles exiges par le pass et 15% ont obtenu leur prt mais des conditions de taux levs. Nanmoins, 45% de ceux qui ont fait une demande de financement nont pas rencontr de problmes. Ces difficults apparaissent un peu proccupantes laube de cette nouvelle anne, pour laquelle 25% des TPE formulent des projets dinvestissement ncessitant un emprunt. Les banquiers accuss de pratiquer des tarifs excessifs En outre, la quasi-totalit (95%) des TPE estime le montant des commissions et des intrts facturs par les banques excessif, 61% les jugeant mme beaucoup trop chers . 78% des patrons de TPE accusent les banques de renchrir les commissions et les taux pour couvrir les pertes rsultant de la crise financire. Sujets dactualit 16 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 18. Selon les banquiers : une vigilance accrue Des banquiers trs prudents et scrupuleux Les banques reconnaissent peu la contraction du crdit ressentie par les TPE. 27% des banquiers estiment que les banques franaises en gnral accordent moins de crdits aux petites entreprises et seuls 12% laffirment quand il sagit des pratiques de leur propre banque. Nanmoins, 83% des banquiers reconnaissent avoir augment leur niveau de vigilance face la dgradation de la situation conomique. En outre, 58% affirment tudier plus scrupuleusement les demandes de financement des TPE. Le durcissement des conditions expriment par les TPE est reconnu par les banquiers : 53% dclarent avoir augment leur niveau dexigence, 44% demander des dossiers de financement plus fournis et 36% attendre davantage de garanties. En revanche, seuls 10% avouent refuser davantage de financement. Ce renforcement de la vigilance se concrtise galement par le fait que 83% des banquiers ont recours des organismes de cautionnement. La prudence des banquiers sest accrue dans un contexte o les effets de la crise sur les entreprises franaises sont sensibles pour les banquiers. La majorit des banquiers (54%) estime en effet avoir connu une diminution des demandes de financement par rapport janvier 2008. Sujets dactualit 17 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 19. Des banquiers toujours lgitimes, mais trs surveills Une vigilance lgard des banquiers, mais une comprhension vis--vis de leurs exigences en priode de crise Le jugement sur les restrictions daccs au crdit selon les TPE se rvle mitig. 85% des patrons de TPE reconnaissent que lamplification mdiatique du phnomne contribue alimenter la crise actuelle. En outre, 82% jugent normal et lgitime de porter des soupons sur les banquiers en priode de crise. Cependant 70% reconnaissent quil est normal que les banques soient particulirement vigilantes en ces priodes difficiles. Les perceptions des banquiers convergent sur la question de lamplification mdiatique, souligne par 84% dentre eux. En revanche, leur avis diffre sur les jugements ports sur les banquiers, quils formulent naturellement plus positivement. Seuls 30% dentre eux estiment lgitime davoir des soupons sur les banquiers en priode de crise (contre 82% des patrons de TPE) et 92% estiment normal que les banques soient particulirement vigilantes en ces priodes difficiles (contre 70%). Des banquiers opposs aux bonus ! Lide selon laquelle les dirigeants des grandes banques aides par lEtat ne doivent pas percevoir de bonus apparat trs apprcie par les patrons de TPE (95%) et galement nettement majoritaire chez les banquiers (85%). En revanche si seulement 38% des patrons de TPE estiment que la suppression des bonus des banquiers ntait pas ncessaire car cela ne va pas rsoudre la crise, plus de la moiti des banquiers (60%) tempre leur prcdente position en soutenant aussi cette version. En outre, 70% des patrons de TPE estiment quil est possible de punir les responsables de la crise financire, contre 53% des banquiers. Sujets dactualit 18 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 20. Le mdiateur du crdit : utile mais limit Un mdiateur du crdit qui a une incidence restreinte sur laction des banques Le dispositif mdiateur du crdit est connu par 62% des patrons de TPE. Parmi ceux-ci, 77% jugent cette mesure utile. Dans les faits, 21% des banquiers interrogs ont dj t sollicits par le mdiateur du crdit. Eux aussi saccordent majoritairement reconnatre lutilit de cette mesure (68%), mais aussi sa pertinence (63%). Nanmoins, les trois quarts dentre eux (75%) estiment que le mdiateur du crdit a davantage une porte mdiatique quune porte relle. Et effectivement, seule une minorit des banquiers considre que cette mesure change concrtement leurs pratiques : 41% dentre eux jugent que le mdiateur du crdit les oblige tre plus prcis dans leurs analyses et conclusions, 40% que cest une mesure contraignante et quand mme prs dun sur trois (29%) quelle inflchit les positions des banques de faon significative. Sujets dactualit 19 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 21. Des actions pour le financement des entreprises insuffisamment rassurantes Des mesures peu concrtes Au final, les fonds octroys fin octobre 2008 par le gouvernement pour le financement des PME (22 milliards) et le renforcement des fonds propres de six banques prives franaises (10,5 milliards deuros) nont eu, aux yeux des dirigeants interrogs, quun impact restreint sur le financement des entreprises : en effet, peine plus dun tiers dentre eux (35%) jugent ces mesures efficaces pour leur entreprise. La perspective dun nouveau renforcement des fonds propres des banques nest dans ce cadre juge utile que par 43% dentre eux. Par ailleurs 66% dclarent que cette mesure est peu rassurante quand la solidit financire des banques. Nanmoins, 63% restent confiants et n'imaginent pas la faillite dune banque franaise. A quand la sortie de crise ? Au final, les banquiers se montrent plus optimistes lgard de la sortie de crise que les patrons de TPE. 19% des banquiers estiment que la situation conomique samliorera dans les six prochains mois (contre 13% des patrons de TPE) et 66% que ce sera le cas en 2010 (contre 56% pour les patrons de TPE). 28% des patrons de TPE vont mme jusqu prdire une amlioration seulement aprs 2011 (contre 14% des banquiers). Sujets dactualit 20 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 22. Peu d'heures supplmentaires Un recours aux heures supplmentaires important mais peu d'effets des mesures dans les TPE Une part non ngligeable des patrons de TPE employant des salaris, bien que minoritaire (44%), dclare avoir recours rgulirement aux heures supplmentaires (48% en octobre 2007), parmi lesquels 21% les utilisent souvent . A linverse, 38% ne font jamais raliser dheures supplmentaires leurs salaris (34% en octobre 2007). Dans ce cadre, les mesures mises en place fin 2007 nont eu quun impact limit : moins dun dirigeant sur cinq (16%) dclare en avoir fait effectuer plus quen 2007 leurs salaris grce aux exonrations de charges. Des mesures de dfiscalisation qui bnficient surtout aux salaris Au global, 33% des employeurs (23% de l'ensemble des TPE) mettent en exergue les consquences positives de ces mesures sur leur activit. Mais les exonrations de charges sont surtout considres par 46% dentre eux comme affectant favorablement le pouvoir dachat des salaris (39% auprs de lensemble des TPE). Toutefois, en priode de crise, les effets ngatifs sur lemploi sont surveiller : 52% des dirigeants de TPE (44% auprs des employeurs) estiment en effet que ces mesures peuvent freiner lembauche en lui prfrant un recours plus important aux heures supplmentaires. Sujets dactualit 21 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 23. Louverture des magasins le dimanche fait dbat Des commerants diviss sur louverture des magasins le dimanche 52% des patrons de TPE se dclarent dfavorables louverture des magasins le dimanche (65% parmi les commerants). 