LE PLAN STRATEGIQU LA IR ONS RIPTION ’APT - ?· du rôle de l’enseignant et une réflexion sur le…

  • Published on
    14-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Transcript

LE PLAN STRATEGIQUE DE LA CIRCONSCRIPTION DAPT Contenu RAPPORT ANNUEL DE PERFORMANCE ACADEMIQUE 2010 ...................................................................................................................................................................................... 3 Programme 140 1er degr : ................................................................................................................................................................................................................................ 3 Programme 230 Vie de l'lve : .......................................................................................................................................................................................................................... 3 Les domaines surveiller (par programme) : ........................................................................................................................................................................................................ 4 Programme 140 1er degr : ....................................................................................................................................................................................................................... 4 Programme 230 Vie de l'lve : ................................................................................................................................................................................................................. 4 ORGANISATION DES AXES DU PLAN STRATEGIQUE ................................................................................................................................................................................................... 7 LES OBJECTIFS PRIORITAIRES ................................................................................................................................................................................................................................... 10 IL FAUDRAIT : ........................................................................................................................................................................................................................................................... 10 ECHEANCIER ............................................................................................................................................................................................................................................................. 10 CONCLUSION ............................................................................................................................................................................................................................................................ 11 Principes de base du plan stratgique de la circonscription dAPT Un plan stratgique de circonscription prsente habituellement des rsultats chiffrs et des cibles atteindre. Il me semble indispensable, avant de se fixer des objectifs quantitatifs, de revenir des considrations qualitatives lgard des lves, du rle de lenseignant et une rflexion sur le mtier au quotidien. La personnalisation des contenus permettra une connaissance de lindividu lve qui est aussi un enfant. Le rle de lenseignant est en pleine mutation car la population scolaire volue et notre Ecole peine suivre cette volution. Nous ne pouvons poursuivre une pdagogie du modle ou de la norme. Nous ferons voluer les rsultats des lves si nous engageons une rflexion collective et la mise en oeuvre dune culture de circonscription autour du Qui Sait Quoi ? pour apprendre sadapter aux besoins des lves. La prcocit de la prise en compte des besoins passe par les runions dquipes ducatives pour des lves ds lcole maternelle. Les mots dits senvolent et ne permettent pas aux familles de faire le chemin ncessaire vers lacceptation. Quelle difficult pour des parents que daccepter la diffrence ! Nous devons tenir compte du temps ncessaire aux familes, et parfois long, pour accepter la ralit de leur enfant. LEcole ne doit pas se poser en juge ou donneuse de leon. Il est essentiel de crer un lien de confiance avec les familles. Le respect de chacun et llaboration de la conscience citoyenne et la morale laque doivent guider notre action au quotidien. Comme base indicative, vous trouverez des lments acadmiques et les indicateurs des programmes 140 