Paralysie faciale périphérique a frigore

  • Published on
    10-Aug-2015

  • View
    207

  • Download
    1

Transcript

1. Paralysie facialeParalysie faciale priphrique idiopathiquepriphrique idiopathique Paralysie de BELLParalysie de BELL Paralysie a FrigoreParalysie a Frigore 2. I Dfinition gnralit :I Dfinition gnralit : II Rappel anatomo-physiologique :II Rappel anatomo-physiologique : III Etiopathogenie :III Etiopathogenie : pidmiologiepidmiologie PathogniePathognie IV tude clinique :IV tude clinique : TDD :TDD : PFP dans sa forme compltePFP dans sa forme complte Examen cliniqueExamen clinique Examens complmentairesExamens complmentaires 1) test topographique1) test topographique 2) test lectriques2) test lectriques 3) bilan radiologique,(IRM)3) bilan radiologique,(IRM) V Formes cliniquesV Formes cliniques VI DiagnosticVI Diagnostic VII volution pronostiqueVII volution pronostique VIII Traitement :VIII Traitement : butsbuts moyensmoyens indicationsindications IX ConclusionIX Conclusion 3. Paralysie faciale priphrique idiopathiqueParalysie faciale priphrique idiopathique Paralysie frigoreParalysie frigore paralysie de BELLparalysie de BELL I) Dfinition - gnralit :I) Dfinition - gnralit : _La paralysie de Bell correspond a lensemble des paralysies_La paralysie de Bell correspond a lensemble des paralysies faciales priphriques isoles ,sans cause apparentefaciales priphriques isoles ,sans cause apparente dinstallation aigue strictement unilatrale .dinstallation aigue strictement unilatrale . _elle se dfinit sur le plan anatomopathologique:_elle se dfinit sur le plan anatomopathologique: neuropathieneuropathie oedmateuse .oedmateuse . _cest la plus frquente des PFP._cest la plus frquente des PFP. _diagnostic dlimination ._diagnostic dlimination . _pronostic favorable._pronostic favorable. _ Traitement dlicat car il dpend dune tiologie qui reste_ Traitement dlicat car il dpend dune tiologie qui reste discute.discute. 4. II) Rappel anatomo-physiologique:II) Rappel anatomo-physiologique: 5. III)III) EtiopathogenieEtiopathogenie :: 1) Epidmiologie :1) Epidmiologie : Frquence :_20 cas /100,000 habitant/ans.Frquence :_20 cas /100,000 habitant/ans. _formes familiales ont t dcrites._formes familiales ont t dcrites. Age : a tout age: _souvent sujet dage moyen .Age : a tout age: _souvent sujet dage moyen . _rare chez lenfant ._rare chez lenfant . Sexe : les 2 sexes sont atteint .Sexe : les 2 sexes sont atteint . 2) pathognie :2) pathognie : _ la paralysie faciale est une_ la paralysie faciale est une neuropathie oedmateuse .neuropathie oedmateuse . _ Diffrentes hypothses tiologiques ont t mises afin de_ Diffrentes hypothses tiologiques ont t mises afin de tenter dexplique cette paralysie,les plus frquentes:tenter dexplique cette paralysie,les plus frquentes: vasculairevasculaire virale.virale. 6. Cause vasculaire:Cause vasculaire: la thorie vasculaire repose sur le fait que le nerf VII dans son trajetla thorie vasculaire repose sur le fait que le nerf VII dans son trajet intrapetreux est situe dans un canal osseux inextensible ,la paralysieintrapetreux est situe dans un canal osseux inextensible ,la paralysie faciale serait la consquence dun:faciale serait la consquence dun: Un trouble vasomoteur vasoconstriction Ischmie du nerf Anoxie capillaire ++ Augmentation de la Permabilit vasculaire Fuite plasmatiquedme Compression du Nerf et des vaisseau 7. o Cause virale : Plusieurs lments donne penser que la paralysie faciale a est frigore effectivement dorigine virale: _ Le premier lment est la