ELABORATION DU PLAN LOCAL D’URBANISME DE . Reglt ecrit.pdf · Modifi cation n°2 du POS approuvée…

  • Published on
    15-Sep-2018

  • View
    212

  • Download
    0

Transcript

ELABORATION DU PLAN LOCAL DURBANISMEDE LA ROQUE SUR PERNES (84)Commune de LA ROQUE SUR PERNESHtel de Ville, 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNESTel : 04.90.66.53.33 / Fax : 04.90.66.14.61 Email : mairie.laroque.pernes@wanadoo.frPOULAIN URBANISME CONSEIL223 ch du Malmont-Figanires, 2bis Les Hauts de lHorloge, 83300 DRAGUIGNANEmail : contact@poulain-urbanisme.comDOCUMENT ARRETE - 16/12/2016Dates :Plan dOccupation des Sols (POS) approuv par DCM du 13/06/1986Rvision n1 du POS approuve par DCM du 03/05/1995Rvision n2 du POS approuve par DCM du 23/06/2000Modifi cation n1 du POS approuve par DCM du 01/10/2000Modifi cation n2 du POS approuve par DCM du 09/09/2010Rvision gnrale du POS / laboration du PLU prescrite par DCM du 03/07/2014PLU arrt par DCM du 16/12/2016PLU approuv par DCM du ......DCM : Dlibration du Conseil MunicipalPIECE N4a. LE REGLEMENT ECRIT Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 1 SOMMAIRE TITRE 1. PRESCRIPTIONS GENERALES ............................................................... 4Article 1 : Rappel lgislatif ................................................................................................ 5Article 2 : Champ d'application .......................................................................................... 5Article 3 : Adaptations mineures et cas particuliers .............................................................. 6Article 4 : Contenu des documents graphiques du rglement ................................................. 7Article 5 : Liste des pices annexes au prsent rglement crit ............................................ 9TITRE 2 : REGLEMENTATION DES ZONES ET SECTEURS URBAINS ..................... 10THEMATIQUE 1 : L'AFFECTATION DES ZONES ET LA DESTINATION DES CONSTRUCTIONS ...... 11Affectation et caractre des zones et secteurs ................................................................ 11Les exploitations agricole et forestire ........................................................................... 11Les habitations nouvelles ............................................................................................ 11Les extensions d'habitations ........................................................................................ 12Les annexes .............................................................................................................. 12Les commerces et activits de services .......................................................................... 13Les quipements d'intrt collectif et services publics ...................................................... 14Les autres activits des secteurs secondaire ou tertiaire................................................... 14THEMATIQUE 2 : LES CARACTERISTIQUES URBAINES, ARCHITECTURALES, NATURELLES ET PAYSAGERES ................................................................................................................ 15Implantation des constructions par rapport au domaine public .......................................... 15Implantation des constructions par rapport aux limites sparatives .................................... 15Implantation des constructions les unes par rapport aux autres ........................................ 17Hauteur maximale des constructions ............................................................................. 17Emprise au sol des btiments....................................................................................... 18Performances nergtiques .......................................................................................... 19Les faades ............................................................................................................... 19Les lments apposs au bti ...................................................................................... 20Les toitures ............................................................................................................... 21Les prescriptions propres aux lments patrimoniaux recenss au titre de l'article L151-19 du Code de l'Urbanisme ................................................................................................... 23Les cltures ............................................................................................................... 24Les amnagements extrieurs ...................................................................................... 26Les prescriptions propres aux lments paysagers non btis recenss au titre de l'article L151-19 du Code de l'Urbanisme .......................................................................................... 31THEMATIQUE 3 : LES EQUIPEMENTS ET LES RESEAUX ....................................................... 32Caractristiques de la voirie ......................................................................................... 