48% sont pour, une opinion qui se rvle proche de celle du grand public (52% auprs de lensemble des Franais). Les raisons dun refus dune telle mesure apparaissent multiples : les rpercussions sur la vie familiale, sociale et associative (50%), la stagnation de la consommation du fait du pouvoir dachat limit (45%) et les dangers pour le petit commerce et la qualit dans les centres-villes (41%). Dautres raisons savrent en retrait : la perception du dimanche comme un jour de repos qui ne devrait pas tre travaill (27%), la non rduction du chmage (16%) et le manque de moyens pour le petit commerce douvrir sept jours sur sept (15%). Aucune raison forte nmerge pour justifier louverture des magasins le dimanche. Les patrons de TPE favorables cette mesure citent aussi bien lvolution de la socit (59%), que la possibilit ouverte de faire ses courses le dimanche (55%) ou leffet bnfique sur l'conomie en augmentant la consommation (52%). Sujets dactualit 22 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009 Fvrier 2009
  • 24. Plus douvertures dominicales faible dose Une approbation dune ouverture largie mais limite Lassouplissement de la loi sur louverture des commerces le dimanche nest majoritairement approuv par les patrons de TPE que si louverture dominicale ne devient pas la rgle. 55% dentre eux approuvent une ouverture 10 dimanches par an et 54% un dimanche par mois (mais les commerants restent opposs respectivement 58% et 56%). Lorsque la frquence augmente, le refus devient majoritaire. Ainsi, ils ne sont plus que 44% approuver une ouverture 2 ou 3 dimanches par mois et 37% tous les dimanches. Lapprobation de louverture des commerces le dimanche varie galement selon le type de magasin. Si lacceptation est majoritaire concernant les magasins de culture et de loisirs (60%, et 53% parmi les commerants), elle est plus rserve concernant les magasins de vtements (48%) et encore plus concernant les supermarchs et hypermarchs (41%, et 26% parmi les commerants). Dans les faits, le travail dominical est dj une ralit pour une majorit de commerants 65% des commerants interrogs ouvrent effectivement certains dimanches. Parmi ceux- ci, 64% font travailler des salaris pendant ce jour douverture. Louverture le dimanche apparat dabord comme une ncessit. 55% des commerants travaillant le dimanche estiment cette ouverture inhrente la nature de leur activit. En outre, 37% soulignent que celle-ci se fait pour des raisons de gestion du temps ou de saisonnalit. Laugmentation du chiffre daffaires napparat que comme une raison secondaire (43%). La pression de la concurrence (32%) est cite par moins dun tiers des Sujets petits commerces ouvrant le dimanche. dactualit 23 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 25. FINANCES ET MORAL DES TPE Note de lecture ( ) volutions significatives 95% par rapport la vague prcdente. ( ) Diffrences significatives 95% par rapport lensemble. Sujets dactualit 24 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 26. Les rsultats annuels Question : Et globalement, au cours de cette anne 2008, diriez-vous que les rsultats de votre entreprise se sont? Dtriors Dtriors Amliors Amliors Stabiliss de + de 5% de 2% 5% de 2% 5% de + de 5% - 0,1% Moyenne 2008 = % Total Htellerie (-1,0%) % Total Services aux particuliers (+0,6%) dtrior amlior 6 9 salaris (+0,5%) 33% 28% 18% 15% 35% 14% 14% Fin 2008 + 0,4% Moyenne 2007 = 36% 29% 16% 13% 33% 18% 18% Fin 2007 + 0,7% Moyenne 2007 = 24% 37% 13% 11% 36% 18% 19% Fin 2006 Sujets dactualit Base : ensemble des TPE 25 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 27. La situation financire Question : Diriez-vous que la situation financire de votre entreprise sest plutt amliore, sest dtriore ou est reste stable ? Dtriore Amliore Reste stable Situation financire % damlioration - % de dtrioration - 21 Indice moyen 2008= 33% 55% 12% 2008 Indice moyen 2007 = - 3,5 21% 61,5% 17,5% 2007 Indice moyen 2006 = -4 23% 58% 19% 2006 Sujets dactualit Base : ensemble des TPE 26 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 28. volutions des indices de situation financire* - Moyennes annuelles - (*) % damlioration - % de dtrioration 19 19 14 12 12 12 9 3 0 -3,5 -4 -5 -7 -10 -13 = -7,2 Moyenne des indices de situation Moyennes depuis 2000 = +11,5 Moyenne des indices de prvision -21 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 Sujets dactualit Base : ensemble des TPE 27 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 29. volutions des indices de situation financire* - Rsultats trimestriels - (*) % damlioration - % de dtrioration Question 1 : Au cours des 3 derniers mois, diriez-vous que la situation financire de votre entreprise sest plutt amliore, sest dtriore ou est reste stable ? Question 2 : Et au cours des 3 prochains mois, diriez-vous que la situation financire de votre entreprise samliorera, se dtriorera ou restera stable ? 24 22 22 20 19 18 17 17 16 14 10 10 7 7 0 4 6 7 2 4 0 3 1 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 -4 -1 0 -1 -2 -8 -5 -7 -7 -7 -8 -8 -10 -12 -13 -13 -14 -15 -16 -21 -23 -23 -26 Situation sur les 3 derniers mois =- 7,2 Moyennes depuis 2000 Prvisions pour les 3 prochains mois = +11,5 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 Base : ensemble des TPE 28 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 30. Optimisme sur la situation en France et pour leur activit Question : En prenant en considration le contexte politique, social et conomique actuel, diriez-vous sur le climat gnral des affaires en France, que vous tes plutt optimiste ou pessimiste ? Total optimiste sur la situation en France Total pessimiste sur la situation en France Serv. entreprises (78%) 76 75 74 74 73 73 73 73 71 69 67 67 66 66 66 66 65 63 63 63 62 61 61 59 58 55 54 53 46 44 30 43 26 40 40 27 39 39 26 36 36 36 36 33 35 34 34 33 33 31 29 27 Commerce (38%) 26 25 24 24 T3 T4 T1 T1- T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 NB : La diffrence entre total optimiste et total pessimiste correspond aux NSP. fv 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 Question : Et pour votre propre activit, diriez-vous que vous tes plutt optimiste ou pessimiste ? Total optimiste pour leur activit Total pessimiste pour leur activit 68 65 66 61 60 60 60 60 60 59 59 58 58 57 57 56 54 55 55 53 53 53 51 51 51 50 50 50 BTP (63%) 47 50 49 49 49 49 48 47 46 45 45 45 44 43 42 42 41 41 41 40 40 39 39 39 39 Serv. entreprises (52%) 31 34 34 T3 T4 T1 T1- T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 fv NB : La diffrence entre total optimiste et total pessimiste correspond aux NSP. 