La tuberculose péritonéale : à propos de 61 cas

  • Published on
    11-Sep-2016

  • View
    213

  • Download
    0

Transcript

  • A210 16e Congrs de pneumologie de langue francaise, Lyon, vendredi 27 au dimanche 29 janvier 2012

    649Miliaires tuberculeuses : propos de 62 casH. Serhane , H. Hamzaoui , H. Sajiai , L. Maliki , L. Amro ,A. Alaoui-YazidiFMPM, laboratoire de recherche PCIM, Marrakech, Maroc

    Introductiongrave de tubtogne ou lypulmonaireBut du traparacliniquetuberculeusePatients et m2011 portantculeuse.Rsultats.des formescette priodfaveur du sedans sept camoyen du didomins parUne forme ragie VIH taittait retrout dmarrmalades et sLvolution Conclusion.culose qui peprise en cha

    doi:10.1016/

    650TuberculoS. Ait BatahaFMPM, labo

    Introductionquente quipour le poumlisations sonde localisatidiagnostic ekech.Observation22 ans qui passocis ne samygdaliennun granulomObservationdroit de consans signes dObservationqueuse chroamliorationObservationparticuliers,gauche et dbiopsies desgranulome ttraits par uConclusion.et voquetaines locali

    diagnostic retardant ainsi la prise en charge thrapeutique qui estcodie et simple.

    doi:10.1016/j.rmr.2011.10.939

    ercoulma, M

    , labR, Ri

    ctiontoutratiorbi

    ltuclinis et m65 atre ats.st dets.losepie.cas,

    nnairngaa tublose

    n castriol4RH/1RHvorabrdu dion.domvora

    1016/

    ercoulmia, Gui Ya, labR, Ri

    ctionlose

    fs.ales et mspc11.ts.e dtionlose.tai

    eau cla dis%. L. La miliaire tuberculeuse est une forme aigu eterculose. Elle est due la dissmination par voie hma-mphatique du bacille tuberculeux partir dun foyerrompu.vail. valuer le prol pidmiologique, clinique,et volutif des malades hospitaliss pour miliaireau service de pneumologie du CHU Mohammed-VI.thodes. tude rtrospective de janvier 2006 juilletsur 62 cas de patients hospitalises pour miliaire tuber-

    La miliaire tuberculeuse a constitu 65% de lensembleaigus de tuberculose hospitalises au service durante. Lge moyen tait de 37 ans. Le sexe ratio est enxe fminin 42 F/20H. La notion de contage tait notes. Le diabte a t not chez cinq patients. Le dlaiagnostic tait de huit jours. Les signes cliniques taientle chissement de ltat gnral dans 90 % des cas.diologique typique tait retrouve chez 80%. La srolo-positive chez deux malades. Une bacilloscopie positiveve dans 20% des cas. Le traitement antibacillaire aen urgence selon le rgime 2SHRZ/7RH chez 80% deselon le rgime 2RHZE/4RH chez le reste des malades.tait favorable chez tous les malades hormis trois dcs.La miliaire tuberculeuse est une forme grave de tuber-ut compromettre le pronostic vital do lintrt dunerge et dun diagnostic prcoce.

    j.rmr.2011.10.938

    se : localisations peu communesr , M. Jabrane , A. Nizari , L. Amro , A. Alaoui Yazidi

    ratoire de recherche PCIM, Marrakech, Maroc

    . La tuberculose est une pathologie infectieuse fr-peut toucher tous les organes avec une prdilectionon, les ganglions et le tube digestif. Certaines loca-

    t moins frquentes que dautres. Nous rapportons 5 casons rares de tuberculose rencontres dans le centre det de traitement des maladies respiratoires de Marra-