et 230 qui rgissent notre fonctionnement. Ma demande passe par les lments abords lors de lanimation concernant les dispositifs daide. Chaque temps de formation a eu pour but de dcliner cette attente lie la personnalisation des besoins des lves. RAPPORT ANNUEL DE PERFORMANCE ACADEMIQUE 2010 Prsentation des rsultats constats Rf : actualisation des indicateurs Programme Annuel de Performances Acadmiques au 19 septembre 2011 Les numros dindicateurs de rfrence sont ceux des Programmes Acadmiques de Performances issus de Mlusine. Cette note est tablie partir des indicateurs de performance raliss en 2010 tels qu'ils peuvent tre tablis partir des donnes valides ce jour par les services centraux et acadmiques. A cet gard, les constats effectus doivent tre considrs comme provisoires. Il est indispensable de connatre le Projet Acadmique actuellement en cours : http://www.ac-aix-marseille.fr/wacam/jcms/c_134907/le-projet-d-academie-2011-2014 Parmi les rsultats qui continuent de progresser dans le sens des objectifs-cibles : Programme 140 1er degr, voici les indicateurs du ministre bass sur la LOLF - La forte augmentation des proportions dlves matrisant en fin de CE1 les comptences, en franais et en maths, du palier 1 du socle commun. (1.2) - Limportante baisse du taux de retard l'entre en 6me. (1.4) - Une diminution des taux de redoublement, tous les niveaux du CP au CM2. (1.5 source DEPP) - La trs forte diminution de la proportion dlves entrant en 6me avec au moins un an de retard, en rseau ambition russite / dispositif ECLAIR (Ambition et Innovation pour la russite) ou en rseau de russite scolaire ; les carts avec les proportions dlves hors ducation prioritaire se sont galement fortement rduits. (2.4) - La lgre augmentation des carts des taux dencadrement entre RAR / ECLAIR et hors ducation prioritaire. (2.5) - Laugmentation de la proportion dlves handicaps scolariss parmi les lves du 1er degr. (2.6-3) - La trs forte hausse du pourcentage de postes spcialiss en CLIS occups par des enseignants spcialiss ASH ou en cours de spcialisation. (3.1) - Laugmentation du taux de remplacement des personnels enseignants en cong pour maladie ou maternit. (3.2-1) - Laccroissement de la proportion d'enseignants inspects au cours des 5 dernires annes. (3.1 PAP 2010) - La trs lgre hausse de la part du potentiel enseignant en responsabilit dune classe (4.2) - La lgre baisse de la proportion dcoles de une trois classes qui va dans le sens de la cible. (4.3 PAP 2010) Programme 230 Vie de l'lve : - La hausse importante de la proportion dlves ayant bnfici dun bilan de sant 6 ans. (2.1) http://www.ac-aix-marseille.fr/wacam/jcms/c_134907/le-projet-d-academie-2011-2014- La lgre augmentation du taux de couverture des prescriptions des CDAPH (commission des droits et de lautonomie des personnes handicapes) pour la scolarisation des lves handicaps. (3.2) - La trs lgre hausse du pourcentage dlves de collge dtenteurs dune licence dassociation sportive. (3.3-2 PAP 2010) - La hausse importante de la proportion dlves handicaps bnficiant dun suivi individuel par un AVS. (4.5-1 PAP 2010) Les domaines surveiller (par programme) : Programme 140 1er degr : - Une trs forte baisse du taux doptimisation du potentiel de professeurs remplaants. (3.2-2) - Une forte diminution de la part du volume de formation destine la spcialisation des personnels se consacrant la grande difficult scolaire ou au handicap. (3.3 PAP 2010) Programme 230 Vie de l'lve : - La trs forte baisse du taux de participation des lycens aux lections des CVL (conseils de vie lycenne). (1.3) - La lgre baisse du pourcentage dlves dtenteurs dune licence dassociation sportive, en lyce, lyce professionnel et cole lmentaire. (3.3 PAP 2010) - La lgre diminution de la proportion dlves handicaps bnficiant dun suivi collectif par un AVS. (4.5-2 PAP 2010) SYNTHESE DES EVALUATIONS CE1 en 2011 CIRCONSCRIPTION FRANCAIS MATHS Lire EcrireVocabulaire Grammaire Orthographe Nombres CalculsGomtrie Grandeurs et mesures Organisation... 72% 65% 66% 57% 46% 68% 56% 56% 50% 60% LireEcrireVocabulaire GrammaireOrthographe0%33%67%100%Franais0 0 0 CIRCONSCRIPTIONNombresCalculsGomtrie Grandeur et mesuresOrganisation...0%33%67%100%Mathmatiques0 0 0 CIRCONSCRIPTIONGrandeurs et mesures SYNTHESE DES EVALUATIONS CM2 en 2011 CIRCONSCRIPTION FRANCAIS MATHS Lire Ecrire VocabulaireGrammaire Orthographe NombresCalculsGomtrie Grandeurs et mesuresOrganisation... 