32Portail d'accs ........................................................................................................... 33 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 2 Principe du stationnement des deux roues ..................................................................... 33Places de stationnement imposes pour les deux roues .................................................... 33Places de stationnement imposes pour les vhicules lgers ............................................. 34Modalits de cration des places de stationnement pour vhicules lgers ............................ 34Eau potable ............................................................................................................... 35Rseau hydraulique et dfense incendie ........................................................................ 35Assainissement des eaux uses .................................................................................... 36Assainissement des eaux pluviales ................................................................................ 37Electricit et tlcommunication ................................................................................... 38Desserte des terrains pour la collecte des dchets ........................................................... 38TITRE 3 : REGLEMENTATION DES ZONES A URBANISER ................................... 39THEMATIQUE 1 : L'AFFECTATION DES ZONES ET LA DESTINATION DES CONSTRUCTIONS ...... 40THEMATIQUE 2 : LES CARACTERISTIQUES URBAINES, ARCHITECTURALES, NATURELLES ET PAYSAGERES ................................................................................................................ 40THEMATIQUE 3 : LES EQUIPEMENTS ET LES RESEAUX ....................................................... 40TITRE 4 : REGLEMENTATION DES ZONES ET SECTEURS AGRICOLES ET NATURELS ......................................................................................................................... 41THEMATIQUE 1 : L'AFFECTATION DES ZONES ET LA DESTINATION DES CONSTRUCTIONS ...... 42Affectation et caractre des zones et secteurs ................................................................ 42Les exploitations agricole et forestire ........................................................................... 42Les habitations nouvelles ............................................................................................ 43Les extensions d'habitations ........................................................................................ 43Les annexes .............................................................................................................. 44Les commerces et activits de services .......................................................................... 46Les quipements d'intrt collectif et services publics ...................................................... 46Les autres activits des secteurs secondaire ou tertiaire................................................... 46THEMATIQUE 2 : LES CARACTERISTIQUES URBAINES, ARCHITECTURALES, NATURELLES ET PAYSAGERES ................................................................................................................ 47Implantation des constructions par rapport au domaine public .......................................... 47Implantation des constructions par rapport aux limites sparatives .................................... 47Implantation des constructions les unes par rapport aux autres ........................................ 47Hauteur maximale des constructions ............................................................................. 48Emprise au sol des btiments....................................................................................... 48Performances nergtiques .......................................................................................... 49Les faades ............................................................................................................... 49Les lments apposs au bti ...................................................................................... 50Les toitures ............................................................................................................... 50 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 3 Les prescriptions propres aux lments patrimoniaux recenss au titre de l'article L151-19 et L151-11-2 du Code de l'Urbanisme ............................................................................... 51Les cltures ............................................................................................................... 52Les amnagements extrieurs ...................................................................................... 56Les prescriptions propres aux lments paysagers non btis recenss au titre de l'article L151-19 du Code de l'Urbanisme .......................................................................................... 