P.316 La tuberculose péritonéale. Profil clinique, thérapeutique et évolutif - A propos de 38 cas

  • Published on
    16-Sep-2016

  • View
    215

  • Download
    0

Transcript

  • A206 GASTROENTEROL CLIN BIOL, 2009, 33

    P.315 Mise au point dun score biologique pr-dictif de rejet aprs greffe intestinale chezle porc

    T Yandza (1), N Neveux (2), MC Saint Paul (1), F Berthier(1), L Cynober (2), J Gugenheim (1), X Hbuterne (1)(1) Nice ; (2) Paris.

    Introduction : Le rejet aigu est la principale cause de pertedu greffon et du malade au cours de la greffe intestinale(GI), ce qui limite le dveloppement de cette technique [1,2]. Un marqueur biologique de rejet de GI permettrait uneprise en charge plus rapide et donc plus efficace du rejet.Comme lintestin est le principal organe responsable dumtabolisme des acides amins, nous avons tent de dter-miner si ceux-ci pouvaient tre utiliss comme marqueurs durejet en utilisant un modle de GI chez le porc.Matriels et Mthodes : 16 porcs ont t diviss en deuxgroupes : groupe 1 (autotransplantation ; n = 8) et groupe 2(allotransplantation sans immunosuppression ; n = 8). Desbiopsies intestinales ont t prleves avant reperfusion dugreffon (T0) et 8 jours aprs la GI (T1). Vingt-trois acidesamins ont t doss dans le plasma T0 et T1. Pour chaquemarqueur, nous avons calcul la diffrence entre T0 et T1.Nous avons ensuite compar les variations des marqueurs lintrieur des groupes (Wilcoxon signed rank test) et entreles deux groupes (Mann-Whitney U test). Pour chaque acideamin, nous avons dtermin les meilleurs points de coupurequi discriminaient la prsence ou labsence de rejet aigu(index de Youden).Rsultats : Dans le groupe 1, lexamen histologique desbiopsies intestinales a montr un intestin normal T0 et T1.Dans le groupe 2, un rejet modr svre a t trouv T1sur toutes les biopsies. Quatre acides amins taient significa-tivement corrls la survenue du rejet intestinal aigu : laphnylalanine, laspartate, la citrulline, et la taurine. Lesseuils de variation qui discriminaient la prsence ou labsencede rejet aigu ont t de 40 mol/L pour la phnylalanine, de21 mol/L pour laspartate, de 26 mol/L pour la citrulline, etde 20 mol/L pour la taurine avec une sensibilit de 75 %,88 %, 50 %, et 88 % et une spcificit de 100 %, 100 %,75 %, et 88 % respectivement. En utilisant laire sous lacourbe (AUC), les marqueurs biologiques les plus discrimi-nants ont t la taurine (AUC = 0,984), la phnylalanine(AUC = 0,961) et laspartate (AUC = 0,922). Pour construireun score prdictif de rejet (score PACT), nous avons donnun point chacun de ces acides amins chaque fois quunmarqueur atteignait la variation seuil discriminante. Un rejetintestinal aigu a t diagnostiqu dans 100 % des cas lorsquele score a t gal ou suprieur 2.Conclusion : Cette tude suggre que la phnylalanine,laspartate, la citrulline, et la taurine pourraient constituer desmarqueurs fiables du rejet de greffe intestinale chez le porc.Elle introduit galement deux concepts novateurs : un scorebiologique permettant de prdire la probabilit dun rejet intes-tinal, et la notion de diagnostic individuel du rejet base sur lavariation intra-individuelle de marqueurs biologiques. Si cesrsultats sont valids chez lhomme, le score PACT pourraitmodifier la prise en charge et les rsultats de la GI en clinique.Rfrences1. Grant D, et al. Ann Surg 2005;241:607.2. Kato T, et al. Surg Endosc 2006;20:773.

    P.316 La tuberculose pritonale. Profil clini-que, thrapeutique et volutif A proposde 38 cas

    N Bel Kahla (1), H Ouerghi (1), N Naija (1), S Chouaib (1),F Chebbi (2), N Maamouri (1), F Ben Hariz (1), HChaabouni (1), N Ben Mami (1)(1) Tunis Jebbari, Tunisie ; (2) Tunis, Tunisie.

    Introduction : La tuberculose pritonale reprsente 0,1 4 % de toutes les localisations de la maladie tuberculeuse [1,2]. Le but de notre tude est de dcrire les caractristiquescliniques, thrapeutiques et volutives de la tuberculose pri-tonale.Matriels et Mthodes : Etude rtrospective de 38 observa-tions de tuberculose pritonale colliges au service de gas-troentrologie B - Hpital la Rabta sur une priode de12 ans(1996 2007).Rsultats : Trente huit cas de tuberculose pritonale ont tcolligs : 14 hommes et 24 femmes, dge moyen de 37 ans(extrmes : 16 85). Le tableau clinique tait domin par ladistension abdominale (63 %). Le liquide dascite tait detype exsudatif dans 100 % des cas et toujours lymphocytaire.Le diagnostic de certitude a repos sur la coelioscopie avecbiopsies pritonales dans 26 cas. Les lsions caso-follicu-laires taient prsentes dans 68 % des cas. Les localisationsassocies taient : pleuro-pulmonaires (N = 8), hpatiques(N = 2) et ganglionnaires (N = 2). La dure moyenne du trai-tement anti tuberculeux tait de 9 mois avec une volutionfavorable dans tous les cas.Conclusion : La tuberculose pritonale est un problme desant publique en Tunisie malgr le programme de lutte antituberculeuse. Elle prdomine chez la femme jeune. Son dia-gnostic repose sur les rsultats des biopsies ralises lors dela coelioscopie. Son volution est le plus souvent favorablesous traitement antituberculeux.Rfrences1. El Ajmi S, et al. Med Chir Dig 1992;21:87.2. El Abkari M, et al. Gastroenterol Clin Biol 2006;30:377.

Recommended

View more >