Les inhibiteurs de la rénine, une nouvelle cible thérapeutique

  • Published on
    16-Sep-2016

  • View
    217

  • Download
    1

Transcript

<ul><li><p>8actualits</p><p>Actualits pharmaceutiques n 470 Janvier 2008</p><p>Le premier inhibiteur </p><p>de la rnine, laliskiren, </p><p>a t mis sur le march </p><p>nord-amricain, </p><p>aprs accord de </p><p>la Food and Drug </p><p>Administration (FDA), </p><p>en mars 2007 sous </p><p>le nom de Tekturna </p><p>(laboratoire Novartis) et </p><p>devrait prochainement </p><p>obtenir son autorisation </p><p>de commercialisation </p><p>en Europe sous le nom </p><p>de Razilez.</p><p>Laliskiren, actif par voie buccale, est destin au traitement de lhyper-tension artrielle. Dautres mol-cules, comme la pepstatine, ont prcdemment montr des effets inhibiteurs sur la rnine, mais nont pas t commercia-lises car elles se sont rvles inactives par voie orale au cours de diverses investigations.Le blocage du systme rnine angiotensine aldostrone, par les inhibiteurs de lenzyme de conversion (IEC) et les antago-nistes des rcepteurs AT1 de langiotensine (ARA ou sartans), est devenu une des approches thrapeutiques majeures dans le traitement de lhypertension artrielle, des pathologies car-diovasculaires et rnales. Lalis-kiren et les inhibiteurs de la rnine ont pour avantages dtre trs spciques pour la rnine, donc de bloquer spcifique-ment et uniquement lensemble du systme rnine angioten-</p><p>sine (par rapport aux IEC qui bloquent dautres systmes), dinhiber ltape limitante de la formation dangiotensine II, de ne pas stimuler les rcepteurs AT2 et de neutraliser la libration de rnine stimule par la leve du rtrocontrle ngatif de lan-giotensine II suite au blocage du systme rnine angiotensine par les IEC et les ARA (gure 1).Laliskiren abaisse la pression artrielle en diminuant la concen-tration dangiotensines I et II et daldostrone, mais comme les IEC et les sartans augmente la concentration plasmatique de rnine quil inhibe. Ses indications thrapeutiques devraient tre proches de celles des IEC et des ARA. Dailleurs, comme ces derniers, son efcacit est dautant plus importante que les apports en sel sont rduits.</p><p>Des tudes sont encore ncessairesAu cours des tudes clini-ques, laliskiren a t trs bien support, mais ses avanta-ges et inconvnients restent dterminer en utilisation prolonge par rapport aux nombreuses autres classes dantihypertenseurs.Rcemment, une tude clini-que multicentrique en double aveugle a montr la scurit et lefcacit de lassociation de laliskiren avec un antago-niste des rcepteurs AT1 de langiotensine II, le valsartan. Dans cette tude, la combinai-son des deux traitements la dose maximale recommande compare lutilisation des 2 molcules en monothra-pie permettait de rduire la pression artrielle de manire </p><p>synergique mais sans toute-fois augmenter la survenue deffets indsirables (bien que lincidence des hyperkalimies tait augmente). Il tait dj auparavant courant dassocier plusieurs molcules interfrant avec le systme rnine angio-tensine car il ne semble pas possible de bloquer complte-ment ce systme en ne ciblant quun seul composant. Dans de nombreuses pathologies cardiovasculaires, il semble au contraire plus intressant das-socier plusieurs molcules que daugmenter fortement la dose dune seule. Cette tude a t ralise sur le mme principe.Si laliskiren ne semble pas avoir prsent deffets indsi-rables majeurs lors des essais cliniques publis, cette nouvelle approche doit tre particulire-ment surveille, et le risque dun </p><p>blocage complet du systme rnine angiotensine ne doit pas tre sous-estim. Une valua-tion plus complte et plus rigou-reuse de ces risques sera donc indispensable et ncessitera des tudes pharmaco-pidmiologi-ques sur de nombreux patients ayant diverses pathologies tel-les que lhypertension artrielle (HTA), linsuffisance rnale ou cardiaque. </p><p>Sbastien Faure</p><p>Matre de confrences des Universits</p><p>Facult de pharmacie, Angers (49)</p><p>sebastien.faure@univ-angers.fr</p><p>RfrenceOparil S et coll. Efcacy and safety of </p><p>combined use of aliskiren and valsartan in patients with hypertension:a rando-mised, double-blind trial. Lancet 2007, 370: 221.</p><p>Recherche </p><p>Les inhibiteurs de la rnine, une nouvelle cible thrapeutique</p><p>Figure 1 : Blocage du systme rnine angiotensine par les IEC, les ARA et laliskiren, inhibiteur de la rnine.</p><p> D</p><p>R</p></li></ul>

Recommended

View more >