note de conjoncture vague 1 juin 2011

  • Published on
    18-Mar-2016

  • View
    217

  • Download
    1

DESCRIPTION

enquete de conjoncture estivale 2011

Transcript

  • Enqute de conjoncture t 2011- Juin CRT PACA 1

    Enqute de conjoncture estivale Provence Alpes Cte dAzur Vague 1 - priode de mai mi juin 2011

    Un dmarrage de saison prometteur !

    Les professionnels de la rgion abordent ce dbut de saison estivale avec

    optimisme.

    On observe un bon niveau dactivit pour le mois de mai et dbut juin, ce qui est particulirement

    apprciable si on pense au calendrier de cette anne : pas de pont en mai, Ascension et Pentecte tant

    concentrs sur la premire quinzaine de juin.

    Le tourisme pour ce dmarrage de saison a t un peu plus favorable lespace urbain, et le secteur de

    lhtellerie.

    En terme dvolution par rapport 2010, il tait plus difficile cette anne pour les professionnels davoir

    une bonne visibilit, en raison de la configuration trs diffrente des ponts. De ce fait, ils jugent cette

    priode stable comparativement lanne dernire. Seuls les campings mettent un petit bmol

    concernant cette priode, la mto ayant t un facteur dterminant pour eux.

    Les vacances des allemands et des belges pendant le mois de mai (moins propice au tourisme national

    ou intra rgional, en raison de labsence de pont) ont permis de maintenir lactivit un bon niveau, et

    donner une impression de tendance la hausse de cette clientle trangre pour certains

    professionnels.

    I Frquentation de la priode mai mi-juin et Evolution

    TENDANCE POUR LE DEMARRAGE DE LA SAISON : BONNE

    La tendance pour le dmarrage

    de saison (dbut mai mi-

    juin) est assez bonne

    bonne : ainsi

    75% des professionnels

    affichent une satisfaction,

    en dclarant avoir connu un

    bon niveau de frquentation

    touristique (de assez bon

    trs bon).

    83% dopinions positives pour lespace urbain,

    88% dopinions positives pour les htels

    Frquentation pour la priode dbut mai mi juin 2011

    11% 41% 23% 17% 3%3% 2%

    Trs bonne Bonne Assez bonne Assez mauvaise Mauvaise Trs mauvaise nsp

    75% 23%

    Tendance = Bonne

  • Enqute de conjoncture t 2011- Juin CRT PACA 2

    Compar lanne dernire, on constate donc une lgre hausse des apprciations positives, ramenant

    lopinion au niveau davant la crise (2007).

    TENDANCE DEVOLUTION POUR LE DEMARRAGE DE LA SAISON : STABLE

    36% des professionnels trouvent que la priode de mai mi-juin est stable comparativement 2010, et

    le diffrentiel hausse-baisse nest pas significatif.

    LES FACTEURS EXPLICATIFS DE LA TENDANCE

    84%78%

    71%60%

    67%76% 75%

    67%73% 71%

    75%

    15%21%

    28% 41% 31%20% 25%

    33%25% 28%

    23%

    0%

    20%

    40%

    60%

    80%

    100%

    2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011

    Suivi de la frquentation mai juin depuis 2001

    Total bonne Total mauvaise

    Les raisons de la baisse

    Mto : 38%

    Actions de communication : 9%

    Impact positif de la crise : 9%

    Evnements ponctuels : 8%

    Dveloppement de nouvelles activits : 5%

    Dveloppeme

    Les raisons de la hausse

    Mto : 37%

    Conjoncture co / baisse pouvoir achat : 25%

    Ponts ou jours fris dfavorables : 22%

    Changement de comportement des touristes : 7%

    Dveloppeme

    Evolution de la frquentation dbut mai mi juin 2011 vs 2010

    1% 25% 36% 27% 3% 7%

    Trs suprieure Suprieure Equivalente Infrieure Trs infrieure nsp

    26% 30%

    Tendance = Stable

  • Enqute de conjoncture t 2011- Juin CRT PACA 3

    De lavis des professionnels, mme si la mto a t plutt clmente au mois de mai, elle a t perturbe

    pour le week-end de lascension ce qui explique lavis partag des professionnels du tourisme sur limpact

    de la mto sur la frquentation touristique.

    Mme si la frquentation est l, la crise conomique perdure pour certains professionnels et explique en

    partie la tendance. Labsence de ponts en mai na pas t favorable mme si les 2 gros week-ends de

    dbut juin ont bien fonctionn.

