La diététique chinoise - Accueil Arts du Taomtc- ?· Les principes de la diététique chinoise Loin…

  • Published on
    15-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Transcript

  • 28 Gnration Tao n 48 des vidos tlcharger sur www.generation-tao.com

    mdecine chinoise

    Lautre jour, il faisait trs froid et humi-de, en rentrant chez moi le soir je ne mesentais pas bien, jternuais et mon nezcommenait couler, je me sentais fbrile ettoute courbatue Ma voisine chinoise ma vuedans cet tat et ma confectionn une soupe trspice Aprs avoir bien transpir pendant lanuit, je me suis rveille le lendemain en pleine forme . Etant commercial, jenchane parfois lesrepas au restaurant. Il y a quelques jours, je mesentais nauseux, avec une sensation doppres-sion au niveau de lestomac. Devant cependantinviter des clients, jai opt pour un restaurantchinois. Jai command une simple soupe deraviolis et un plat de buf aux cinq saveursavec du riz blanc Et alors que je mattendais

    avoir des difficults pour digrer, jai senti quece repas avait opr comme un nettoyage lin-trieur, je me suis senti nettement mieux . Je souffrais depuis des mois de brlures des-tomac, et lors dun voyage en Chine, malgrune nourriture plutt pice, au bout de deuxjours, mes brlures destomac avaient compl-tement disparu . Des anecdotes comme celles-ci, on pourrait enciter des milliers, illustrant la faon dont lanourriture chinoise, ancre dans une longuetradition, peut constituer autant un alimentquun remde pour le corps. Transmises demre en fille, les recettes de sant permettentaux femmes chinoises de soigner leur entoura-ge avec des soupes, des bouillies de crales oumme de bons petits plats. Mais faut-il pourautant manger chinois pour tre en bonnesant? Certes non, mais il est intressant decomprendre les principes sur lesquels se basela dittique chinoise, pour ensuite pouvoirladapter notre alimentation. Ainsi onsapercevra que ces principes sont universels,et quun grog bien de chez nous peut avoir lesmmes vertus thrapeutiques quune soupepkinoise

    Les repas de lempereur

    La dittique chinoise fait partie de la mdeci-ne traditionnelle chinoise, dont elle est unebranche thrapeutique. Pendant la dynastieZhou (XIe s 770 av. JC), les mdecins dit-ticiens taient les plus considrs des mde-cins de la cour, ils planifiaient les repas delempereur chaque jour, selon les saisons, etavaient pour charge la conservation de sasant et le traitement des dsquilibres parlalimentation. Au cours des sicles, de nom-breuses recettes traditionnelles de sant ontt collectes et compiles par les mdecins,donnant naissance de nombreux ouvragessur le sujet.

    La dittique chinoiseUn aliment et un remde pour le corps

    par Josette Chapellet

    La dittique chinoise est une dittique universelle

    ancre dans la tradition et le bon sens. Mlange de saveurs,

    de couleurs, dodeurs, de textures On mange et on se soigne.

    Alors, mettez-vous table, et bonne lecture.

    crd

    it p

    hoto

    : D. R

    .

    GTAO48_14_39.qxd 6/03/08 10:58 Page 28

  • Les principes de la dittique chinoiseLoin des concepts modernes de glucides,lipides, protines et autres omga-3 ou 6, ladittique traditionnelle chinoise analyse lesaliments selon un certain nombre de para-mtres, en relation avec le Yin-Yang, les 5Mouvements, le systme des mridiens et desorganes. Chacun des aliments est pris en consi-dration selon sa forme, sa nature, sa saveur etson tropisme particulier.

    La nature des alimentsBase sur la thorie du Yin Yang, la naturedun aliment reprsente leffet de froid ou dechaleur quil gnre dans notre corps lorsquenous lassimilons. Ainsi un piment, du gin-gembre ou de lalcool, nous rchauffent, tan-dis que la menthe, les bananes, le soja ou lesalgues nous refroidissent. Selon le degr defroid ou de chaleur engendr, on distingue lesaliments de nature froide, frache, tide ouchaude. Quant aux aliments qui nont aucuneffet thermique dans le corps, ils sont qualifisde neutres. La nature des aliments permetdharmoniser le corps aux conditions clima-tiques, ou de rquilibrer des dsordresinternes dus au froid ou la chaleur. Ainsien hiver un vin chaud aux pices estbienvenu les jours de grand froid la montagne, alors quun th lamenthe est nettement plus adap-t la chaleur de lt ou despays du sud. A une personne trsfrileuse, on conseillera dviterles aliments de nature froide oufrache et de favoriser les alimentsde nature neutre et tide, voire chau-de, alors que les recommandations seront linverse pour une personne ayant toujourstrop chaud, avec un teint bien rouge. Mais ras-surez-vous, cela ne veut pas dire pour autantque selon votre dsquilibre certains de vosaliments prfrs sont interdits Il suffit sou-vent de les adapter : par exemple une bananeest de nature froide, mais saupoudre de can-

    nelle (de nature chaude) et cuite au four, sanature sera alors quilibre.

