LE DEVENIR DU CO2 LIBERE PAR LES ACTIVITES HUMAINES LE DEVENIR DU CO2 LIBERE PAR LES ACTIVITES HUMAINES Introduction De nos jours, lHomme semble subir.

  • Published on
    03-Apr-2015

  • View
    103

  • Download
    1

Transcript

  • Page 1
  • LE DEVENIR DU CO2 LIBERE PAR LES ACTIVITES HUMAINES LE DEVENIR DU CO2 LIBERE PAR LES ACTIVITES HUMAINES Introduction De nos jours, lHomme semble subir le revers de ses activits : le rchauffement climatique. La question de sa relation avec le taux de CO 2 reste un enjeux majeur pour notre socit. Le film une vrit qui drange met en relief cette question. Suite la visualisation de ce film l'ide gnrale qui en est ressortie tait inquitante. Aprs avoir chacun fait part au reste de la classe de ses sentiments nous avons t amen a nous demander ce que devient le CO2 libr par les activits humaines ? Voici donc notre sujet d'tude. Nous avons dcid de partager cette vaste problmatique en 5 problmatiques distincts. Une fois le travail termin, nous savons envisag comment lutter contre ce rchauffement climatique en jouant avec climcity . I) Quelles sont les relations entre le CO2 et l'atmosphre ? Peut-on modliser l'effet de serre ? Un premier groupe a travaill sur les relations entre le CO2 et latmosphre. Julie, Claire et Ornella ont ralises trois expriences sur ce thme: Mesurer le taux de CO2 et la temprature durant 20 minutes l'air libre. Mesurer le taux de CO2 et la temprature sous serre. Mesurer le taux de CO2 et la temprature en ajoutant du CO2 l'intrieur du bac grce de l'acide chlorhydrique mlang avec une craie dans un ballon. La premire exprience a pu nous montrer un taux constant de la temprature et de la concentration de CO2. La deuxime exprience nous montre une lgre hausse de temprature mais une concentration de CO2 toujours constante. Lors de la troisime exprience on peux voir une hausse importante du taux de CO2 et de la temprature. Il semble donc que l'augmentation du taux de CO2 due aux diffrentes activits humaines (comme l'industrie, la dforestation, la circulation automobile) intensifient le processus de l'effet de serre provoquant un rchauffement climatique. II) Quelles sont les relations entre le CO2 et les tres-vivants ? La fort est-elle le poumon de la plante ? Un autre groupe a travaill sur les relations entre le CO2 et les tres vivants. Audrey et Safarina ont une exprience qui nous montre que lorsqu'on injecte une solution de bicarbonate de sodium, la photosynthse est plus intense. Ainsi les vgtaux qui effectuent la photosynthse, sont un rservoir dioxyde de carbone. Une deuxime qui nous montre que plus la quantit de plantes chlorophylliennes augmente plus elles consomment un excs de CO2.Dans le cas des arbres, plus un arbre pousse rapidement, plus il consomme du Co2. Il semble donc quil faut donc non seulement prserver les forts, mais planter massivement. Ainsi les vgtaux qui effectuent la photosynthse, sont un rservoir dioxyde de carbone.. Les forts semblent de plus consommer encore plus de CO2 cause du rchauffement climatique. Cependant, l'obscurit, ces plantes n'ayant plus la source d'nergie qui leur permettait de produire la photosynthse, prsent elles effectuent la respiration cellulaire, et donc elles rejettent du CO2. Ainsi, on peut affirmer qu'une fort rejette presque autant de CO2 qu'elle en consomme, puisque nous savons qu'une fort produit de 2.5 4.7 fois plus d'oxygne qu'elle ne consomme de CO2. Par consquent, la fort n'est pas le poumon de la plante. Cest plutt locan, grce au phytoplancton, qui est le poumon de la Terre. Le plancton vgtal est aid par la dissolution du CO2 dans l'eau ocanique. Ce CO2 dissous dans les ocans, est pig dans les sdiments de calcaires qui s'accumulent depuis des millions d'annes au fond des mers. Mais cela ne doit pas empcher la protection de la fort amazonienne pour la sauvegarde de la biodiversit! III) Comment lhomme influence t-il le cycle du carbone ? Le cycle du carbone est le circuit que suit le carbone dans la nature. Arthur, Orys et Julin ont montr quil circule en permanence, sous diffrentes formes chimiques, entre les diffrents rservoirs par raction chimique. Sa circulation participe notamment au maintien de la concentration de CO2 dans l'atmosphre. Orys, Arthur et Julien ont faits des exprience qui montrent que : chaque enveloppe de la plante constitue un ou plusieurs rservoirs de carbone, chacun caractris par une forme de carbone minral ou organique, et par une lasse de carbone gnralement exprime en gigatonne. Le carbone circule entre les diffrents rservoirs en accomplissant un cycle. La quantit quittant le rservoir atmosphrique et la quantit arrivant dans ce rservoir taient quivalentes avant l're industrielle.. Les activits humaine ont pour consquence une augmentation du taux de CO2 atmosphrique qui accentue l'effet de serre. En fonctionnant comme des puits CO2, l'ocan et la biosphre limite l'augmentation de Co2 dans l'atmosphre. Mais cela annonce que des changements climatiques importants, difficiles prvoir, sont craindre. IV) Quelles sont les relations entre le CO 2 et les ocans ? Sont t'ils des puits de carbone ? Florian, Benjamin et Elisa ont men 3 expriences : la premire exprience prouve que plus le taux de CO 2 augmente, plus le ph de leau est faible et plus leau est acide. Dans la deuxime exprience, ils ont essay de montrer que les ocans froids taient des puits de carbone. Grce la dernire exprience, o il ont constat que le CO2 nuit gravement l'quilibre et la biodiversit une fois pig dans l'eau. Ils ont dgag plusieurs risques tous ces changements climatiques: une dsertification grande chelle de certaines zones marines, une biodiversit menace sur le court terme par la disparition de plusieurs espces des ocans de plus en plus acides, des ocans marins froids surpeupls V) Que montrent les mesures de CO 2 ralises au lyce et dans lacadmie ? Marion, Sophie, et Mlanie ont travaill sur la banque de donnes du lyce Galile et ont constat que les mesures de CO2 ralises servent observer s'il y a une augmentation ou une diminution au cours du temps de sa concentration et trouver les facteurs qui le font varier. Il y a de nombreux facteurs qui font varier le taux de CO2. Plus il y a de temprature, de pression atmosphrique, de vent chaud ou un temps ensoleill plus le taux de CO2 est lev. Alors que plus il y a d'humidit, de vent froid ou un temps pluvieux moins il y a de CO2. L'Ile de France contribue environ 10% des missions nationales de gaz effet de serre. Par Maxime Martheli, Camille Hebert et Joanna Simon, Seconde 10 MISVT. Agissons tous pour prserver notre environnement et limiter les rejets de gaz effet de serre !

Recommended

View more >