    1 et 2. Il sagit de deux patientes ges de 46 ans etrsentent une amygdalite chronique sans autres signesamliorant pas sous antibiothrapie usuelle. La biopsiee a t ralise chez les deux patientes et a retrouve tuberculode avec ncrose caseuse.3. Patiente de 75 ans prsentant un nodule mammairesistance molle sans signes inammatoire en regard ete malignit la mammographie et lchographie.4. Patient de 40 ans ayant une lsion cutane verru-nique au niveau de la face dorsale de lavant-bras, sanssous traitement local.5. Patiente de 18 ans sans antcdents pathologiquesayant des lsions cutanes chroniques au niveau du seinu prine de type nodulaire ramollis. Les diffrenteslsions ralises chez tous ces patients ont trouv un

    uberculode avec ncrose caseuse. Tous les cas ont tn rgime de 6mois : 2RHZE/4RH avec bonne volution.Bien que la tuberculose soit une pathologie frquentedevant toute suspicion dorigine infectieuse, cer-

    sations peu communes peuvent ne pas faire penser au

    651La tubN. OubL. Amroa FMPMb CDTM

    Introdurable de laltaux comBut deaspectsPatientplus dekech enRsultadge e8 patientubercutrithradans 31ganglioscopie5 cas, ltubercudans uet bac2RHZE/2SRHZEtait fasont peConclusg estreste fa

    doi:10.

    652La tubN. OubL. MalikA. Alaoa FMPMb CDTM

    Introdutubercupays.ObjectipritonPatientcentreaot 20RsultamoyennlocalisatubercupatientLe tabl100 %,dans 49ulose du sujet g : propos de 77 casanea, H. Serhanea, H. Sajiai a, S. Ait Batahara,. Ennezari b, A. Alaoui Yazidi a

    oratoire de recherche PCIM, Marrakech, Marocad El Mokha, Marrakech, Maroc

    . Le sujet g reprsente un groupe risque vuln-e infection et en particulier la tuberculose causeon des dfenses immunitaires lies au vieillissement etdits associes.de. tudier les caractristiques pidmiologiques, lesques, thrapeutiques et volutifs chez le sujet g.thodes. tude rtrospective sur 77 patients gs de

    ns suivis au centre spcialis de tuberculose de Marra-ot 2009 et aot 2011.Il sagit de 49 hommes et 28 femmes avec une moyenne73,71 ans (6690 ans). Le contage est retrouv chez

    Dix-huit patients sont diabtiques. Lantcdent deest retrouv chez 6 patients. Un patient tait VIH+ sousLa tuberculose pulmonaire microscopie + est notela pleursie tuberculeuse dans 14 cas, la tuberculosee dans 11 cas, la tuberculose pulmonaire micro-tive dans 7 cas, la spondylodiscite tuberculeuse danserculose anale et pritonale dans 2 cas chacune, lapelvienne, cutane, intestinale, mammaire et milairechacune. La conrmation diagnostique (histologiqueogique) est obtenue dans 82% des cas. Le rgimea t prconis dans 62 % des cas, 2RHZ/4RH dans 30%,ZE/5RHE dans 5 % et 2SRHZ/7RH dans 3 %. Lvolutionle dans 57 % des cas, 12 % ont gard des squelles, 24 %e vue et 4 % sont dcds.Il ressort de cette tude que la tuberculose du sujet

    ine par latteinte pleuro-pulmonaire dont lvolutionble sous traitement prcoce et bien conduit.

    j.rmr.2011.10.940

    ulose pritonale : propos de 61 casanea, H. Sajiai a, H. Serhanea, S. Ait Batahara,. Hamzaoui a, L. Amroa, M. Ennezari b,

    zidi a

    oratoire de recherche PCIM, Marrakech, Marocad El Mokha, Marrakech, Maroc

    . La tuberculose pritonale est une forme rare deextrapulmonaire mais qui reste frquente dans notre

