Palou. Le petit garçon qui voulait devenir l'ami du soleil

  • Published on
    05-Jan-2017

  • View
    215

  • Download
    1

Transcript

  • PalouLe petit garonqui voulait devenirlami du soleil

  • PalouLe petit garonqui voulait devenirlami du soleil

    Illustrations : Marina Le FlochConte : Bettina CerisierTextes : Bernadette Taeymans Question Sant asbl

  • 5

    Il tait une fois un petit garon, fi er et rsolu, connu sous le nom de Palou.Il habitait un petit village la lisire de la fort. Dans ce village, tout le monde se connaissait et vivait heureux. Les habitants riaient et taient toujours prts sattarder pour raconter lune ou lautre histoire. Les enfants jouaient dans les rues et sur les places.

    Maintenant tout a chang : les rues et les places sont dsertes et les gens sortent peine de leur maison. Plus de rires ni dhistoires racontes.

    Palou est triste : mme la maison plus rien nest pareil. On dirait quils ont peur !Son meilleur ami, Matis, a entendu ses parents discuter entre eux : le soleil aurait brl des enfants et il en aurait rendu certains malades Des grandes personnes auraient disparu aprs tre restes trop longtemps en compagnie du soleil.Depuis les gens se terrent et ont perdu leur joie de vivre.

  • 7

    Palou voudrait tant que les grands soient comme avant, que lon rie et que lon joue dans les rues. Cest dcid, demain il ira trouver le soleil et lui demandera pourquoi les grands ont peur de lui, pourquoi il est mchant avec les gens.

    A laube naissante, Palou quitte la maison sur la pointe des pieds. Tellement press de rencontrer le soleil quil en oublie de shabiller. Il traverse le quartier, sort de la ville et marche tout droit vers le soleil qui se lve.

    Au dtour du chemin, il se retrouve face un trs vieil homme au noble visage, qui lui dit : O cours-tu comme a, mon petit? Je vais rendre visite au soleil , dit Palou. Mais, malheureux, ne sais-tu pas que lon ne se prsente pas tout nu devant le soleil? Le soleil est, comme moi, un vieux monsieur qui a le sens des convenances; il aime que les petits garons soient bien habills. Sur ce, le vieux monsieur lui tend un petit costume bleu en coton, juste sa taille.

  • 8

    Palou shabille et se remet en route Quil est donc loin, le soleil ! Il est prsent si haut dans le ciel. Et Palou a soif, trs soif. Heureusement, au bout du chemin, il aperoit une fontaine.

    Une belle jeune fille tout de rose vtue sy est arrte pour se rafrachir. Le voyant arriver, elle lui demande : Que fais-tu dehors cette heure, petit garon ? Tu ne sais donc pas que cest lheure de la sieste ! Je vais voir le soleil, jai une question lui poser , lui rpond Palou. Mais, malheureux, ne va pas le dranger maintenant ; lui aussi fait la sieste. Il fait le plein dnergie en se reposant, mais cest alors quil est le plus brlant. Toi aussi, tu devrais te reposer. Mais peut-tre as-tu faim ?

    La jeune fille lui offre un morceau de pain, du fromage et une pomme. Palou dvore. Et maintenant, je te conseille de te reposer lombre de ces arbres jusqu ce quil fasse moins chaud .

  • 11

    Palou se rveille un peu plus tard, prt conti-nuer sa qute. Le regard tourn vers le soleil, il se dpche de reprendre la route. Soudain, sa course est entrave par un chat qui bondit et vient se frotter contre ses jambes. Que fi xais-tu ainsi ? , ronronne le chat. Je regardais le soleil, je vais sa rencontre , rtorque Palou. Mais, malheureux, ne sais-tu pas que seuls les animaux sont autoriss regarder le soleil ? On raconte que les hommes qui le fi xent trop longtemps y perdent la vue. Mais comment pourrais-je lui parler, si je ne peux pas le regarder ? , demande Palou.

    Vois tes pieds, petit garon, voici des lunettes fumes que toujours tu devras

    chausser pour lapprocher. Maintenant, je te laisse, jai faire , dit le chat en billant et en fi xant une petite souris tourdie qui traverse le chemin.Le chat sloigne en trois bonds ; Palou ramasse les lunettes et les pose sur son nez.

  • 12

    Palou a march toute la journe, il se rappro-che maintenant du soleil, il va bientt pouvoir lui parler. Il se sent prt : il a un beau costume, des lunettes fumes : il ne lui manque rien !

    En es-tu sr ? , lui susurre loreille un pic-vert qui vient se percher sur son paule. Ne connais-tu pas les rgles de vie du soleil ? Pour lui, il est trs discourtois de solliciter une audience sans porter un chapeau larges bords. Tu ne voudrais pas quil se fche, nest-ce pas ?

    ces mots, Palou tremble. Oh non, il faut que le soleil soit dans de bonnes dispositions pour que je sache comment ramener la joie au village. Regarde l-bas , dit le pic-vert, il y a justement un chapeau abandonn au pied de larbre. Prends-le, tu le remettras en place ton retour ou tu le garderas pour toujours.