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 29 Base : ensemble des TPE Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 31. LEMPLOI DANS LES TPE Note de lecture ( ) volutions significatives 95% par rapport la vague prcdente. ( ) Diffrences significatives 95% par rapport lensemble. Sujets dactualit 30 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 32. Souhaits dvolution des effectifs en 2009 Question : Quelle est votre prvision en matire demploi pour lanne 2009 ? 2009 2008 2007 10% Augmenter vos effectifs 17% salaris 25% 85% Stabiliser vos effectifs 80% (en remplaant si ncessaire les dparts) 72% 5% Diminuer vos effectifs 3% salaris 2% Sujets dactualit Base : ensemble des TPE 31 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 33. volutions de lemploi dans les TPE - Rsultats trimestriels - C rations trimestrielles = 6,9 Moyennes depuis 2001 Suppressions trimestrielles = 5,5 9 7 7 7 6 6 6 8 8 7 7 6 6 6 6 5 5 5 5 5 5 5 4 4 4 4 4 4 4 3 3 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 2006 2008 2007 2001 2004 2003 2005 2002 32 Base : ensemble des TPE Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 34. volutions des crations nettes - Rsultats trimestriels - Moyennes depuis 2001 C rations nettes prvues au trimestre prcdent (T-1) = 4,6 +3,2 C rations nettes ralises au trimestre actuel (T) = 1,5 (% crations de postes % suppressions de postes au sein des TPE en activit) MOYENNE +4 +0,3 +3 +0,8 +0,3 +0,5 -0,1 +3 9 8 7 7 7 6 6 6 6 6 6 6 5 5 5 5 5 5 4 4 4 4 6 4 3 3 3 3 3 5 4 2 1 3 3 3 3 3 3 1 1 1 2 2 2 2 2 0 0 -1 0 0 0 -1 -1 -1 -1 -1 -1 -1 -2,5 -2,5 2008 2001 2003 2009 2007 2002 2004 2006 2005 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 T2 T3 T4 T1 Base : ensemble des TPE 33
  • 35. Embauches ralises et perspectives au prochain trimestre Ralisations Perspectives doctobre dcembre 2008 de janvier mars 2009 En moyenne : En moyenne : 2,0 personnes 1,3 personne Embauches 9,5 11,5 Embauches Crations de Crations de 29% CDI 5,5 7,5 postes postes Cration nette Cration nette Remplacements Remplacements 6 ralise : -2,5% 2 prvue : -2,5% de postes de postes Commerce (+3%) 1 2 salaris (+6%) Industrie (+2%) 1 19 salaris (+2%) 0 salari (+5%) Commerce (+3%) Serv. Entreprises(-11%) Serv. Entreprises (+2%) Htellerie (-6%) Htellerie (-6%) 10 19 salaris (-6%) Suppressions Suppressions 8 10 67% CDI de postes de postes Sujets Base : ensemble des TPE Base : ensemble des TPE dactualit 34 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 36. Types de contrats utiliss - Moyennes annuelles - CDI CDD/Interim 48% 43% 40% 42% 38% 34% 2007 2008 2006 CNE Contrat aid Contrat d'apprentissage 14% 8% 7% 6% 7% 5% 4% 4% 0% Sujets 2007 2008 2006 dactualit Base brute: TPE ayant embauch 35 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 37. LACTION DU GOUVERNEMENT Note de lecture ( ) volutions significatives 95% par rapport la vague prcdente. ( ) Diffrences significatives 95% par rapport lensemble. Sujets dactualit 36 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 38. Confiance dans le gouvernement et prise en compte des proccupations des TPE Question : A propos des mesures / actions conomiques annonces ou mises en place par le gouvernement, diriez-vous quelles ? % de bonne opinion Inspirent confiance d'une manire gnrale Prennent en compte vos proccupations de chef d'entreprise Gouvernement Villepin Gouvernements Raffarin Gouvernement Fillon 65 Canicule Remaniement 1 19 salaris (46%) 54 51 48 -8 50 % Suppression Cration 43 des charges du CNE 42 40 46 39 sur le SMIC 45 45 34 33 32 29 30 32 29 34 32 32 31 31 29 27 26 14 25 23 10 19 salaris (38%) 21 21 BTP, Industrie (23%) 14 Loi Dutreil Loi Fillon Loi Fillon pour l'initiative assouplis- sur les Mesures conomique sement pour les retraites la cration des 35h conjoints oct- janv- avr- juil- oct- janv- avr- juil- oct- janv- avr- juil- oct- janv- avr- juil- oct- janv- avr- juil- oct- janv- avr- juil- oct- janv- 02 03 03 03 03 04 04 04 04 05 05 05 05 06 06 06 06 07 07 07 07 08 08 08 08 09 37 Base : ensemble des TPE Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 39. Confiance des patrons de TPE dans le gouvernement compare aux confiances du Grand Public % dopinions positives Sarkozy Grand Public* * Sondages Ifop Paris Match auprs du Grand Public ; dernire vague ralise du 29 au 30 janvier 2009 Fillon Grand Public* Gouvernement Patrons de TPE Base : ensemble des TPE 67 67 66 63 62 65 62 59 58 57 57 63 62 57 57 56 56 55 55 53 54 54 53 52 53 49 48 52 47 45 47 46 51 43 43 42 42 46 41 43 41 41 41 40 39 J uin 2 0 0 7 J uillet 2 0 0 7 Ao t 2 0 0 7 Sep temb re Octo b re No vemb re Dcemb re J anvier Fvrier M ars 2 0 0 8 Avril 2 0 0 8 M ai 2 0 0 8 J uin 2 0 0 8 J uillet 2 0 0 8 Ao t 2 0 0 8 Sep t emb re Oct o b re No vemb re Dcemb re J anvier Fvrier 2007 2007 2007 2007 2008 2008 2008 2008 2008 2008 2009 2009 38 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 40. Le suivi du rythme des rformes Rcapitulatif volutions - Rythme des rformes quot;juste comme il fautquot; 62 41 38 30 30 28 26 juillet 2007 octobre 2007 janvier 2008 avril 2008 juillet 2008 octobre 2008 janvier 2009 Sujets dactualit 39 Base : ensemble des TPE Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 41. Jugement sur le rythme des rformes Question : Diriez-vous que le rythme des rformes de Nicolas Sarkozy est ? janvier 2009 Rappel octobre 2008 35 TOTAL TROP RAPIDE 31 12 Services aux particuliers (22%) Beaucoup trop rapide Sympathisants PS (28%) 9 23 Un peu trop rapide 22 28 Commerce (37%) 6 9 salaris (37%) Juste comme il faut Sympathisants UMP (41%) 38 35 Sympathisants UMP (41%) Pas assez rapide 30 2 Nsp 1 Sujets Base : ensemble des TPE dactualit 40 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 42. Le souhait dune acclration du rythme des rformes Question : Nicolas Sarkozy a annonc quil fallait acclrer le rythme des rformes. Partagez-vous son opinion ? janvier 2009 Rappel octobre 2008 57 TOTAL OUI 66 36 Oui, tout fait 38 21 Oui, plutt 28 42 TOTAL NON 34 18 Non, plutt pas 16 24 Non, pas du tout 18 1 Sujets Nsp Base : ensemble des TPE 0 dactualit 41 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 43. LA CRISE FINANCIERE ET LE PLAN DE RELANCE Note de lecture ( ) volutions significatives 95% par rapport la vague prcdente. ( ) Diffrences significatives 95% par rapport lensemble. Sujets dactualit 42 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 44. Les principaux risques conomiques Question : Parmi les risques suivants, quels sont ceux que vous craignez le plus en France ? En premier ? En second ? janvier 2009 Rappel octobre 2008 En premier En second Total des citations Des faillites d'entreprises, petites ou grandes 45 24 69 Commerce (77%) 37 23 60 0 salari (50%) Le gel des crdits bancaires 17 30 47 Services aux particuliers (52%) Htellerie (56%) 24 29 53 La hausse de l'inflation, de l'nergie ou des 10 19 salaris (55%) 22 24 46 Services aux entreprises (55%) matires premires 23 27 50 BTP (37%) La chute de l'immobilier 10 12 22 Services aux entreprises (33%) 11 12 23 La chute des cours de bourse 5 8 13 Services aux entreprises (19%) 5 9 14 Sujets Base : ensemble des TPE dactualit 43 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 45. Les principales rpercussions Question : Quelles rpercussions de la crise financire craignez-vous le plus en France ? En premier ? En second ? janvier 2009 Rappel octobre 2008 Total des citations