La diversité culturelle et le droit international.

  • Published on
    03-Apr-2015

  • View
    105

  • Download
    0

Transcript

<ul><li> Page 1 </li> <li> La diversit culturelle et le droit international </li> <li> Page 2 </li> <li> PLAN Convention sur la diversit culturelle: rle du Qubec (et du Canada) Convention sur la diversit culturelle: rle du Qubec (et du Canada) La Convention sur la protection et la promotion de la diversit des expressions culturelles La Convention sur la protection et la promotion de la diversit des expressions culturelles Pertinence de lobjet de la convention : la culture </li> <li> Page 3 </li> <li> Convention sur la diversit culturelle: rle du Qubec (et du Canada) </li> <li> Page 4 </li> <li> PLAN Premire victoire diplomatique Coalition pour la diversit culturelle Politiques culturelles canadiennes menaces Arguments des amricains Position de la Coalition </li> <li> Page 5 </li> <li> Premire victoire diplomatique du Qubec (et du Canada) Ds 1984 (dbat sur le libre-change) : Qubec demande lexclusion des industries culturelles 1998: Comit conjoint France-Qubec Document Bernier et Ruiz-Fabri (2002) Qubec persuade Ottawa Dclaration commune Canada-France Sheila Copps cre le Rseau international des ministres de la Culture Rencontres annuelles 1998+ : France et Canada (Qubec) sensibilisent les pays francophones Dclarations aux Sommets de la francophonie 2002 : Sommets de la francophonie de Beyrouth : les pays francophones demandent formellement lUNESCO un projet de convention Octobre 2003 : lUNESCO reoit le mandat de lassemble Octobre 2005 : Signature de la Convention par 148 pays lUNESCO </li> <li> Page 6 </li> <li> Novembre 2005: le Canada est le premier pays a ratifier la Convention </li> <li> Page 7 </li> <li> Coalition pour la diversit culturelle 1/2 1998 : Le Qubec cre la premire Coalition pour la diversit culturelle Contexte : -AMI (Accord multilatral sur les investissements) -ALNA : Dbat sur les magazines 1999 : La Coalition pour la diversit culturelle largit son membership 1999 +: La Coalition influence la cration dautres coalitions </li> <li> Page 8 </li> <li> Coalition pour la diversit culturelle 2/2 Coalition pour la diversit culturelle 2/2 Rle Pression Complmentarit Diffusion internationale </li> <li> Page 9 </li> <li> Politiques culturelles canadiennes menaces Deux grandes catgories Institutions publiques Mesures dappui Amricains visent surtout politiques culturelles dappui Quotas de contenu national ou quotas linguistiques Mesures daide financire ou mesures fiscales aux entreprises Mesures restreignant la proprit trangre des entreprises </li> <li> Page 10 </li> <li> Page 11 </li> <li> Arguments des amricains Politiques culturelles canadiennes : barrires discriminatoires Quotas : limitations directes ou indirectes leur exportation Traits de co-production confrent des avantages Non-accs aux mesures fiscales nationales pnalise les entreprises amricaines Limitation de la proprit trangre : obstacle au dveloppement des activits dentreprises amricaines </li> <li> Page 12 </li> <li> Position de la Coalition Affirme Culture : lexpression privilgie de lidentit La diversit culturelle : droit fondamental Les tats doivent en assurer la sauvegarde Les politiques culturelles ne doivent pas tre soumises au commerce international Prconise Nouvel instrument international Dvelopp dans un forum intergouvernemental appropri Dont les dispositions prvalent sur celles des accords de commerce international. </li> <li> Page 13 </li> <li> La Convention sur la protection et la promotion de la diversit des expressions culturelles </li> <li> Page 14 </li> <li> Introduction La libralisation des changes menace la culture La pression juridique sur les tats Limportance dun instrument international et culturel </li> <li> Page 15 </li> <li> tat des lieux sur la diversit culturelle dans le monde Seulement 4% des langues sont utilises par 96% de la population mondiale 50% des langues au monde sont en voie dextinction 90% des langues au monde ne sont pas reprsentes sur Internet 5 pays monopolisent le commerce des industries culturelles mondiales. Ex: 88 pays nont jamais eu leur propre production cinmatographique. </li> <li> Page 16 </li> <li> PLAN Ses grandes ides Ses limites juridiques Sa mise en uvre </li> <li> Page 17 </li> <li> Les grandes ides de la Convention Paix Dveloppement Libert Souverainet </li> <li> Page 18 </li> <li> Les limites juridiques de la Convention Une Convention passe la moulinette des compromis de lUNESCO Des articles controverss Article 20: Relations avec les autres instruments: soutien mutuel, complmentarit et non-subordination Article 25: Rglement des