    Palou sapproche de larbre, prend le chapeau et lenfonce vite sur sa tte.

  • 14

    Mais Palou nest quun petit garon. Il est fatigu, fatigu Ses jambes sont lourdes et ses yeux se ferment malgr lui. Il dcide de se reposer avant de parler au soleil. Rapidement, il sombre dans un sommeil peupl de rves tranges. Et, dans ces rves apparat le soleil.

    Quil est beau ! Que son visage est majestueux et lumineux ! Il sourit et sapproche de Palou tout doucement. En lui caressant le visage, il lui dit : Mon petit Palou, je viens te voir ici, dans tes rves, car il est trop dangereux de mapprocher, je pourrais te brler. Je suis trs fi er de toi : si petit, entreprendre un si grand voyage pour rendre le sourire ses parents, ce nest pas frquent ! Tu mritais mon aide. Cest pourquoi je tai envoy mon trs vieil ami, ma charmante petite-fi lle, mon chat fi dle et lespigle pic-vert. Chacun deux ta apport une rponse. Si les habitants de ton village respectent mes conseils, ils nauront plus rien craindre de moi. Plus un enfant ne sera brl, plus personne ne tombera malade en ma prsence.

  • 17

    Palou se rveille. Le soir tombe dj, il court toutes jambes pour rentrer chez lui, ses parents doivent tre inquiets. son arrive, il trouve tous les habitants lancs sa recherche. Tout heureux de le retrouver, ils lentourent et Palou se met leur raconter son aventure : Jai parl avec le soleil. Il est vraiment trs gentil, et si vous prenez quelques prcautions, plus jamais le soleil ne vous fera du mal. Il naime pas que lon se promne tout nu devant lui ou quon le drange pendant sa sieste ou quon le dvisage effrontment sans lunettes ni couvre-chef.

    Depuis, il y a eu quelques transformations au village : les habitants arborent des chapeaux, des sombreros extravagants, des tuniques chamarres et des lunettes de toutes les formes et de toutes les couleurs ! Les rires et les sourires fl eurissent nouveau sur les visages.

    Et, tous les soirs, la nuit tombe, les enfants rclament lhistoire merveilleuse du petit garon qui voulait devenir lami du soleil.

  • 19

    Hmmm ! Le soleilIl fait vraiment partie de notre vie. Sa lumire, sa chaleur, sa vitalit nous dynamisent. Une journe ensoleille, cest une journe plus lgre, une invitation la dtente : les enfants jouent lextrieur, on sirote un verre une terrasse, on fait une balade,Bref, on prend le temps de flner, on se croirait presque en vacances

    Mais le soleil peut aussi avoir des effets nocifs. Un coup de soleil, rien de trop grave, cela disparat aprs quelques heu-res. Mais plus long terme, dautres risques existent. Il sagit principale-ment du risque de cancer de la peau : le mlanome.

    Dans 90 % des cas, les mlanomes sont dus au soleil.De nombreuses tudes ont montr que laug-mentation du nombre de mlanomes est due au changement de notre comportement vis--vis du soleil. Dans le courant du 20me sicle, avec lamlioration des conditions de vie, le soleil et le bronzage sont devenus synonymes de beaut, de richesse et de sant.

    Le soleil est dangereux pour les yeux. Les rayons ultraviolets (UV) agressent les yeux et provoquent la longue la cataracte (le cristallin de lil devient opaque). Ce problme de vue ncessite souvent une opration.

    VRAI FAUX

    VRAI FAUX

  • 20

    5 grands principes permettent de se protger du soleil. Les connaissez-vous ?- ne pas sexposer entre 12h et 16h, heures o les rayonnements solaires sont les plus intenses ;- porter un chapeau de prfrence larges bords, style bob car une casquette ne protge pas la nuque, ni le cou ou les oreilles ;- porter des lunettes de soleil : attention, il sagit de choisir des lunettes qui protgent des UV (indice CE) et non pas des lunettes jouets ;- porter un T-shirt, ne pas rester dvtu trop longtemps au soleil ;- Enduire la peau expose au soleil dune crme protectrice dindice le-v (20 ou +), toutes les 2 heures au minimum et aprs chaque baignade.

    Faux sentiment de scurit : les crmes solaires ne protgent

    pas indfiniment ni 100% des rayons du soleil. Pour que la crme solaire

    assure une certaine protection, voici quelques consiqnes

    respecter :

    - mettre la crme solaire avant de sexposer au soleil, environ une demie heure avant ;- remettre de la crme solaire, minimum toutes les deux heu-res. En effet, avec la transpiration, entre autres, leffet de la crme solaire disparat ; - choisir un indice de protection suffisant : minimum 20 pour les UVB ainsi quune bonne protection UVA. Certai-nes conditions (neige, mer) exigent des indices plus forts ;- ne pas sexposer entre 12h et 16h ;- ne pas prolonger lexposition solaire : la crme solaire ne protge que partiellement et ne supprime pas le risque de cancer de la peau.

