Mon voisin avait une 750 et je portait des culottes courtes lpoque

  • Published on
    04-Apr-2015

  • View
    110

  • Download
    8

Transcript

  • Page 1
  • Mon voisin avait une 750 et je portait des culottes courtes lpoque
  • Page 2
  • En avant pour le col de Joux-Plane. Visibilit nulle. Flotte gogo. La cerise sur le gteau : Une route gravillons Soudain : Une envie irrsistible de crme glace. Pause
  • Page 3
  • Page 4
  • Page 5
  • Ctait une sortie moto, pas une aprs-midi de ski Quon se le dise
  • Page 6
  • Page 7
  • Va falloir faire vite, la brume de chaleur monte
  • Page 8
  • Page 9
  • Page 10
  • Ctait tellement bon, quon en redemande
  • Page 11
  • Page 12
  • Un dernier petit coup de chiffon et on y va
  • Page 13
  • Cul de sac aux Lindarets, demi-tour et pique-nique outdoor. Il fait tellement bon
  • Page 14
  • Pour ceux qui doutent encore, Les Bhmes , elles ont du coffre. Aucun doute possible
  • Page 15
  • Difficile de rsister une bonne baignade par ce temps magnifique
  • Page 16
  • Page 17
  • Pour ceux qui connaissent et pour les autres aussi : Oubliez le clbre cocktail du non moins clbre patron dun bar o se runissent des motards givrs! On a trouv mieux, voici le prcieux liquide. On a encore quelque petit problme de dosage
  • Page 18
  • Page 19
  • Il faisait chaud : La preuve
  • Page 20
  • Page 21
  • Des doutes sur la mto ?
  • Page 22
  • Page 23
  • Page 24
  • Il a enfin pu passer la seconde
  • Page 25
  • Mais si, mais si, il faisait beau au col de la Colombire
  • Page 26
  • Page 27
  • Page 28
  • Page 29
  • Cest crit sur le cadre : La faiblesse des hommes fait le force des femmes Allez on y croit
  • Page 30
  • Dernire halte : Le pont de la Caille, ou le pont des suicids
  • Page 31
  • Page 32
  • Page 33
  • Suicide collectif ?
  • Page 34
  • Non, un temps pareil a donne un moral dacier
  • Page 35
  • Ceux qui ont os
  • Page 36
  • Tout de mme, cest malheureux de voir quil y a encore des motards qui ngligent leur machine

Recommended

View more >