60THEMATIQUE 3 : LES EQUIPEMENTS ET LES RESEAUX ....................................................... 60Caractristiques de la voirie ......................................................................................... 60Portail d'accs ........................................................................................................... 61Le stationnement des deux roues ................................................................................. 61Le stationnement pour vhicules lgers ......................................................................... 62Eau potable ............................................................................................................... 63Rseau hydraulique et dfense incendie ........................................................................ 64Assainissement des eaux uses .................................................................................... 64Assainissement des eaux pluviales ................................................................................ 65Electricit et tlcommunication ................................................................................... 66Desserte des terrains pour la collecte des dchets ........................................................... 67LES ANNEXES ................................................................................................... 68Annexe n1 : Liste des lments patrimoniaux recenss au titre de l'article L.151-19 du Code de l'Urbanisme .................................................................................................................. 69Annexe n2 : Liste des lments patrimoniaux pouvant faire l'objet d'un changement de destination au titre de l'article L.151-11-2 du Code de l'Urbanisme ....................................... 85Annexe n3 : Les sites archologiques ............................................................................. 85Annexe n4 : Prescriptions et recommandations lies aux lments patrimoniaux (au titre des articles L.151-19 et L.151-11-2 du Code de l'Urbanisme) .................................................... 87Les cnes de vue paysagers ......................................................................................... 87Les espaces paysagers ................................................................................................ 87Les zones du patrimoine rural ...................................................................................... 87Le petit patrimoine ..................................................................................................... 88Les btiments (corps de ferme, glise, etc.) ................................................................... 88Annexe 5 : Informations sur le risque de retrait-gonflement des argiles ................................ 90Annexe 6 : Informations sur le risque sismique ................................................................. 95Annexe 7 : Guide dinformation sur la vgtation et les allergies du Rseau National de Surveillance Arobiologique (RNSA) ............................................................................... 104Annexe 8 : Prescriptions propres aux lits gomorphologiques dfinis dans l'Atlas des Zones Inondables (AZI) ......................................................................................................... 120 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 4 TITRE 1. PRESCRIPTIONS GENERALES Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 5 Article 1 : Rappel lgislatif Conformment l'article L.151-8 du Code de l'Urbanisme, le rglement fixe, en cohrence avec le projet d'amnagement et de dveloppement durables, les rgles gnrales et les servitudes d'utilisation des sols permettant d'atteindre les objectifs mentionns aux articles L.101-1 L.101-3. Comme prcis l'article R.151-9 du Code de l'Urbanisme, le rglement contient exclusivement les rgles gnrales et servitudes d'utilisation des sols destines la mise en uvre du projet d'amnagement et de dveloppement durables, dans le respect de l'article L.151-8, ainsi que la dlimitation graphique des zones prvues l'article L.151-9. Conformment l'article R.151-10 du Code de l'Urbanisme, le rglement est constitu d'une partie crite et d'une partie graphique, laquelle comporte un ou plusieurs documents. Seuls la partie crite et le ou les documents composant la partie graphique du rglement peuvent tre opposs au titre de l'obligation de conformit dfinie par l'article L.152-1. Comme prcis l'article R.151-11 du Code de l'Urbanisme, les rgles peuvent tre crites et graphiques. Lorsqu'une rgle fait exclusivement l'objet d'une reprsentation dans un document graphique, la partie crite du rglement le mentionne expressment. Tout autre lment graphique ou figuratif compris dans la partie crite du document est rput constituer une illustration dpourvue de caractre contraignant, moins qu'il en soit dispos autrement par une mention expresse. Conformment l'article R.151-12 du Code de