similitude avec la paralysie faciale zoosterienne dont la cause est la ractivation du virus varicelle zona au sein du ganglion gnicul du nerf faciale. _de plus, des recherches tiologique ont tente de prouver immunologiquement cette prsence virale, plusieurs observations dmontrent la prsence de Herpes Simplex Virus de type 1(HSV1) latent au niveau du ganglion gnicul ,confrontant lhypothse dune ractivation de ce virus dans la paralysie de Bell . _de mme le cas dun jeune homme ayant dvelopp une paralysie faciale svre aprs un contact oral avec une partenaire qui avait des lsions gnitales herptiques active ,a t rapport . _le dernier lment est ltude exprimentale effectue sur des souris chez qui on a provoque une paralysie faciale de BELL, par inoculation du HSV1 dans la langue ou dans loreille. 8. 3)Autre causes : Le froid volentier retrouv lorigine dune paralysie faciale priphrique mais de faons indirecte. _Lexposition au froid peut dterminer un phnomne de vasoconstriction prolong suivi dune vasodilatation paralytique. _cest la brusque variation des tempratures qui serait responsable sur ce phnomne . 9. IV) clinique : TDD :Forme complte unilatrale . 1)Examen clinique : Interrogatoire :_mode de dbut. _date de dbut . _signes associs . _ antcdent personnels . _parfois douleur mastodienne qui prcde la paralysie 10. Lexamen physique :Lexamen physique : A) Etude de la motricit : 1- Au repos : _ visage asymtrique . _effacement des rides du front du cot atteint . _ largissement de la fente palpbrale . _disparition du clignement spontan . _ effacement du sillon nasogenien . _chute de la commissure labiale . _ dviation de lensemble de la fente labiale vers le cot sain 11. 2- Lors de lexpression de la mimique : _ Lasymtrie du vissage qui saccentue . _ Le plissement du front est absent . _ Impossibilit de hausser les sourcils . _ Signe de CHARLES BELL _ Signe de DUFY ET GASTAN _ Signe du PEAUCIER DE BABINSKI 12. Dix muscles sont tests, de haut en bas :Dix muscles sont tests, de haut en bas : Frontal: fait les gros yeux Frontal: fait les gros yeux Sourcilier : foncez les sourcils Sourcilier : foncez les sourcils Orbiculaire des paupires : fermez les yeuxOrbiculaire des paupires : fermez les yeux Pyramidal : plissez le nez Pyramidal : plissez le nez Dilatateur des narines : cartez les narines Dilatateur des narines : cartez les narines Orbiculaire des lvres : sifflez Orbiculaire des lvres : sifflez Risorius: souriez Risorius: souriez Zygomatique : souriez plus franchement,Zygomatique : souriez plus franchement, dents serres dents serres buccinateur : gonflez les joues buccinateur : gonflez les joues Carr du menton : mettez le menton enCarr du menton : mettez le menton en avant avant Pour chaque muscle, on demande au patientPour chaque muscle, on demande au patient de raliser une contraction qui sera coter dede raliser une contraction qui sera coter de 00 3.3. Testing musculaire de freyssTesting musculaire de freyss 13. B) TROUBLE Des REFLEXE : _ Abolition des rflexes occulopalpebrale , nasopalpebrale _ Hyperacousie douloureuse = atteinte du nerf stapedien . _Reflexe cornen est aboli . C)TROUBLES VASOMOTEUR ET SECRETOIRES : _ Rougeur unilatrale . _ Hyposcrtion salivaire et lacrymale . D) TROUBLES SENSITIFS ET SENSORIELS : _ Anesthsie de la zone de RAMZY-HUNT . _ Trouble gustatif des 2/3 antrieur de la langue . _ Troubles sensitifs de la rgion mastodienne . 14. 