En premier En second Une hausse du chmage et des plans sociaux 30 29 59 Services aux entreprises (72%) 34 38 72 10 19 salaris (60%) Une longue priode de rcession en France 25 19 44 Services aux entreprises (56%) Item non pos prcdemment L'augmentation de la misre 17 26 43 Services aux particuliers (58%) 0 salari (47%) 28 24 52 Htellerie (51%) Une baisse de la consommation 22 16 38 BTP (48%), Commerce (48%) 1 19 salaris (42%) 27 25 52 10 19 salaris (25%) L'effondrement gnralis du systme financier 6 9 15 Commerce (19%) 11 12 23 Sujets Base : ensemble des TPE dactualit 44 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 46. La probabilit dune forte rcession suite la crise Question : Pensez-vous que la crise va dboucher sur une priode de trs forte rcession conomique en France ? janvier 2009 Rappel octobre 2008 82 TOTAL OUI 79 0 salari (85%) Services aux particuliers (90%) Sympathisants PS (93%) 45 Oui, tout fait 40 37 Oui, plutt 39 18 BTP (27%) Sympathisants UMP (26%) TOTAL NON 21 15 Non, plutt pas 17 3 Non, pas du tout Sujets 4 Base : ensemble des TPE dactualit 45 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 47. Lefficacit des mesures du plan de relance Pour chacune des mesures suivantes du plan de relance prvu par Nicolas Sarkozy, diriez-vous que vous la jugez efficace ou non ? Trs efficace Assez efficace Le doublement du prt taux zro pour les acquisitions dans 23 45 68% le neuf en 2009 BTP (79%) La construction ou acquisition de 100 000 logements 19 47 66% sociaux supplmentaires en 2009 et 2010 Services aux entreprises (74%) 1 19 salaris (70%) L'acclration du remboursement des dettes de l'Etat aux 18 47 65% entreprises (de 11,5 milliards) Services aux particuliers (71%) L'incitation pour les entreprises de moins de 10 salaris embaucher en 2009 en remboursant l'intgralit des charges 22 42 64% patronales au niveau du Smic L'augmentation des investissements de l'Etat (de 4 milliards) 15 45 dans des domaines stratgiques (environnement, recherche, 60% dfense) Services aux entreprises (70%) Services aux particuliers (69%) Un complment d'aide au financement des PME (de 4 milliards d'euros qui viennent s'ajouter aux 22 milliards 14 46 60% prcdemment engags) Commerce (64%) L'augmentation des investissements des entreprises 11 49 60% publiques (de 4 milliards) dans les domaines ferroviaire, nergtique et postal Services aux entreprises (71%) Le soutien de l'Etat l'investissement des collectivits 57% 9 48 locales, via des remboursements anticips (2,5 milliards) Services aux particuliers (63%) Services aux entreprises (62%) Le versement d'une prime de solidarit active de 200 euros 9 31 aux Franais disposant de revenus faibles (au chmage ou 40% en activit) 1 2 salaris (47%) La mise en place d'une prime la casse de 1 000 pour les 9 27 36% Sujets voitures de plus de 10 ans dactualit 46 Base : ensemble des TPE Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 48. Limpact du plan de relance sur les entreprises Question : Estimez-vous que toutes ces mesures vont avoir un impact positif sur votre entreprise ? 1 19 salaris (37%) TOTAL OUI 32 Services aux entreprises (38%) 7 Oui, tout fait Oui, plutt 25 TOTAL NON 68 36 Non, plutt pas Non, pas du tout 32 Sujets dactualit Base : ensemble des TPE 47 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 49. Les axes du plan de relance Question : Parmi les grandes mesures du plan de relance de Nicolas Et selon vous, demain, quelles sont celles qui Sarkozy et de son gouvernement, quelles sont celles que devraient tre encore renforces par le vous jugez les plus utiles ? En premier ? En second? gouvernement ? Total Total En premier En second En premier En second des citations des citations Les mesures pour 34 27 61 25 24 49 stimuler l'emploi 0 salari (65%) Industrie (59%) Services aux particuliers (67%) 3 5 salaris (57%) Les mesures pour 16 21 37 24 22 46 soutenir le financement des entreprises 10 19 salaris (48%) 1 2 salaris (43%) Htellerie (55%) Les mesures pour relancer 21 19 40 24 18 42 l'investissement en France Services aux entreprises (54%) 10 19 salaris (51%) 10 19 salaris (52%) Les mesures pour la solidarit et la 14 14 28 13 14 27 protection des plus modestes Services aux entreprises (36%) Services aux particuliers (34%) Les mesures en faveur 11 15 26 10 15 25 du logement BTP (35%) 0 salari (27%) Les mesures en faveur 34 7 4 6 10 du secteur automobile Commerce (15%) Base : ensemble des TPE 48 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 50. L'incitation l'embauche de la suppression des charges du SMIC Question : Concernant lincitation pour les entreprises de moins de 10 salaris embaucher en 2009 en remboursant lintgralit des charges patronales au niveau du SMIC, soit environ 150 euros par mois, diriez-vous que cette mesure peut vous inciter embaucher un ou plusieurs salaris ? Rappel de la question pose en octobre 2006 (*) 51% 32 TOTAL OUI Rappel de l'incitation l'emploi 6 9 salaris (47%) du CNE juillet 2005 (**) Commerce (38%) 39% Oui, tout 12 fait (*) Une nouvelle mesure du gouvernement pour les entreprises de moins de 20 salaris a t annonce par Dominique de Villepin et Jean Louis Borloo, visant supprimer toutes 20 Oui, plutt les charges sociales au niveau du SMIC. Diriez- vous que cette mesure ? (*) La mise en place, dans les trs petites entreprises, dun nouveau type de contrat de TOTAL travail dure indtermine, le contrat 68 nouvelle embauche qui prvoira dsormais NON une priode dessai de deux ans pour le salari. Diriez-vous que c'est une mesure qui incite lembauche ? Non, plutt 18 pas Non, pas 50 du tout Sujets dactualit Base : ensemble des TPE 49 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 51. Ladhsion du report des cotisations sociales Question : Estimez-vous efficaces pour assainir la situation conomique des entreprises et leur redonner de loxygne le report de paiement des cotisations sociales dun trimestre et leur rchelonnement sur deux ans ? TOTAL OUI 62 Services aux entreprises (81%) 1 2 salaris (67%) Oui, tout fait 25 Oui, plutt 37 TOTAL NON 38 Services aux particuliers (46%) 21 Non, plutt pas Non, pas du tout 17 Sujets Nsp 1 dactualit Base : ensemble des TPE 50 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 52. Lefficacit de diffrentes mesures Question : Nous allons vous proposer plusieurs autres mesures pour compenser une baisse des charges sociales pour les entreprises. Pour chacune dentre elles, diriez-vous que vous la jugez efficace ou non ? Trs efficace Assez efficace Peu efficace Pas du tout efficace BTP (70%) 60% 0 salari (63%) Sympathisants PS (66%) La suppression du bouclier fiscal et la cration d'une 24 36 18 22 tranche d'impt supplmentaire pour les hauts revenus Industrie (22%) 18% Sympathisants UMP (21%) L'instauration de la TVA 4 14 26 56 sociale Services aux entreprises (18%) 10% Sympathisants PS (16%) 33 2 8 57 L'augmentation de la CSG Sujets dactualit 51 Base : ensemble des TPE Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 53. La ncessit dun second plan de relance Question : Faut-il que le gouvernement engage un second plan de relance ? TOTAL OUI 83 Services aux particuliers (90%) Oui, certainement 39 Oui, probablement 44 TOTAL NON 16 Services aux entreprises (23%) BTP (23%) 10 Non, probablement pas Non, certainement pas 6 Nsp 1 Sujets Base : ensemble des TPE dactualit 52 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 54. Le poids financier du plan de relance Question : Selon-vous, au global, le poids financier du plan Question : Pensez-vous qu terme cette crise financire aura de relance du gouvernement sur la dette publique pour consquence une augmentation des impts ? de la France est ? janvier 2009 Rappel octobre 2008 84 TOTAL OUI Trop lourd 84 pour les 44 finances publiques Commerce (49%) 50 Oui, tout fait 47 Bien matris: ni 34 13 trop, ni pas Oui, plutt assez 37 important 16 Pas assez TOTAL NON 16 important 42 par rapport la gravit de la crise Services aux 11 particuliers (49%) Non, plutt pas 12 1 Nsp 5 Non, pas du tout 4 Sujets dactualit Base : ensemble des TPE 53 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 55. Les marges de manuvres des dirigeants europens face la crise Question : Pensez-vous que les hommes et les femmes politiques europens, quelle que soit leur appartenance, aient les moyens dinverser la dgradation de la situation conomique ? 