    Un rseau dinterdpendancesEn relation avec les 5 Mouvements (Bois, Feu,Terre, Mtal et Eau), les aliments sont classi-fis selon leur couleur, leur consistance, leurodeur, et surtout leur saveur. On distinguecinq saveurs fondamentales : lacide, lamer, ledoux, le piquant et le sal. A chaque mouve-ment est associe une saveur, mais aussi un

    organe, et chacune de ces saveurs, consom-me en quantit modre, va renforcer

    lorgane correspondant. Mais atten-tion, en excs elle peut au contrairelui nuire. Ainsi, par exemple, unequantit modre de saveur aciderenforce lnergie du foie, maisconsommer trop daliments de

    saveur acide blesse le foie et sescorrespondances, et peut ainsi favori-

    ser une tendance aux crampes et auxtendinites, voire une propension se

    mettre facilement en colre ! (voir tableaupage suivante)

    A chaque saveur son effet !Chaque saveur possde une action spcifiquedans le corps : lacide a un effet astringent ;lamer purge, draine la chaleur et a un effet

    Repas dans un restaurantdittique de Hangzhou.

    crd

    it p

    hoto

    : Jos

    ette

    Cha

    peL

    let

    av

    ec l

    aim

    able

    aut

    oris

    atio

    n du

    pho

    togr

    aphe

    Jea

    n-M

    arie

    Gia

    ume

    plus de 1000 articles sur www.generation-tao.com Gnration Tao n 48 29

    mdecine chinoise

    QUELQUES CONSEILS DE BON SENS Boire avant le repas teint le feu digestif, dilue les sucs gastriques et rend la digestion inoprante. Manger trop daliments froids et de crudits surmne lestomac et consume le feu digestif,pouvant provoquer la longue fatigue, frilosit et prise de poids. Terminer le repas par une glace coupe la digestion et demande un gros effort nergtiquepour ramener ensuite le contenu de lestomac une temprature efficiente, alors quune bois-son chaude la fin dun repas est favorable une bonne digestion. Bien mastiquer les aliments et les rchauffer en bouche permet de faciliter le travail de lestomac et dconomiser le feu digestif. Manger moins lorsquon est fatigu (sil y a peu dnergie disponible pour le corps, il ny enpas non plus pour digrer). Aprs le repas, un massage lger sur lestomac pour le rchauffer favorise la digestion.

    Manger moinslorsquon

    est fatigu.

    GTAO48_14_39.qxd 6/03/08 10:58 Page 29

  • 30 Gnration Tao n 48 des vidos tlcharger sur www.generation-tao.com

    mdecine chinoise

    asschant ; le doux est tonifiant et nourrissant,il relche les tensions et harmonise ; le piquantactive la circulation de lnergie et du sang,assche ; quant au sal, il ramollit et purge.Leffet produit par un aliment peut se mani-fester dans lensemble de lorganisme, ou versun mridien ou un organe particulier : cest ceque lon appelle le tropisme de laliment. Ainsion dit du riz et de la caille, de natureneutre et de saveur douce, quilstonifient lnergie des 5 organes,cest--dire de lensemble ducorps. La poire, de nature fracheet saveur douce / acide, a uneaction particulire au niveau duPoumon et de lEstomac, quelleva humidifier et rafrachir ds quela chaleur les assche, ces deuxorganes y tant particulirement sen-sibles. Si cest le Gros Intestin que la cha-leur atteint, provoquant une constipation avecdes selles sches, laubergine (de nature froideet de saveur douce), sera plus indique. Lacrevette, de nature tide et de saveur douce etsale, sera excellente pour rchauffer le Yangdes Reins.

    La dittique du bon sens

    Si ces donnes vous semblent trop techniques,sachez que la dittique chinoise, cest aussi etavant tout une dittique du bon sens. Ainsi lamdecine chinoise considre que lestomacdoit effectuer une maturation et une dcom-position des aliments et des boissons quilreoit, afin de favoriser leur transformation ennergie, en sang et en fluides pour le corps. Or,cette maturation ne peut se faire que si les ali-ments sont amens une certaine tempratu-re, lgrement au-dessus des 37 de la temp-

    rature du corps, et si le feu digestif activantlestomac est suffisant (voir lencadr, pageprcdente, pour les quelques conseils de bonsens). En plus de la rgularit des repas, lasagesse chinoise conseille de manger bien lematin, manger un peu plus midi, et mangerpeu le soir . Une des grandes erreurs actuel-lement est de manger tard le soir. Au moment

    o lnergie des organes doit se mettre aurepos, nous demandons lestomac de

    commencer un cycle dactivit. Sou-vent un sommeil perturb pourrarentrer dans lordre simplement enallgeant le repas du soir et en leprenant plus tt. La dittique tra-ditionnelle chinoise porte gale-