    Dcrire le prol des malades suivis pour tuberculose Marrakech et valuer sa prvalence.thodes. tude rtrospective sur 61 patients suivis au

    ialis de tuberculose de Marrakech entre aot 2009 et

    Il sagissait de 43 femmes et 18 hommes avec unege de 36,24 ans (1685 ans). La prvalence de lapritonale est de 3,74 % par rapport 1629 cas deLe contage tuberculeux a t retrouv dans 4,9 %. Un

    t VIH+ le dlai moyen de consultation tait 2,4mois.linique tait domin par la douleur abdominale danstension abdominale dans 84 % et des signes gnrauxe liquide dascite tait exsudatif lymphocytaire chez

  • Afches scientiques 2e partie A211

    tous les patients. La biopsie pritonale a t ralise dans 26%des cas conrmant le diagnostic. Pour les autres cas, le diagnosticest retenu sur des arguments cliniques, paracliniques et volutifs.Dautres localisations tuberculeuses taient associes : intestinale(2 cas), ganglionnaire (2 cas), pleurale (1 cas), tubaire (1 cas) etovarienne (antitubercuConclusion.que devandimmunod

    doi:10.1016

    653Miliaire tupneumoloA. MarouaniPneumologi

    Introductionmination hElle reprse10% des TEPLobjectif dsur la prisemiliaire prPatients et14 et 74 ans,Rsultats.et 8,2 % desOn a pu posesur milieu s11 %.Nous avons cKim.Conclusion.svre de lapeutique duLa lutte antforme grave

    doi:10.1016

    654La tubercN. OuboulmL. Amroa, Ma FMPM, labb CDTMR, Ri

    Introductionrare. Elle demenacant leobstructionBut de ltulose urogniPatients etau centre spaot 2011.Rsultats.dge de 40urognitaleLantcdendans 3 %, ledune tuber6 cas, vsicaurtrale da

    diagnostique est obtenue dans 82% des cas (95 % histologiquementet 5 % par la prsence de BK dans les urines). Le rgime 2RHZ/4RHa t prconis dans 50 % des cas, 2RHZE/4RH dans 36% des cas et2SRHZE/1RHZE/5RHZ dans 14% des cas. Le traitement chirurgical at indiqu chez 3 patients (deux nphrectomies et une orchidec-

    Lv

    ion.volar la

    1016/

    andiscaruPopaie

    uneion Estionf. Dlosevionsde ceologicaraont ats.Lgns leentsont % etinits onte a te lal, 15,ion.eursemeploie porce qition

    1016/

    ercoulmazaou, laboR, Ri

    ctions et aOA) rs tubnte lfs.et ectivde Ma1 cas). Tous les patients ont recu une antibiothrapieleuse. Lvolution tait favorable chez 90% des patients.

    La tuberculose pritonale doit donc tre vo-t toute ascite lymphocytaire mme en labsencepression, et conduire une clioscopie.

    /j.rmr.2011.10.941

    berculeuse : exprience du service degie CHU de Setif propos de 28 cas, A. Moumenie, CHU de Stif, Stif, Algrie

    . La miliaire tuberculeuse est le rsultat de la diss-matogne du BK.nte 2,8 % des cas de tuberculose de toutes formes et.e notre travail. Est de rapporter notre exprienceen charge diagnostique et thrapeutique de 28 cas desume tuberculeuse.mthode. tude rtrospective de 28 cas gs entrehospitaliss durant la priode 20092010.La miliaire reprsentait 0,54 % de nos hospitalisationscas de tuberculose toute forme.r le diagnostic bactriologique par le biais de la culturepcique dans 45% des cas. Le taux de dcs tait de

    ompar nos rsultats aux tudes de Biel, Munt, Gelb et

    La miliaire tuberculeuse est une forme rare maistuberculose. Elle constitue une vraie urgence thra-fait du risque des complications neuromeninges.ituberculeuse est la base de prvention contre cette.