diffrends </li> <li> Page 19 </li> <li> La mise en uvre Le processus de ratification Lengagement des Etats Qui aide la mise en uvre? </li> <li> Page 20 </li> <li> Pertinence de lobjet de la convention : LA CULTURE Pertinence de lobjet de la convention : LA CULTURE </li> <li> Page 21 </li> <li> PLAN La notion restreinte de biens culturels La valeur culturelle des biens de consommation Le rle de ltat et des mdias </li> <li> Page 22 </li> <li> Le contenu culturel Article 4 Dfinitions: Contenu culturel renvoie au sens symbolique, la dimension artistique et aux valeurs culturelles qui ont pour origine ou expriment des identits culturelles. </li> <li> Page 23 </li> <li> Biens de consommation = biens culturels La convention dit : Convaincue que les activits, biens et services culturels ont une double nature, conomique et culturelle, parce qu'ils sont porteurs d'identit, de valeurs et de sens et qu'ils ne doivent pas tre traits comme ayant exclusivement une valeur commerciale, [] </li> <li> Page 24 </li> <li> Ltat et le rle des mdias Dveloppement culturel Dveloppement des industries Diffusion de la culture : tat march mondial Rsultat : o sont les frontires culturelles ? </li> <li> Page 25 </li> <li> Le Devoir, le 20 mars 2006 Je crois mme que la culture doit compter autant que la sant et l'ducation pour la nation qubcoise. Je crois que la culture doit tre une mission fondamentale de l'tat maintenant comme dans un Qubec souverain. Il faut rflchir l'importance de la mission culturelle de l'tat. </li> <li> Page 26 </li> <li> Questions Cette tentative de rduire les dommages culturels causs par la libralisation des marchs s'attaque-t-elle vraiment aux sources d'homognisation culturelle ou s'agit-il tout simplement d'un instrument symbolique qui vise sensibiliser les gens une consommation culturelle plus responsable? Est-ce que cette Convention contribue une folklorisation de la culture? Est-ce que la culture de masse (amricaine) peut rellement devenir une culture populaire, c'est--dire une culture populaire globale? Avec l'individualisation de la culture travers des couches d'identits multiples, est-il possible de protger des cultures comme si on protgeait une identit nationale? Est-ce que l'effectivit de la Convention est mise en pril par sa conception essentialiste de la culture mal adapte la ralit actuelle de la mondialisation? Quelle est la finalit de la Convention : protger les identits culturelles ou protger la diversit des expressions artistiques qui vhiculent du culturel? </li> <li> Page 27 </li> <li> Bibliographie &amp; webographie BERNIER, Ivan et Hlne RUIZ-FABRI, tude sur la faisabilit juridique dun instrument international sur la diversit culturelle, Groupe de travail franco-qubcois sur la diversit culturelle, 2002, 50 p. [www.mcc.gouv.qc.ca/international/diversiteculturelle/publications.htm]www.mcc.gouv.qc.ca/international/diversiteculturelle/publications.htm BERNIER, Ivan et Hlne RUIZ-FABRI, La mise en uvre et le suivi de la Convention sur la protection et la promotion de la diversit des expressions culturelles : perspectives daction, novembre 2005, 13 p. [http://www.mcc.gouv.qc.ca/international/diversite-culturelle/mise_en_oeuvre_unesco.htm]http://www.mcc.gouv.qc.ca/international/diversite-culturelle/mise_en_oeuvre_unesco.htm BRUNET, Alain, Le Qubec et la Canada, des pionniers , La Presse, 24 novembre 2005, A &amp; S p. 6 DELISLE, Norman, UNESCO; la grande victoire du Qubec , La Presse, 30 dcembre 2005, A &amp; S p.1 MERCURE, Philippe, Le Canada devient le premier pays ratifier la convention sur la diversit culturelle , La Presse, 24 novembre 2005, A &amp; S p.6 MORLEY, D. et ROBINS, K. (1995), Tradition and Translation in Spaces of Identity, New York : Routledge, pp. 105-124 RABOY, M., Bernier, I., F. et Atkinson, D., (1994) Dveloppement culturel et mondialisation de l'conomie. Un enjeu dmocratique, Qubec : IQRC, pp.43-83 RIOUX, Christian, Une premire grande victoire pour la diplomatie qubcoise , Le Devoir, 22 octobre 2005, p. A1 RIOUX, Christian, Diversit culturelle, une demi-victoire pour Louise Beaudoin, Le Devoir, 22 octobre 2005, p. A10 WANG, G., SERVAES, J., GOONASEKERA, A. (eds), The New Communications landscape, Demystifying Media Globalization, Routledge, 2000, Introduction + chap. 16] Convention sur la protection et la promotion de la diversit des expressions culturelles, UNESCO, 2005 Position de la Coalition pour la diversit culturelle , www.cdc.ccd.orgwww.cdc.ccd.org Qui sommes-nous? , www.cdc.ccd.orgwww.cdc.ccd.org Dclaration universelle de lUNESCO sur la diversit culturelle, UNESCO, 2001 Table ronde du CERIUM sur la diversit culturelle </li> </ul>

Recommended

View more >