  • 21

    VRAI FAUX

    Lindice de protection dune crme solaire correspond au temps que lon peut rester au soleil sans coup de soleil. Par exemple, si aprs 10 minutes dexposition la peau rougit, une crme avec indice de protection 2 permettra de rester 2 X 10 minutes au soleil avant de rougir.

    Il est recommand dutiliser des produits possdant un indice de protection UVB dau moins 20

    ainsi quune bonne protection UVA.

    Les enfants sont plus vulnrables.Cest durant les premires annes de vie que la peau est la plus fragile. Or, cest durant lenfance que lexposition au soleil serait la plus importante.Il est scientifiquement tabli que lexposition solaire dune peau immature (avant lge de 12 ans et peut-tre mme, avant lge de 6 ans) est un facteur de risque trs important pour lapparition dun mlanome lge adulte.

    Le soleil est utile pour les os et la croissance des en-fants car les rayons permettent de synthtiser la vi-tamine D, mais les jeux en plein air lombre suf-fisent largement. Il est donc inutile voire dangereux de laisser les enfants au soleil sans protection. Jeux lombre, T-shirts, chapeau et crme solaire doivent tre de rigueur.

    VRAI FAUX

  • 22

    Les bbs sont les plus fragiles.En aucun cas, un bb ne doit tre expos au soleil : il doit toujours rester lombre, labri de chaleurs trop importantes.Comme les rayons se refltent sur leau, le sable et passent en partie travers le feuillage dun arbre, protgez-le avec une crme solaire adapte. Sans oublier de lui donner boire rgulirement car il est beau-coup plus sensible la dshydratation lie aux fortes chaleurs.

    La peau a une mmoire.Chaque exposition au soleil, chaque coup de soleil saccumulent. La peau sabme et vieillit chaque agression. A la longue, ces agressions successives aug-mentent le risque de dvelopper un mlanome.

    Mettre de la crme solaire protge toujours du risque de cancer de la peau.La crme solaire ne permet pas de sexposer au soleil sans risque mme si elle filtre plus ou moins les rayons ultraviolets suivant son indice de protection (IP).

    Les rayons solaires rebondissent !Leau immobile renvoie le soleil 75%.Le sable renvoie le soleil 20%.Les vagues renvoient le soleil 5%.Lherbe renvoie le soleil 5%.La neige renvoie le soleil 85%.

    VRAI FAUX

    VRAI FAUX

    VRAI FAUX

    VRAI FAUX

  • 23

    Les nuages empchent les rayons de soleil de passer. Les rayons du soleil sont l mme quand on les croit cachs.Sous un ciel de nuages hauts et clairs, 50% des rayons passent.A lombre, 50% des rayons sont prsents malgr tout.

    Leau protge du soleil.Leau ne protge pas du soleil, au contraire les rayons se refltent sur la surface de leau (et du sable) et moyenne profondeur, 40% des rayons sont en-core l. Quelques prcautions sont donc de mise...- Appliquer une crme solaire avant la baignade : in-dice de protection UVB de 20 au minimum, et rsis-tante leau.- Appliquer nouveau de la crme solaire la sortie de la baignade.- Ne pas se baigner aux heures les plus chaudes ou seulement durant une trs courte priode et avec une crme solaire de protection suffisante.

    VRAI FAUX

    VRAI FAUX

  • Ce livre sinscrit dans un programme visant promouvoir le bien-vivre au soleil

    et la rduction des risques de mlanome lis lexposition solaire.

    Il a t ralis par le Service communautaire de promotion de la sant-Question Sant asbl,

    avec le soutien du Ministre de la Communaut franaise,dans le cadre dun partenariat

    avec lasbl Association pour la lutte contre le mlanome malin, le CLPS Hainaut occidental, lObservatoire de sant du Hainaut,

    le Rseau hospitalier de mdecine sociale et des services PSE du Hainaut occidental.

    Les textes et illustrations peuvent tre reproduits pour un usage limit dans les coles et les milieux daccueil (ONE)

    de la Communaut franaise de Belgique, moyennant prsence de la source

    (mention illustrations et textes Question Sant asbl ). Tout autre usage ncessite un accord crit de lasbl Question Sant.

    D/2016/3543/6Editeur responsable : B. Taeymans, 72 rue du Viaduc - 1050 Bruxelles

  • Il tait une fois un petit garon, fi er et rsolu, connu sous le nom de Palou.

    Il habitait un petit village la lisire de la fort. Dans ce village, tout le monde se connaissait

    et vivait heureux...

    Si vous souhaitez en savoir plus,vous pouvez consulter le site : www.palou.be

    Avec le soutien de

Recommended

View more >