    Lorsquils peroivent une hausse de la frquentation pour cette priode, on constate que les

    professionnels ont tent des efforts diversifis pour faire face la crise et rester comptitifs: ils donnent

    des explications trs diverses, relevant principalement de leur situation personnelle. On retiendra que

    cette tendance la hausse de la frquentation pour certains professionnels est lie aux efforts de

    communication/publicit quils ont fait, la prsence dvnements ponctuels proches de leur

    tablissement, ou encore le dveloppement de nouvelles activits.

    II Frquentation pour le pont de lascension et le week-end de pentecte

    Ascension et Pentecte : la hauteur des attentes

    Les 2 ponts de juin sont les deux temps forts de cette priode, avec une tendance Bonne Trs bonne

    pour le Week-end de Pentecte, ce dernier ayant t particulirement russi en termes de mto.

    Le pont de lAscension, bon pour la tendance rgionale, a t apprci de faon un peu diffrente

    selon les espaces gographiques, et certains secteur dactivit, en fonction des orages et caprices

    mtorologiques : Bon trs bon pour le balnaire littoral, bon pour lurbain et assez bon pour la

    montagne. Le week-end de pentecte a fait un peu plus lunanimit des apprciations.

    Apprciations sur les ponts de juin 2011

    32%

    30%

    29%

    31%

    12%

    16%

    9%

    6%

    6%

    5%

    4%

    4%

    7%

    7%

    Trs bonne Bonne Assez bonne Assez mauvaise

    Mauvaise Trs mauvaise nsp

    Ascension

    Pentecte 77%

    74%

  • Enqute de conjoncture t 2011- Juin CRT PACA 4

    III - Origine gographique des clientles

    EVOLUTION DES CLIENTELES :

    Stable pour la clientle franaise, principalement en provenance de la Rgion Paca et dIle de France.

    Stable, voire avec une lgre tendance la hausse pour la clientle trangre, notamment pour

    lAllemagne, premire nationalit cite par les professionnels.

    Les marchs europens restent prdominants : attractivit forte de notre territoire pour une clientle

    qui se dplace en voiture et non impacts par les problmes de transports ariens, (type volcan,

    scurit,) mme si le cot du carburant pourrait devenir un lment perturbateur.

    Les clientles italiennes et britanniques sont toujours prsentes, mme si pour les britanniques, elle est

    toujours en retrait depuis 2008.

    Certains professionnels ont voqu spontanment une baisse pour le Japon (en raison du tremblement

    de terre qui les a atteints rcemment), ou limpact dun taux de change dfavorable pour certaines

    clientles lointaines. Pour les Russes, seuls certains professionnels de la cte dAzur sont concerns

    (clientle historique). Un euro trop fort par rapport au dollars pourrait avoir un impact . ; Les russes

    ne connaissent que Paris et Nice .

    IV Les dpenses et volution des comportements des touristes

    EVOLUTION DES DEPENSES :

    Elles sont toujours ressenties stables voire en baisse par les professionnels.

    RRhhnnee AAllppeess 3

    NNoorrdd ppaass ddee CCaallaaiiss 4

    IIllee ddee FFrraannccee 2

    Les 4 principales rgions mettrices :

    PPaaccaa 1

    EEvvoolluuttiioonn ppoouurr llaa pprriiooddee :: SSttaabbllee

    LLaa cclliieennttllee ffrraannaaiissee LLaa cclliieennttllee ttrraannggrree

    == IIttaalliiee 3

    GGrraannddee BBrreettaaggnnee 4

    PPaayyss BBaass

    BBeellggiiqquuee

    AAlllleemmaaggnnee

    ==

    ==

    Evolution

    5

    2

    1

    Les 5 principales nationalits

    EEvvoolluuttiioonn ppoouurr llaa pprriiooddee :: SSttaabbllee,,

    vvooiirree eenn llggrree hhaauussssee

    ==

    ==

  • Enqute de conjoncture t 2011- Juin CRT PACA 5

    Les 2 thmes principalement voqus spontanment par certains professionnels :

    la matrise du budget vacances, soit travers la recherche du tout compris , soit en limitant les

    dpenses annexes

    Une clientle experte, de mieux en mieux informe (grce internet), qui fait jouer la concurrence,

    lafft des bonnes affaires et qui pratique la rservation de dernire minute, pour bnficier des

    meilleurs prix.

    V Les perspectives pour la suite de la saison

    De bonnes perspectives, lt 2011 pourrait tre un bon cru .