2) Les Examens complmentaires : 2-1)Tests topographiques : Teste de Shirmer : tude de scrtion lacrymale diffrence dau moins 50 % entre 02 cots est jug pathologique . Test de BLATT : tude de scrtion salivaire diffrence de 25 % entre les 02 cots est pathologique . tude du rflexe stapedien : si ngatif atteinte en amont du nerf du muscle de letrier si positif ou sil apparait bon pronostic . Exploration de la corde du tympan :( Electrogustometrie) seuil normal : 5 20 mA . Absence de perception gustative ou # de 10mA significative 15. 2-2)Test lectriques : Interet dordre diagnostic et pronostic Test de HILGER : si diffrence de seuil > 2mA entre les 02 cots pejorative . si differnce de seuil = 2mA entre les 02 cots bonne recuperation . si response est nulle pour intensit maximale compression severe Test de ESSLEN : (electroneurographie du VII ) apprcier le pourcentage de fibres dgnres la diffrence damplitude du trac du potentiel entre les 02 cots est corrle au pourcentage de fibres dgnres . Electromyographie de detection : enregistrement de lactivit musculaire . aspect normal : repos silence electrique . mouvement onde triphasique dgnrescence du nerf : repos fibrillation recuperation nerveuse : potentiel polyphasique de regeneration . 16. 2-3)Bilan radiologique : IRM dans la paralysie faciale idiopathique : _La recherche dune lsion tumorale sur le trajet du nerf facial fait alors appel lIRM et ceci devant toute paralysie faciale idiopathique qui ne rcupre pas au bout du 4eme mois dvolution . _ LIRM au cours de la PFP idiopathique a dautre indication : 1)repre le site lsionnel . 2)lextension de la lsion . 3)la recherche de facteur pronostic de rcupration qui est bas sur lanalyse des signaux . _Lintrpretation de limagerie dIRM duVII repose sur la mise en vidence ou non dune prise de contraste sur son trajet ;mais la signification de cette prise de contraste est trs controverse : La prise de contraste serait lie au caractristique de vascularisation du nerf 17. Dans 76 % des cas prise de contraste physiologique du VII aprs injection du gadolinium .donc la prise de contraste nest que le reflet du degr de vascularisation du nerf mais non necessairement le reflet dune atteinte lesionelle Pour certain auteur labsence de prise de contraste est un facteur de rcupration rapide, alors que dautre nattribuent aucune valeur pronostique lexistence ou non dune prise de contraste en ce qui conserne la rapidit de la rcupration faciale . La disparition de la prise de contraste est parallle a la rcupration clinique . Seul les prises de contrastes localises au fond du conduit auditif interne et/ou a la 1eme portion du VII sont pathologiques (les prises de contraste dites physiologiques ne touchent jamais le FCAI) et de mauvais pronostique de rcupration ultrieure de la fonction faciale : 18. Donc devant ces localisations sur IRM initiale et dautant que le grade de la paralysie 4 Traitement rapide et forte dose 19. V) formes cliniques : 1)formes symptomatiques : forme fruste forme grave 2)forme de lenfant : examen clinique minutieux. 3) paralysie faciale et grossesse : dans 90 % : les 2 derniers mois . lors de laccouchement . dans le post partum . volution favorable 20. VI)DIAGNOSTIC : A/diagnostic positif : Cest un diagnostic dlmination , repose sur : linterrogatoire et lexamen clinique . Examens complmentaires : B/Diagnostic diffrentiel : 1)liminer tout ce qui nest pas une paralysie faciale : _ asymtrie faciale dentaire . _ paississement du massif facial . _ cicatrice rtractile . _tumeur du maxillaire . topographique pronostic 21. 2)liminer une paralysie faciale centrale. 