62% 67% 70% 51% 51% 60% 64% 63% 51% 46% LireEcrireVocabulaire GrammaireOrthographe0%33%67%100%Franais0 0 0 CIRCONSCRIPTIONNombresCalculsGomtrie Grandeur et mesuresOrganisation...0%33%67%100%Mathmatiques0 0 0 CIRCONSCRIPTIONGrandeurs et mesures ORGANISATION DES AXES DU PLAN STRATEGIQUE AXE SAVOIR Favoriser la rflexion, la recherche, et les projets qui prennent appui sur des besoins pour s'appuyer sur des comptences construire. Dvelopper le vocabulaire pour faire progresser l'orthographe. Prendre en compte les tapes de la construction du langage oral. Renforcer les dmarches actives de la construction du nombre. Renforcer les tapes de la comprhension des nombres dcimaux et des fractions. Privilgier la dmarche de projet revisite pour rendre effectives les comptences 5, 6 et 7. Mettre en place des valuations de GS en janvier. Construire partir des valuations nationales, des valuations initiales pour chaque niveau. Partager la culture du Qui Sait Quoi ? Privilgier la recherche de tous les possibles. Insister sur la mthodologie et le savoir-faire. AXE ENSEIGNANT Privilgier une dmarche de proximit avec les lves. Privilgier l'utilisation des guides du matre pour assurer une connaissance didactique en permanente volution. Inspecter trois ans pour mettre en vidence les points d'appui et les axes de progrs avec un temps intermdiaire de point de situation. Permettre les regards croiss et mettre en valeur les pratiques expertes. Engager une volution des pratiques. Consolider l'axe didactique et engager chacun dans la personnalisation de lenseignement. Engager ou poursuivre le travail d'quipe rel et constructif dans le cadre des cycles. AXE ELEVE Garder l'approche personnalise par petit groupe et engager les apprentissages fondamentaux en atelier dirig. Donner du temps chaque lve et permettre la prsence de l'enseignant aux moments cls de l'apprentissage. Permettre un apprentissage personnalis qui privilgie le sens, la dmarche de recherche et de rflexion. Ne pas enfermer l'lve dans LA bonne rponse. Donner une ralit aux PPRE et l'aide personnalise. Faire des stages de remise niveau une action prioritaire pour les lves qui manquent de mthodologie. Le savoir tre et le vivre ensemble doivent tre des priorits dans et hors les murs de l'cole. Elaborer et communiquer un projet de RASED. AXE FORMATION Privilgier une formation de proximit (cole ou cycle). Articuler des confrences pdagogiques avec des moments de formation de circonscription sur : Le langage oral et l'orthographe. La construction du nombre aux cycles 1 et 2. Les fractions et les nombres dcimaux au cycle 3. Rendre les dispositifs d'aide efficaces. Solliciter les matres formateurs pour de la co-intervention lors des formations. Donner des outils d'auto formation. Une formation aux TICE devrait permettre une meilleure matrise pour les lves - validation du B2I par Gibii. Deux animations pour les directeurs concernant les rgles et les volutions. LES OBJECTIFS PRIORITAIRES Que chaque quipe sempare de la reprsentation ci-dessus prcisant lorganisation des axes de travail au travers des projets dcole. Que chacun puisse avoir une rflexion sur sa pratique et pas seulement sur ses lves. PRIORITES RETENUES : Plus de didactique pour les enseignants car elle volue et constitue le fondement du savoir. Une personnalisation des besoins des lves et de leur accompagnement travers la mise en place dorganisation pdagogique tel que latelier dirig pour rpondre la diversit de la population scolaire actuelle. Des aides articules et des PPRE pour les lves qui ncessitent une prise en charge spcifique. Une relation constructive avec lquipe de circonscription parce que pour rpondre aux besoins il faut dabord les connaitre. ECHEANCIER 2012-2013 Prendre le temps de rflchir sur sa pratique, sur ses lves, dvelopper le principe dvaluation formative, laction et les outils qui visent la russite de chacun : Le PPRE ou le PPS Latelier dirig Une rflexion nouvelle sur la diffrenciation pdagogique 2013-2014 Identifier des indicateurs qualitatifs au regard dune volution partage pour les enseignants et les lves. Rendre au triangle didactique sa ralit. ELEVE MAITRE SAVOIR CONCLUSION Il est urgent dapprendre prendre le temps. Respectons le temps de lenfant, le temps quil lui faut pour comprendre et se sentir fort de savoir, de mettre du sens dans ce quil dcouvre chaque jour. Nous ne perdrons pas de temps en prendre puisque cest au service de chaque lve et que nous serons capables de fournir les traces crites de nos choix et de nos actions. Prendre le temps ne signifie nullement laisser faire ou laisser dcouvrir par lui-mme . Tous les lves ont besoin de ladulte pour construire un savoir nouveau. Ce nest pas le programme qui doit tre fini mais chaque lve qui doit progresser dans le cadre des programmes.

Recommended

View more >