    Avec 86% de professionnels de la rgion qui se dclarent confiants pour les mois de juillet et aot,

    quelque soit lespace touristique, on atteint un des niveaux les plus levs de ces 10 dernires annes.

    LOPTIMISME EST DE MISE POUR BEAUCOUP

    On revient sur des ts type 2007 ou 2008 qui taient trs bons ; on va avoir un temps superbe, il y a

    beaucoup de monde, les trangers sont prsents

    Cet optimisme est encr sur les bons rsultats enregistrs pendant les vacances de Pques, et un

    dmarrage de saison avec le dbut du mois de juin boost par les 2 ponts. A cela sajoute une mto

    qui semble sannoncer globalement favorable.

    Malgr parfois un manque de visibilit des professionnels sur le niveau des rservations, en raison

    laccroissement toujours plus fort des rservations de dernire minute, 74% des professionnels trouvent

    assez bon bon le niveau des rservations actuelles et globalement ont une perception de relative

    stabilit de ce niveau par rapport lanne dernire.

    Certains professionnels (39%) pensent que les vnements du pourtour mditerranen pourraient avoir

    un impact positif sur lactivit touristique de la rgion, mme sil nest que lger, ou mme difficile

    cerner de faon fiable, car ce type de report est toujours difficile mesurer.

    Ils ont dit

    Le budget vacances est fix lavance, ils ne font plus de dpenses annexes moins de petits

    djeuner Htel - 13

    il ny a plus de restaurants le soir, cest pique nique sur la plage Htel 13

    ils mangent tout heure, pas cher, et ne font plus de repas traditionnels

    ils font moins de dpenses ou de visites culturelles - monument-site 84

    Dveloppeme

  • Enqute de conjoncture t 2011- Juin CRT PACA 6

    On va tous en profiter, toutes les rgions de France ; on a des clients qui viennent avec des enfants ou

    des petits enfants, ils ne veulent pas prendre de risque ; ils jouent la carte de la scurit ; on peut

    esprer un retour des britanniques qui taient un clientle de lEgypte

    Certains professionnels ont toutefois conscience quil ne sagit pas forcment des mmes marchs de

    clientle :

    On nest pas sur les mmes prix ; cest une clientle de loisirs, au pouvoir dachat restreint, aux

    pratiques culturelles limites

    INDICE DE CONFIANCE POUR LA SUITE DE LA SAISON : CONFIANT

    86% des professionnels sont confiants pour les 2 mois venir.

    89% pour lespace urbain,

    88% pour les htels

    87% pour les campings

    93%88%

    78%

    56%66%

    79% 76%69%

    76%71%

    86%

    5%9%

    21%

    44%

    26%19% 18%

    27%22%

    27%

    12%

    0%

    20%

    40%

    60%

    80%

    100%

    2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011

    Evolution de la confiance depuis 2001

    Total confiant Total pas confiant

  • Enqute de conjoncture t 2011- Juin CRT PACA 7

    ETAT DES RESERVATIONS : ASSEZ BON A BON

    Rappel de la mthode denqute

    Enqute mene par lInstitut Carniel auprs dun panel denviron (450

    professionnels du tourisme de la rgion, interrogs mensuellement pendant les 4

    mois dt avec un questionnaire permettant de connatre pour chacune des 4

    priodes tudies : leur perception sur la frquentation de leur tablissement, lvolution de cette

    frquentation comparativement lanne prcdente, les origines de clientles franaises et trangres et

    leur volution, et leur sentiment sur les perspectives pour la priode venir.

    Le panel est rparti sur les 6 dpartements de la rgion.

    Lchantillon est reprsentatif pour les 4 espaces gographiques de la rgion :

    - Urbain

    - Balnaire Littoral

    - Arrire pays

    - Montagne

    Lchantillon des professionnels repose sur une diversit des activits reprsentes : Offices du tourisme,

    hbergements (htels, camping, rsidences htelire, hbergements collectif, centrales de rservation des

    gtes, etc.), festivals, muses et activits culturelles, activits sportives et de loisirs, restaurants,

    commerces et services divers.

    Cette 1re vague denqute a t ralise du 13 au 15 juin 2011 auprs dun panel de 483 professionnels

    Les informations recueillies dans le cadre de cette enqute sont croises avec toute autre information et/ou indicateur chiffr qui peuvent donner un clairage de la ralit de lactivit touristique dans la rgion. Cette enqute a pu tre ralise grce au concours financier de lEtat (DIRECCTE) et de la Rgion Provence-Alpes-Cte d'Azur.