l'Urbanisme, les rgles peuvent consister dfinir de faon qualitative un rsultat atteindre, ds lors que le rsultat attendu est exprim de faon prcise et vrifiable. Conformment l'article R.151-13 du Code de l'Urbanisme, les rgles gnrales peuvent tre assorties de rgles alternatives qui en permettent une application circonstancie des conditions locales particulires. Ces rgles alternatives ne peuvent avoir pour objet ou pour effet de se substituer aux possibilits reconnues l'autorit comptente en matire d'autorisation d'urbanisme de procder des adaptations mineures par l'article L.152-3 et d'accorder des drogations aux rgles du plan local d'urbanisme par les articles L.152-4 L.152-6. Article 2 : Champ d'application Le prsent rglement sapplique lensemble du territoire de la commune de LA ROQUE SUR PERNES (84). Les dispositions du prsent rglement sont applicables aux constructions, amnagements, installations et travaux faisant l'objet d'un permis de construire, d'un permis d'amnager ou d'une dclaration pralable ainsi qu'aux autres utilisations du sol rgies par le code de lurbanisme. Le territoire communal tant couvert par un plan local durbanisme (PLU), les dispositions des articles R.111-3, R.111-5 R.111-19, R.111-28 R.111-30 du code de lurbanisme ne sont plus applicables en application de lart. R.111-1-1) du mme code. S'ajoutent aux rgles propres au plan local durbanisme les prescriptions prises au titre de lgislations spcifiques et notamment celles concernant dune manire gnrale : Les servitudes d'utilit publique affectant l'utilisation ou l'occupation du sol Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 6 Les primtres ou prescriptions lists aux articles R.151-52 et R.151-53 du code de lurbanisme (cf. pour information les annexes du plan local durbanisme) Larchologie prventive instaure par la Loi valide le 17 janvier 2001 Le Schma Directeur dAmnagement et de Gestion des Eaux du Bassin Rhne-Mditerrane adopt par arrt du prfet coordonnateur de bassin du 20/11/2009 Le risque feu de fort sur l'ensemble du territoire avec le Plan de Prvention du Risque Incendie de Fort du massif des Monts de Vaucluse Ouest approuv par Arrt Prfectoral en date du 03/12/2015 Le risque sismique sur lensemble du territoire avec une zone d'ala modr selon le Dcret n2010-1255 du 22/10/2010 Le risque li au retrait-gonflement dargiles avec des zones d'ala nul moyen Le risque d'boulement sur la crte rocheuse surplombant le village Le risque inondation selon l'atlas des zones inondables avec deux types de zones : le lit moyen et le lit majeur ordinaire, zones qui concernent la riaille du Premier pont, le ravin de la Rigide et le ravin de Labat Le site inscrit dnomm Lensemble du bourg de La Roque-sur-Pernes et ses proches abords (inscription en date du 18/12/1967) Article 3 : Adaptations mineures et cas particuliers Les rgles et servitudes dfinies par un plan local d'urbanisme ne peuvent faire l'objet d'aucune drogation, l'exception des adaptations mineures rendues ncessaires par la nature du sol, la configuration des parcelles ou le caractre des constructions avoisinantes Les dispositifs de protection contre les risques naturels, sous rserve du respect des normes en vigueur, peuvent tre autoriss nonobstant les rgles applicables la zone. Pour un btiment existant, qui ne serait pas conforme aux prescriptions du prsent rglement au regard de son gabarit ou son implantation, le permis de construire ne peut tre accord que pour des travaux qui ont pour objet d'amliorer la conformit de l'implantation ou du gabarit de cet immeuble avec ces prescriptions, ou pour des travaux qui sont sans effet sur l'implantation ou le gabarit de l'immeuble. Font exception au prcdent alina les btiments reprs au titre des articles L151-19 et L.151-11-2 du Code de lUrbanisme dans le but de conserver les volumes dintrt patrimonial. Les ouvrages techniques ncessaires au bon fonctionnement des services publics ou dintrt collectif peuvent tre accords sur justifications techniques et fonctionnelles nonobstant les rgles applicables la zone, sous rserve d'une bonne intgration au site. Conformment l'article L.111-15 du Code de l'Urbanisme, lorsqu'un btiment rgulirement difi vient tre dtruit ou dmoli, sa reconstruction l'identique est autorise dans un dlai de dix ans nonobstant toute disposition d'urbanisme contraire, sauf si le plan local d'urbanisme ou le plan de prvention des risques naturels prvisibles en dispose autrement (ce qui n'est pas le cas sur le territoire concernant le PLU). Conformment l'article L.111-23 du Code de l'Urbanisme, la restauration d'un btiment dont il reste l'essentiel des murs porteurs peut tre autorise, sauf dispositions contraires des documents d'urbanisme et sous rserve des dispositions de l'article L.111-11, Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 7 lorsque son intrt architectural ou patrimonial en justifie le maintien et sous rserve de respecter les principales caractristiques de ce btiment. Article 4 : Contenu des