    ment une attention particulire lavitalit des aliments. Notre propre

    vitalit se nourrit de celle des alimentsque nous consommons : des aliments de sai-

    son, cueillis de prfrence trs peu de tempsavant dtre consomms, auront un effet plusfavorable sur notre nergie que des alimentsindustriels traits chimiquement, emballssous plastique, et cuits au micro-ondes !Base sur une tradition millnaire, la dit-tique traditionnelle chinoise est donc surtoutune dittique de bon sens, dont les principesuniversels peuvent sadapter sans difficult la cuisine occidentale. Notre alimentation peutnous dsquilibrer ou nous gurir, le tout estde comprendre comment et pourquoi. La di-ttique chinoise nous donne des cls impor-tantes pour cette comprhension, tout en pri-vilgiant le fait dallier plaisir de manger etbonne sant.

    Pour en savoir plus, consultez le carnet dadresses p.58.

    Manger bien le matin, un peu plus

    midi et peu le soir.

    MOUVEMENT BOIS FEU TERRE METAL EAU

    ORGANE Foie Cur Rate Poumons Reins

    VISCERE VsiculeBiliaire

    IntestinGrle

    Estomac Gros Intestin Vessie

    TISSUS Tendons Vaisseaux Chair Peau Os

    EMOTION Colre Joie Pense Tristesse Peur

    COULEUR Vert / bleu Rouge Jaune Blanc Noir

    CONSISTANCE Dur Fibreux Charnu Croquant Mou

    ODEUR Rance Grill Parfum Acre Putride

    SAVEUR Acide Amer Doux Piquant Sal

    TABLEAU DE CORRESPONDANCES

    Josette Chapellet acrit avec PhilippeSionneau Ces Ali-ments qui nous soi-gnent (la DittiqueChinoise au service devotre sant) , aux di-tions Trdaniel. Prati-cienne en Mdecinetraditionnelle chinoise, elle est charge decours lUniversit deNice-Sophia Antipolis.Elle donne Nice descours de ditothrapiechinoise, dacupunctu-re et de massagetuina, et organise desateliers pratiques deMTC.

    PORTRAIT

    GTAO48_14_39.qxd 6/03/08 10:58 Page 30

    /ColorImageDict > /JPEG2000ColorACSImageDict > /JPEG2000ColorImageDict > /AntiAliasGrayImages false /CropGrayImages true /GrayImageMinResolution 150 /GrayImageMinResolutionPolicy /Warning /DownsampleGrayImages true /GrayImageDownsampleType /Bicubic /GrayImageResolution 300 /GrayImageDepth -1 /GrayImageMinDownsampleDepth 2 /GrayImageDownsampleThreshold 1.50000 /EncodeGrayImages true /GrayImageFilter /DCTEncode /AutoFilterGrayImages true /GrayImageAutoFilterStrategy /JPEG /GrayACSImageDict > /GrayImageDict > /JPEG2000GrayACSImageDict > /JPEG2000GrayImageDict > /AntiAliasMonoImages false /CropMonoImages true /MonoImageMinResolution 550 /MonoImageMinResolutionPolicy /Warning /DownsampleMonoImages true /MonoImageDownsampleType /Bicubic /MonoImageResolution 2400 /MonoImageDepth -1 /MonoImageDownsampleThreshold 1.50000 /EncodeMonoImages true /MonoImageFilter /CCITTFaxEncode /MonoImageDict > /AllowPSXObjects false /CheckCompliance [ /PDFX1a:2001 ] /PDFX1aCheck false /PDFX3Check false /PDFXCompliantPDFOnly false /PDFXNoTrimBoxError false /PDFXTrimBoxToMediaBoxOffset [ 0.00000 0.00000 0.00000 0.00000 ] /PDFXSetBleedBoxToMediaBox false /PDFXBleedBoxToTrimBoxOffset [ 0.00000 0.00000 0.00000 0.00000 ] /PDFXOutputIntentProfile (GWG_GenericCMYK) /PDFXOutputConditionIdentifier () /PDFXOutputCondition () /PDFXRegistryName () /PDFXTrapped /False

    /CreateJDFFile false /Description > /Namespace [ (Adobe) (Common) (1.0) ] /OtherNamespaces [ > /FormElements false /GenerateStructure false /IncludeBookmarks false /IncludeHyperlinks false /IncludeInteractive false /IncludeLayers false /IncludeProfiles false /MultimediaHandling /UseObjectSettings /Namespace [ (Adobe) (CreativeSuite) (2.0) ] /PDFXOutputIntentProfileSelector /DocumentCMYK /PreserveEditing true /UntaggedCMYKHandling /LeaveUntagged /UntaggedRGBHandling /UseDocumentProfile /UseDocumentBleed false >> ]>> setdistillerparams> setpagedevice

Recommended

View more >