    /j.rmr.2011.10.942

    ulose urognitale : propos de 28 casanea, S. Ait Batahara, H. Serhanea, H. Sajiai a,. Ennezari b, A. Alaoui Yazidi a

    oratoire de recherche PCIM, Marrakech, Marocad El Mokha, Marrakech, Maroc

    . La tuberculose urognitale est une localisation assezmeure grave en raison de latteinte souvent bilatralesujet dinsufsance rnale et du risque dinfertilit parde la voie sminale.de. Dcrire le prol des malades suivis pour tubercu-tale et valuer sa prvalence.mthodes. tude rtrospective sur 28 patients suiviscialis de tuberculose de Marrakech de janvier 2009

    Il sagit de 16 femmes et 12 hommes avec une moyenne,46 ans (2256 ans). La prvalence de la tuberculoseest de 1,34 % par rapport 2082 cas de tuberculose.t de tuberculose tait retrouv dans 14%, le diabtetabagisme dans 39% et le contage dans 25%. Il sagissaitculose pididymaire dans 8 cas, de lendomtre dansle dans 5 cas, tubaire dans 4 cas, rnale dans 3 cas,ns 1 cas et de lovaire dans 1 cas. La conrmation

    tomie).vue.Concluspar sonpasse p

    doi:10.

    655Les abassocC. Cojo Gr. T.Rouman

    Environde lUnune queObjectitubercuNous acausesMthodluer lesIasi quiRsultagistrs.vcu dade patisociauxde 57,9Avant dpatientmonairalors quAu totaConclusles factle traitdun emjuridiqutant palappar

    doi:10.

    656La tubN. OubG. Hama FMPMb CDTM

    Introduosseuselaire (T15% dereprseObjectirakechrtrospculoseolution tait bonne dans 96% des cas, 4 % sont perdu de

    La tuberculose urognitale est une pathologie graveution souvent latente. Lamlioration de son pronosticprvention et le diagnostic prcoce.

    j.rmr.2011.10.943

    ons de tuberculose et les facteurs

    , E. Cojocaru , T. Mihaescu, universit de mdecine et de pharm, Iasi,

    troisime de tous les patients de tuberculose des paysuropenne habitent en Roumanie. Dans ces conditions,importante est labandon du traitement.valuer les principales caractristiques des cas dequi ont abandonn le traitement.lintention de souligner quelles sont les principaless cas dans notre comt.e. Il a t ralis une tude rtrospective pour va-ctristiques des cas de tuberculose, notis en 2010 bandonn le traitement.En 2010, 38 de cas abandonn TB (3,8 %) ont t enre-e moyen des patients tait de 47,8 ans (2076) qui ontsecteur rural (57,9 %) taient rpandu. Au total, 60,5 %ont t dclars quils sont au chmage et les servicest le seul revenu. Les nouveaux cas sont en proportion18,4 % sont aprs un autre abandon de traitement.ier la phase de poursuite de traitement, 71,1 % desarrt le traitement. Le diagnostic de tuberculose pul- soutenu en 73,5 % de cas sur lexamen microscopique,culture des crachats a t positive dans 85,3 % de cas.8 % de patients se sont dclars sans-abri.Labsence dun emploi et un logement semblent tre

    les plus importants chez les patients qui abandonnentnt antituberculeux. Soit ils migrent la rechercheou abandonner le traitement du manque dun cadre

    ur rglementer ces situations. Le phnomne est impor-uil est associ avec le jeune ge de ces patients etde cas de rsistance.

    j.rmr.2011.10.944

    ulose ostoarticulaire priphriquenea, H. Serhanea, H. Sajiai a, S. Ait Batahara,i a, L. Amroa, M. Ennezari b, A. Alaoui Yazidi a

    ratoire de recherche, Marrakech, Marocad-El -Mokha, Marrakech, Maroc

    . La tuberculose peut toucher toutes les structuresrticulaires de lorganisme. La tuberculose ostoarticu-eprsente 2 5% de lensemble des tuberculoses et 11 erculoses extrapulmonaires. La tuberculose vertbralea moiti des cas.Dcrire le prol des malades suivis pour TOA Mar-valuer sa prvalence. Patients et mthodes. tudee sur 20 patients suivis au centre spcialis de tuber-rrakech entre aot 2009 et aot 2011.