1 2 salaris (61%) TOTAL OUI 50 Services aux particuliers (63%) 22 Oui, certainement Oui, probablement 28 0 salari (54%) TOTAL NON 50 Commerce (57%) Htellerie (60%) 28 Non, probablement pas Non, certainement pas 22 Sujets Base : ensemble des TPE dactualit 54 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 56. REGARDS CROISES PATRONS DE TPE / BANQUIERS TPE : Patrons d'entreprise BANQUES de 0 19 salaris LA CRISE ET LE FINANCEMENT DES ENTREPRISES Sujets dactualit 55 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 57. TPE : BANQUES Patrons d'entreprise de 0 19 salaris LES IMPACTS DE LA CRISE Sujets dactualit 56 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 58. Le niveau dinquitude sur l'conomie Question : Vous personnellement, en pensant la crise actuelle, diriez-vous que vous tes tout fait inquiet, plutt inquiet, plutt pas inquiet ou pas du tout inquiet pour lconomie franaise ? % banquiers % patrons de TPE janvier 2009 Rappel octobre 2008 TPE : BANQUES Patrons d'entreprise de 0 19 salaris 87 TOTAL 68 INQUIET 83 0 salari (90%) Moins de 2 salaris (79%) Services aux particuliers (93%) 27 Tout fait 4 inquiet 24 60 Plutt 64 inquiet 59 TOTAL 13 32 PAS 17 INQUIET 9 Plutt pas 29 inquiet 11 Pas du 4 3 tout 6 Sujets inquiet dactualit Base : ensemble des TPE Base : ensemble des banquiers 57 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 59. Limpact de la crise sur lactivit des TPE Question : Pensez-vous que la crise et le contexte conomique Question : Pensez-vous que la crise et le contexte actuel vont avoir des graves rpercussions sur conomique actuel vont avoir des graves lactivit de vos clients TPE ? rpercussions sur votre activit ? % patrons de TPE % banquiers TPE : BANQUES Patrons d'entreprise de 0 19 salaris -17 79 62 TOTAL OUI 1 19 salaris (68%) Services aux entreprises (73%) Oui, tout 19 27 fait 60 35 Oui, plutt 21 38 TOTAL NON Services aux particuliers (48%) 0 salari (42%) Non, plutt 20 26 pas Non, pas du 1 12 Sujets tout dactualit Base : ensemble des TPE Base : ensemble des banquiers 58 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 60. Le niveau doptimisme sur lactivit des TPE Question : En prenant en considration le contexte Question : En prenant en considration le contexte politique, politique, social et conomique actuel, diriez- social et conomique actuel, diriez-vous ,en ce qui vous pour votre propre activit, que vous concerne lactivit de vos clients TPE, que vous tes ? tes ? % patrons de TPE % banquiers TPE : Patrons d'entreprise BANQUES de 0 19 salaris = TOTAL TOTAL 53 54 OPTIMISTE OPTIMISTE Trs optimiste 1 Trs optimiste 4 Assez Assez 52 50 optimiste optimiste TOTAL TOTAL 47 45 PESSIMISTE PESSIMISTE Assez Assez 45 32 pessimiste pessimiste Trs Trs 2 13 pessimiste pessimiste Nsp 1 Sujets Base : ensemble des TPE dactualit Base : ensemble des banquiers 59 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 61. Le pronostic sur lvolution des recettes des TPE pour les 3 prochains mois Question : Pour les 3 prochains mois, en ce qui concerne le Question : Pour les 3 prochains mois, en ce qui concerne vos chiffre daffaires de vos clients TPE, vous recettes ou vos ventes, vous envisagez plutt ? envisagez plutt ? % banquiers % patrons de TPE TPE : BANQUES Moyenne : -2,8% Moyenne : -6,6% Patrons d'entreprise de 0 19 salaris Commerce (-1,5%) ; Htellerie (-2,2%) Services aux entreprises (-3,6%) ; Industrie (-3,7%) 3 5 salaris (-5,3%) ; 6 9 salaris (-4,9%) 10 19 salaris (-5,3%) Une baisse Une baisse 13 de plus de 17 de plus de 10 % 10 % Une baisse Une baisse 18 40 de 5 10 % de 5 10 % Une baisse Une baisse 12 16 de 1 5 % de 1 5 % Une Une 44 25 stagnation stagnation 13 Une hausse 1 Une hausse Sujets dactualit Base : ensemble des TPE Base : ensemble des banquiers 60 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 62. Le pronostic sur lvolution de la situation de trsorerie des TPE pour les 3 prochains mois Question : Et toujours pour les 3 prochains mois, en ce qui Question : Et toujours pour les 3 prochains mois, en ce qui concerne la trsorerie de vos clients TPE, vous concerne votre situation de trsorerie, vous envisagez plutt ? envisagez plutt ? % banquiers % patrons de TPE TPE : BANQUES Patrons d'entreprise de 0 19 salaris TOTAL TOTAL 43 74 Dgradation Dgradation 1 19 salaris (47%) Htellerie (50%) Une forte Une forte 10 7 dgradation dgradation Une lgre Une lgre 33 67 dgradation dgradation Une Une 45 24 stagnation stagnation Services aux particuliers (50%) 0 salari (47%) Une Une 12 2 amlioration amlioration Sujets Base : ensemble des banquiers dactualit Base : ensemble des TPE 61 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 63. Les difficults financires et de trsorerie des TPE Question : Constatez-vous une dgradation de la situation Question : Rencontrez-vous actuellement des difficults de trsorerie de vos clients TPE ? financires? % patrons de TPE % banquiers TPE : Patrons d'entreprise de 0 19 salaris BANQUES = TOTAL TOTAL UNE PART 28 29 IMPORTANTES IMPORTANTE 1 2 salaris (33%) Industrie (35%) Oui, chez une part trs Trs 7 1 importante des clients de importantes notre banque Oui, chez une part assez Assez 21 28 importante des clients de importantes notre banque TOTAL PAS TOTAL UNE PART PAS 71 71 IMPORTANTES IMPORTANTE Oui, mais chez une part peu Peu 26 49 importante des clients de importantes notre banque Trs peu ou Non, chez trs peu des clients 45 pas du tout 22 de notre banque importantes Sujets Nsp 1 dactualit Base : ensemble des TPE Base : ensemble des banquiers 62 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 64. Le jugement sur la situation financire des TPE Question : Actuellement, comment jugez-vous la situation Question : Actuellement, comment jugez-vous la situation financire de vos clients TPE ? financire de votre entreprise ? % banquiers % patrons de TPE TPE : BANQUES Patrons d'entreprise de 0 19 salaris TOTAL TOTAL 23 30 PREOC C UPANTE PREOC C UPANTE Trs Trs 0 6 proccupante proccupante Plutt Plutt 23 24 proccupante proccupante 77 TOTAL SAINE 70 TOTAL SAINE 76 Plutt saine 51 Plutt saine Sujets 1 Trs saine 19 Trs saine dactualit Base : ensemble des TPE Base : ensemble des banquiers 63 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 