3) liminer les autres causes de PFP : Lsion sigent sur le trajet du nerf _ protuberentielle _vasculaire _ dans langle ponto-cerebelleux _infectieuse _ dans le rocher _traumatique _ au niveau de la parotide _tumorale Polyradiculonvrite aigue de Guillain Barr (diplgie faciale) Autre causes :_ intoxication exogne (alcool,Pb,CO) _intoxication endogne : diabte _autre atteinte infectieuses: mdie de lyme, rougeole , VIH 22. VII) volution , pronostique :VII) volution , pronostique : Dpend de :Dpend de : la zone anatomiquela zone anatomique Prcocit du TRTPrcocit du TRT Examen lectriqueExamen lectrique Classification de HOUSE et BRACKMANNClassification de HOUSE et BRACKMANN Grade I Mobilit normaleGrade I Mobilit normale Grade II Dysfonctionnement repos : normalGrade II Dysfonctionnement repos : normal lgerlger mvt : lgre asymtriemvt : lgre asymtrie Grade III Dysfonctionnement repos : normalGrade III Dysfonctionnement repos : normal modrmodr mvt : asymtrie videntemvt : asymtrie vidente 23. Grade IV Dys moyennement repos : normalGrade IV Dys moyennement repos : normal svresvre mvt : fermeture des yeux incompltemvt : fermeture des yeux incomplte Grade V Dys svre repos : asym facialeGrade V Dys svre repos : asym faciale mvt : fermeture impossible des yeuxmvt : fermeture impossible des yeux Grade VI Paralysie complte 0 % de mobilit facialeGrade VI Paralysie complte 0 % de mobilit faciale 24. b) Sans traitement : _ 90 % rgression spontane si lexcitabilit > 20 % au test dESSLEN . _ 10 % regression spontan si taux = 0 % a ) sous traitement : lvolution est souvent favorable ,rgression en quelque jours a quelque semaine (70 %) Dans (20 30% )des cas ,lvolution peut se faire : _ gurison incomplte _ syncinsies _ spasme hmifacial lors de locclusion palpbrale _ syndrome des larmes de crocodile _ complication oculaire : (kratite , lagophtalmie ulcre de corne) 25. VIII)TRAITEMENT : 1)But : _ restaurer la fonction du nerf facial . _ viter les squelle ,et les complications . 2)Moyen : a)traitement mdical : _ mesure dhygine dittique : _ repos labri du froid . _vasodilatation par voie gnral et local _corticothrapie par voie gnral(pdt 15 jour) _vitamine B1-B6 26. _ prvention systmatique des ulcres de corne : * occlusion palpbrale complte . * collyre antiseptique . * nettoyage au SSI . * collyre ATB si surinfection . * pommade ophtalmique la vitamine A . _ Aciclovir (Zavirax) * 2g/j pdt 10j (si malade vue avant le 3eme jour ). * prsente une activit virostatique et il nagit que sur des populations virales en phase de rplication active . * action puissante sur les :_ herps simplex virus . _virus varicelle zona . * ractivation virale maximale dans les 10 premier jours dvolution de la PF. 27. b) traitement chirurgical : Dcompression du facial : plusieurs voies dabords du nerf F: Voie mastodienne:Voie mastodienne: segment mastodien entre le coude et le trou stylo-mastoidien Voie sus ptreuse :Voie sus ptreuse : expose le segment tympanique du nerf ou le segment labyrinthique jusquau CAI Voie translabyrinthiqueVoie translabyrinthique : expose la totalit du nerf Voie combineVoie combine : mastodienne+ sus ptreuse= totalit du nerf c) Kinsithrapie : passive et active 28. C- IndicationsC- Indications Le TRT mdical : prcoce est indiqu devant chaque PF P I Traitement chirurgical est indiqu devantTraitement chirurgical est indiqu devant: 1- PF importante grade V- VI 2- PF complte et rcente: *Sans rponse au test Hilger *le seuil dexcitabilit est > 3;5 mA / au cot oppos *Qui prsente plus 90% de dnervation l ENG 3- PF incomplte : sans rcupration clinique et /ou lectrique 29. IX) Conclusion :IX) Conclusion :

Recommended

View more >