65. Les risques de cessation dactivit cause de la crise en 2009 Question : Craignez-vous une forte augmentation des Question : Envisagez-vous la possibilit de cesser lactivit dfaillances dentreprises parmi vos clients TPE de votre entreprise au cours de lanne 2009 au cours de lanne 2009 ? cause de cette situation financire ? % banquiers % patrons de TPE TPE : BANQUES Patrons d'entreprise de 0 19 salaris BTP (57%) Htellerie (57%) TOTAL OUI 38 TOTAL OUI 75 Services aux particuliers (52%) 1 2 salaris (46%) Oui, Oui, tout 12 27 certainement fait Oui, 26 Oui, plutt 48 probablement 62 TOTAL NON 25 TOTAL NON Non, Non, plutt 38 probablement 23 pas pas Non, Non, pas du 24 certainement 2 tout pas Sujets dactualit Base : TPE jugeant leur situation financire proccupante Base : Banques jugeant la situation financire de leurs clients TPE proccupante 64 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 66. Le pronostic des TPE sur l'inflation et les dfaillances fournisseurs Question : Et toujours pour les 3 prochains mois, en ce qui Question : Craignez-vous une dfaillance financire de concerne les prix de vos fournisseurs, vous plusieurs de vos clients et/ou de vos fournisseurs envisagez plutt ? dans les prochains mois ? TPE : TPE : Patrons d'entreprise Patrons d'entreprise de 0 19 salaris de 0 19 salaris 7 Une baisse 1 19 salaris (52%) 43 TOTAL OUI Services aux entreprises (56%) 37 Une stagnation Oui, tout 19 fait Une hausse de 22 12% 24 Oui, plutt Une hausse de 55% 25 Htellerie (67%) 25% 56 TOTAL NON Services aux particuliers (66%) Une hausse de 8 Non, plutt plus de 5 % 33 pas Moyenne : +1,5% 1 Nsp Non, pas du 23 tout BTP (+2,5%) 1 2 salaris (+1,9%) Sujets Services aux entreprises (+0,5%) Htellerie (+0,4%) dactualit Nsp 1 Base : ensemble des TPE 65 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 67. LE FINANCEMENT VU PAR LES PATRONS DE TPE TPE : Patrons d'entreprise de 0 19 salaris Sujets dactualit 66 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 68. Le durcissement des conditions de crdit des TPE Question : Votre banque a-t-elle rcemment rduit ou Question : Avez-vous subi un durcissement des conditions annul une ligne de crdit ou un prt daccs au crdit de la part de votre banque ? prcdemment accord ? Rappels 2008 : 12% octobre TPE : 11% janvier Patrons d'entreprise de 0 19 salaris 1 2 salaris (12%) Htellerie (15%) 1 2 salaris (27%) Nsp Industrie (27%) 1% Oui Oui 22% 8% Non Non 77% 92% Base : ensemble des TPE Sujets dactualit 67 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 69. Les demandes de financement rcentes des TPE auprs de leur banque Question : (Si oui) Votre banque vous a-t-elle Question : Avez-vous rcemment fait une demande de rcemment? financement auprs de votre banque ? Plusieurs rponses possibles % OUI Accord un financement avec les garanties dun organisme de 23 TPE : cautionnement de type Oso, Patrons d'entreprise de 0 19 salaris Siagi Accord un financement contre des garanties suprieures celles 18 quelle exigeait par le pass (cautions, hypothque, Au moins un problme rencontr Accord un financement mais 55% 15 des conditions de taux leves Oui Non 28% 72% Accord un financement, mais Commerce (33%) 10 19 salaris (33%) pour un montant moins lev que 14 demand Refus un nouveau prt/ 21 financement Aucun problme rencontr 45 Sujets dactualit Base : TPE ayant fait une demande de financement auprs de leur banque Base : ensemble des TPE 68 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 70. Les besoins de financement dans les TPE Question : Avez-vous des projets dinvestissements pour 2009 ncessitant demprunter ? TPE : Patrons d'entreprise de 0 19 salaris Non, je nai pas de projets dinvestissements 69% 0 salari (74%) Commerce (73%) Oui, pour la totalit ou une partie du montant 25% 1 2 salaris(36%) Rappel Octobre 2008 : 30% 6% Non, leur montant est autofinanc Sujets Base : ensemble des TPE dactualit 69 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 71. La crainte dun renchrissement des taux par les banques Question : Craignez-vous que les banques renchrissent les Question : Quel jugement portez-vous sur le montant des commissions et les taux appliqus aux particuliers et commissions et intrts facturs par les aux entreprises pour couvrir les pertes rsultant de banques, eu gard ltendue et la qualit du la crise financire ? service propos ? Pas trs 1 TOTAL OUI 78 chers TPE : Patrons d'entreprise Services aux particuliers (84%) de 0 19 salaris 10 19 salaris (82%) 58 Oui, tout fait 4 Justifis Oui, plutt 20 Un peu trop 34 TOTAL NON 22 chers 95% 13 Non, plutt pas Beaucoup 61 trop chers Non, pas du 9 Sujets tout Base : ensemble des TPE dactualit 70 70 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 72. LE FINANCEMENT VU PAR LES BANQUIERS BANQUES Sujets dactualit 71 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 73. Limpact de la crise sur les prts accords par les banques aux TPE Question : Et vous personnellement, diriez-vous que la Question : Diriez-vous que la situation de crise actuelle incite situation de crise actuelle a incit VOTRE BANQUE LES BANQUES FRANCAISES EN GENERAL accorder moins, plus ou autant quavant, de accorder moins, plus ou autant quavant, de crdits aux petites entreprises ? crdits aux petites entreprises ? BANQUES Plus Plus 5 2 qu'avant qu'avant Moins Moins 12 27 qu'avant qu'avant Autant Autant 71 82 qu'avant qu'avant Nsp 1 Sujets Base : ensemble des banquiers dactualit 72 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 74. Limpact du contexte conomique sur lattitude des banques lgard des TPE Question : La dgradation de la situation conomique de la France vous a-t-elle incit ? 83 Augmenter votre niveau de vigilance BANQUES Etudier plus scrupuleusement les demandes de 58 financement des TPE 53 Augmenter votre niveau dexigence Exiger des dossiers de demande de financement plus 44 fournis 36 Exiger davantage de garanties 10 Refuser davantage de demandes de financement Sujets Base : ensemble des banquiers dactualit 73 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 75. Lvolution des demandes de financement et des critres danalyse des dossiers Question : Les critres danalyse des dossiers ont-ils t Question : Constatez-vous, en ce qui concerne les demandes renforcs ? de financement, par rapport janvier 2008 ? TOTAL 11 TOTAL OUI 36 AUGMENTATION BANQUES Une forte 3 augmentation Oui, tout 12 fait Une faible 8 augmentation 24 Oui, plutt TOTAL 54 DIMINUTION TOTAL NON 64 Une faible 30 diminution Une forte Non, plutt 24 28 diminution pas Pas de 34 changement Non, pas du 36 tout Sujets dactualit 1 Nsp 74 Base : ensemble des banquiers Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 76. La frquence de proposition de recours des organismes de cautionnement Question : Le recours des organismes de cautionnement, comme OSEO ou la SIAGI, est-il propos ? Systmatiquement 19 BANQUES 83% 29 Trs souvent Souvent 35 Rarement 15 17% Jamais 2 Sujets dactualit Base : ensemble des banquiers 75 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 77. TPE : BANQUES Patrons d'entreprise de 0 19 salaris LES MESURES DU GOUVERNEMENT EN FAVEUR DU FINANCEMENT Sujets dactualit 76 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 78. Les jugements sur les mesures de relance Question : Diriez-vous que les mesures de relance prises par Nicolas Sarkozy et son gouvernement pour endiguer la dgradation de la situation conomique sont ? % banquiers % patrons de TPE BANQUES TPE : Patrons d'entreprise de 0 19 salaris Oui, Tout fait Oui, plutt Oui, Tout fait Oui, plutt Pas assez Pas assez 20 28 48 30 30 60 importantes importantes 1 2 salaris (66%) Services aux entreprises (65%) Pas assez 27 29 56 Pas assez rapides 21 26 47 rapides Htellerie (66%) BTP (62%) Bien adaptes la Bien adaptes 12 36 48 11 46 57 situation la situation Commerce (56%) BTP (56%) 12 31 43 Efficaces 8 43 51 Efficaces Sujets 10 19 salaris (51%) Htellerie (53%) dactualit Commerce (51%) Base : ensemble des TPE Base : ensemble des banquiers 77 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 79. Lefficacit des mesures pour les entreprises Question : Fin octobre, lEtat a inject 10,5 milliards deuros dans six banques prives franaises pour renforcer leurs fonds propres et 22 milliards pour le financement des PME. Diriez-vous que ces mesures ont t efficaces pour soutenir le financement des entreprises ? TPE : Patrons d'entreprise de 0 19 salaris Services aux particuliers (44%) TOTAL OUI 35 Services aux entreprises (41%) Oui, tout fait 9 Oui, plutt 26 Commerce (76%) TOTAL NON 64 BTP (72%) 38 Non, plutt pas Non, pas du tout 6 Sujets Nsp 1 dactualit Base : ensemble des TPE 78 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 80. Le renforcement des mesures pour les entreprises Question : Nicolas Sarkozy a annonc le 7 janvier quil fallait encore renforcer les fonds propres des banques. Diriez-vous que ? TPE : Patrons d'entreprise de 0 19 salaris Oui, tout fait Oui, plutt Non, plutt pas Non, pas du tout Nsp 66% Commerce (77%) Cette nouvelle mesure est inquitante quant 36 30 14 1 19 la solidit financire des banques Services aux entreprises (49%) 43% 6 19 salaris (52%) Ce renforcement est utile pour soutenir le 17 26 33 23 1 financement des entreprises Sujets dactualit Base : ensemble des TPE 79 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 81. La crainte de faillite dune ou plusieurs banques franaises Question : Redoutez-vous la faillite dune ou plusieurs banques franaises ? janvier 2009 Rappel octobre 2008 TPE : Patrons d'entreprise de 0 19 salaris 37 0 salari (43%) TOTAL OUI Services aux particuliers (43%) 37 19 Oui, tout fait 16 18 Oui, plutt 21 63 1 19 salaris (71%) TOTAL NON Services aux entreprises (72%) 63 29 Non, plutt pas 36 34 Non, pas du tout 27 Sujets Base : ensemble des TPE dactualit 80 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 82. Lapprciation du mdiateur du crdit par les TPE Question : (Si oui) Quelle apprciation portez-vous sur le Question : Nicolas Sarkozy a nomm un mdiateur du dispositif mdiateur du crdit , ? Diriez-vous crdit pour les entreprises qui rencontrent des que cest une mesure ? difficults anormales pour obtenir un financement auprs des banques. Avez-vous entendu parler de cette mesure ? TOTAL UTILE 77 Industrie (82%) Htellerie (82%) TPE : Commerce (82%) Patrons d'entreprise de 0 19 salaris Trs utile 33 Assez utile 44 Oui 62% TOTAL PAS Non 22 Services aux UTILE 38% entreprises (74%) Commerce (70%) Peu utile 14 Pas du tout 8 utile Nsp 1 Sujets dactualit Base : ensemble des TPE Base : patrons de TPE dclarant avoir entendu parler du mdiateur du crdit. 81 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 83. Lapprciation du mdiateur du crdit par les banques Question : Quelle apprciation portez-vous sur le dispositif Question : Avez-vous dj t sollicit par le mdiateur du crdit ? Diriez-vous que cest mdiateur du crdit ? une mesure ? Oui, Tout fait Oui, plutt BANQUES Qui a plus une porte mdiatique 37 38 75 21 TOTAL OUI quune porte relle 21 47 68 Oui, une Utile 14 fois Oui, entre Pertinente 20 43 63 6 deux et cinq fois Qui vous oblige tre plus prcis 17 24 41 Oui, plus de 1 dans vos analyses cinq fois et vos conclusions 13 27 40 Contraignante 79 Non Qui inflchit les positions des 7 22 29 banques de faon significative Sujets Base : ensemble des banquiers dactualit 82 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 84. Opinions sur les restrictions daccs au crdit Question : Certains journalistes et personnalits politiques dclarent que les banques restreignent les conditions daccs au crdit des entreprises et particulirement des petites entreprises les plus faibles. Diriez-vous ? % banquiers % patrons de TPE BANQUES TPE : Patrons d'entreprise de 0 19 salaris Oui, Tout fait Oui, plutt Oui, Tout fait Oui, plutt Que ces affirmations 60 25 85 58 26 84 contribuent alimenter la crise actuelle Quil est normal et lgitime davoir des 10 20 30 58 24 82 soupons sur les banquiers en priode de crise Quil est normal que les banques soient 54 38 92 37 33 70 particulirement vigilantes en ces priodes difficiles Sujets dactualit Base : ensemble des TPE Base : ensemble des banquiers 83 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 85. Opinions sur les bonus des banquiers Question : Etes-vous daccord ou non avec chacune des opinions suivantes que lon a pu entendre propos de cette crise et des banquiers ? % banquiers % patrons de TPE TPE : BANQUES Patrons d'entreprise de 0 19 salaris Tout fait d'accord Plutt d'accord Tout fait d'accord Plutt d'accord Il est normal que les dirigeants des grandes 87 8 95 65 20 85 banques aides par lEtat ne touchent pas de bonus Il est possible didentifier et de punir les 28 25 53 49 21 70 responsables de la crise financire La suppression des bonus des banquiers ntait pas 36 24 60 23 15 38 ncessaire, ce nest pas a qui va rsoudre la Sujets crise dactualit Base : ensemble des TPE Base : ensemble des banquiers 84 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 86. Lchance damlioration de la situation conomique Question : Selon-vous, la situation conomique samliorera-t-elle plutt ? % banquiers % patrons de TPE TPE : BANQUES Patrons d'entreprise de 0 19 salaris Dans les trois 1 2 prochains mois Dans les six 19 prochains 13 1 19 salaris (18%) BTP (21%) mois Pas avant 66 56 2010 Services aux entreprises (65%) 80% 84% Pas avant 14 28 2011 Services aux particuliers (33%) Nsp 1 Sujets dactualit Base : ensemble des banquiers Base : ensemble des TPE 85 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 87. LES HEURES SUPPLEMENTAIRES Note de lecture ( ) volutions significatives 95% par rapport la vague prcdente. ( ) Diffrences significatives 95% par rapport lensemble. Sujets dactualit 86 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 88. La frquence de recours aux heures supplmentaires Question : (Aux employeurs) Faites-vous effectuer des heures supplmentaires vos salaris ? TOTAL Souvent, de 6 9 salaris (60%) 44 10 19 salaris (63%) temps en temps BTP (59%) 21 Souvent De temps en temps 23 TOTAL Rarement, 56 jamais Rarement 18 38 Jamais Sujets dactualit Base : TPE employeurs 87 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 89. Limpact de la mise en place des mesures sur les heures supplmentaires Question : (Aux employeurs) Le dispositif d'exonration de charges et de dfiscalisation des heures supplmentaires est entr en vigueur fin 2007. Diriez-vous qu en 2008 vos salaris ont effectu davantage dheures supplmentaires quen 2007 ? 6 9 salaris (20%) TOTAL Plus qu'en 2007 16 10 19 salaris (23%) Beaucoup plus qu'en 7 Commerce (10%) 2007 Un peu plus qu'en 2007 9 TOTAL Pas plus qu'en 80 2007 Pas beaucoup plus 12 qu'en 2007 68 Non, autant qu'en 2007 Nsp 4 Sujets dactualit Base : TPE employeurs 88 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 90. Lefficacit des mesures sur les heures supplmentaires pour lactivit des entreprises et le pouvoir dachat Question : Selon-vous, les mesures sur les heures supplmentaires ont-elles t trs efficaces, assez efficaces, peu efficaces ou pas du tout efficaces ? Trs efficaces Assez efficaces Peu efficaces Pas du tout efficaces Nsp TPE employeurs (46%) 39% Industrie (49%) Commerce (45%) Pour le pouvoir d'achat 8 31 30 1 30 des salaris TPE employeurs (33%) 6 19 salaris (40%) 23% Industrie(30%) ; BTP (28%) Commerce (27%) ; Htellerie (27%) Pour l'activit de votre 6 17 18 56 3 entreprise Sujets dactualit Base : ensemble des TPE 89 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 91. Lexistence deffets ngatifs sur lemploi des mesures sur les heures supplmentaires Question : Et selon-vous, ces mesures sur les heures supplmentaires ont-elles au global des effets ngatifs pour lemploi en priode de crise car les entreprises les utilisent davantage plutt que dembaucher ? 0 salari (57%) TOTAL NEGATIFS 52 Services aux particuliers (56%) 18 Trs ngatifs Plutt ngatifs 34 TPE employeurs (56%) 3 5 salaris (59%) 48 TOTAL PAS NEGATIFS 6 9 salaris (63%) 10 19 salaris (71%) Industrie (55%) Plutt pas ngatifs 27 21 Pas du tout ngatifs Sujets dactualit Base : ensemble des TPE 90 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 92. LOUVERTURE DES MAGASINS LE DIMANCHE Note de lecture ( ) volutions significatives 95% par rapport la vague prcdente. ( ) Diffrences significatives 95% par rapport lensemble. Sujets dactualit 91 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 93. Lapprobation de louverture des magasins le dimanche Question : Personnellement, tes-vous favorable louverture des magasins le dimanche ? Rappel Grand Public Septembre 2008* 52 TOTAL FAVORABLE 48 Htellerie(58%) Services aux entreprises (58%) 22 32 Trs favorable 30 Plutt favorable 16 Commerce (65%) 48 52 TOTAL PAS FAVORABLE 3 5 salaris (60%) 12 Plutt pas favorable 15 36 37 Pas du tout favorable Sujets Base : ensemble des TPE dactualit (*) Sondage ralis par lIfop pour Publicis Consultants par tlphone auprs dun chantillon de 1 003 personnes, reprsentatif de la population franaise ge de 18 ans et plus, du 22 au 23 septembre 2008. 92 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 94. Les raisons de lapprobation ou de la dsapprobation de louverture des commerces le dimanche Pas Favorable favorable Question : Pour quelle(s) raison(s) ny tes-vous favorable ? Question : Pour quelle(s) raison(s) y tes- 52% 48% vous favorable ? Cela affecte la vie familiale, sociale, Car il faut vivre avec 50 associative son temps, il est 59 normal que la Cela ne va pas augmenter la socit volue 45 consommation car le pouvoir dachat est limit Car cela permettra Cela va tuer le petit commerce et la 41 aux Franais de qualit des centres-villes 55 faire leurs courses le dimanche Le dimanc he est un jour de repos qui ne 27 devrait pas tre travaill Car cela va augmenter la Cela ne va pas rduire le c hmage 16 52 consommation et amliorer lconomie Le petit commerce na pas les moyens 15 dtre ouvert 7 jours sur 7 Pour une autre 9 Pour une autre raison 1 raison Sujets dactualit Base : TPE favorables louverture des magasins le dimanche Base : TPE dfavorables louverture des magasins le dimanche 93 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 95. Lapprobation dun assouplissement de la loi sur louverture des commerces le dimanche Question : Actuellement les magasins ont le droit - sur drogation - douvrir au maximum 5 dimanches par an. Seriez-vous favorable ou non un assouplissement de la lgislation afin que les magasins puissent ouvrir ? Tout fait favorable Plutt favorable Plutt pas favorable Pas du tout favorable 55% Commerce (42%) 41 14 32 10 dimanches par an 13 54% Commerce (44%) Au moins un dimanche par 40 14 15 31 mois 44% Commerce (36%) Deux ou trois dimanches par 12 32 12 44 mois 37% Commerce (31%) 11 Tous les dimanches 29 8 52 Sujets Base : ensemble des TPE dactualit 94 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 96. Lapprobation de louverture de diffrents types de magasins le dimanche Question : Et tes-vous favorable louverture le dimanche des magasins ? Tout fait favorable Plutt favorable Plutt pas favorable Pas du tout favorable 60% Commerce (53%) 43 17 28 12 De culture et loisirs 48% Commerce (37%) 35 13 14 38 De vtements 41% Commerce (26%) Des supermarchs et 15 29 12 44 hypermarchs Sujets dactualit Base : ensemble des TPE 95 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 97. Les commerants et louverture le dimanche Question : (Aux commerants) Vous arrive t-il douvrir votre entreprise le dimanche ? Question : Pourquoi ouvrez-vous votre entreprise le dimanche ? Favorable Pas Non favorablecause la A 35% nature de 55 votre activit Pour Oui augmenter 43 65% votre chiffre daffaires Pour des Base : TPE du secteur du commerce raisons de gestion du 37 temps ou de Question : (Aux commerants) Et dans le cadre de votre saisonnalit activit, vous arrive-t-il de faire travailler des salaris le dimanche ? Pour faire comme vos 32 Non concurrents 36% Pour une 11 autre raison Oui 64% Sujets Base : TPE du secteur du commerce ouvrant le dimanche Base : TPE du secteur dactualit du commerce ouvrant le dimanche 96 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 98. MTHODOLOGIE chantillon de 1 002 dirigeants de TPE de 0 19 salaris, raisonn sur les critres secteur dactivit de lentreprise, taille de lentreprise, rgion dimplantation de lentreprise et interrog par tlphone du 29 janvier au 12 fvrier 2009. L chantillon est raisonn sur les critres suivants : le secteur dactivit de lentreprise, la taille de lentreprise, la rgion dimplantation de lentreprise. Des rsultats nationaux reprsentatifs : redressement selon les donnes INSEE pour la meilleure reprsentativit de cette composante du tissu conomique franais. chantillon de 502 responsables dtablissements bancaires, interrog par tlphone du 29 janvier au 6 fvrier 2009, raisonn et redress sur les critres de la taille des tablissements et des rgions dimplantation. Sujets dactualit 97 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009
  • 99. CHANTILLON TPE TAILLE SALARIALE SECTEURS DACTIVITES Quota : Donnes redresses selon les chiffres INSEE Quota : % redresss selon les chiffres INSEE (effectifs bruts) Caf, Htellerie, 10 19 salaris Restauration (201) (152) 6 9 salaris En % En % (199) Industrie Commerce 4 (150) (151) 5 3 5 salaris 8 (201) 25 9 11 14 0 salari BTP (199) 19 (149) 61 24 20 1 2 salaris NORD : 5 % (202) Services Services aux particuliers (249) aux entreprises dont sant, action sociale (100) (151) IDF : 24 % EST : 7 % Source : INSEE OUEST : 11Nord-Ou % SIRENE DCASPL est: BP OUEST : 8 % (fichier dfinitif) BP EST : chiffres au 1er janvier 2006 7% REGIONS Quota : Donnes redresses selon les chiffres INSEE SUD-EST : 13 % SUD-OUEST : 11 % MEDITERRANEE : 14 % Sujets dactualit 98 Baromtre de conjoncture des TPE Vague 33 janvier/fvrier/mars 2009

Recommended

View more >