documents graphiques du rglement Les documents graphiques du rglement font apparatre les zones urbaines, agricoles et naturelles ainsi que les secteurs associs, savoir : Les zones urbaines " U " concernent les secteurs dj urbaniss et les secteurs o les quipements publics existants ou en cours de ralisation ont une capacit suffisante pour desservir les constructions implanter. Se distinguent : La zone urbaine UA patrimoniale et dense du village o Le secteur urbain UAp1 patrimonial (forts enjeux paysagers) dans la partie ouest, nord et est du village avec d'importantes contraintes de desserte, un risque d'boulement et une zone bleue B3 du PPRif du massif des Monts de Vaucluse Ouest o Le secteur urbain UAp2 patrimonial (forts enjeux paysagers) dans la partie est du village avec d'importantes contraintes de desserte, un risque d'boulement et une zone bleue B1 du PPRif du massif des Monts de Vaucluse Ouest La zone urbaine UB dense vocation mixte d'quipements collectifs et habitat regroup au centre du plateau La zone urbaine UC vocation pavillonnaire au centre du plateau La zone urbaine UD vocation pavillonnaire soumise des enjeux paysagers importants (notamment cnes de vue vers le Mont Ventoux) o Le secteur urbain UDa vocation pavillonnaire, situ en zone B1 du PPRif du massif des Monts de Vaucluse Ouest et concern par un corridor cologique au Schma Rgional de Cohrence Ecologique o Le secteur urbain UDt vocation touristique et/ou social Les zones agricoles " A " concernent les secteurs de la commune, quips ou non, protger en raison du potentiel agronomique, biologique ou conomique des terres agricoles (pour partie hors zone du PPRif, en zone rouge et en zone bleue B3 du PPRif du massif des Monts de Vaucluse Ouest). Se distingue : Le secteur agricole Ap protg au lieudit Le Jas au regard de son intrt paysager (pour partie hors zone du PPRif, pour partie en zone rouge et pour partie en zone bleue B3 du PPRif du massif des Monts de Vaucluse Ouest) Les zones naturelles et forestires " N " concernent les secteurs de la commune, quips ou non, protger en raison soit de la qualit des sites, milieux et espaces naturels, des paysages et de leur intrt, notamment du point de vue esthtique, historique ou cologique, soit de leur caractre d'espaces naturels (pour partie en zone rouge et en zone bleue B3 du PPRif du massif des Monts de Vaucluse Ouest). Se distinguent : Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 8 Le secteur naturel Nc inconstructible correspondant aux principaux cours d'eau de la commune et dlimit par un retrait de 10 m par rapport aux berges (essentiellement en zone rouge du PPRif) Le secteur naturel Ne prsentant des lments collectifs type station d'puration, containers de tri, cimetire et parking dans un milieu alentours trs bois (pour partie en zone rouge et pour partie en zone bleue B3 du PPRif du massif des Monts de Vaucluse Ouest) Le secteur naturel Nh correspondant au quartier urbanis du plateau mais protger en raison de la qualit des sites et des paysages : faible densit, nombreux espaces boiss, jardins et cultivs (pour partie hors zone du PPRif, pour partie en zone rouge et pour partie en zone bleue B3 du PPRif du massif des Monts de Vaucluse Ouest). Pour information, en application de larticle R.562-3 du code de lenvironnement, le zonage rglementaire du PPRIF du Massif des Monts de Vaucluse Ouest comprend plusieurs zones distinctes : La zone rouge correspond aux secteurs soumis un ala feu de fort moyen trs fort, dans lesquels lampleur des phnomnes ne permet pas de dfendre les units foncires intresses. La zone bleue B1 correspond aux secteurs o lala feu de fort fort trs fort interdit lextension des zones dj construites mais dont le nombre et la rpartition des btiments existants initialement sont tels que leur dfense en cas dincendie est assure par des quipements publics existants la date dapprobation du PPRIF : la densification de lurbanisation est alors envisageable. La zone bleue B3 correspond aux secteurs o lala feu de fort moyen ncessite uniquement des mesures dautoprotection des btiments qui y sont construits en complment des mesures gnrales de construction (voirie, dfense extrieure contre lincendie). Les documents graphiques du rglement font galement apparatre : Les espaces boiss classs dfinis l'article L.113-1 du Code de l'Urbanisme ; Les emplacements rservs aux voies et ouvrages publics, aux installations d'intrt gnral crer ou modifier, aux espaces verts crer ou modifier Les emplacements rservs en vue de la ralisation, dans le respect des objectifs de mixit sociale, de programmes de logements Les secteurs concerns par des orientations d'amnagement Des secteurs o le patrimoine bti et paysager agricole est protger, conserver, restaurer, mettre en valeur ou requalifier au titre de l'article L.151-19 du Code de l'Urbanisme Le patrimoine paysager inconstructible pour en assurer la prservation au titre de l'article L.151-19 du Code de l'Urbanisme Le patrimoine bti protger, conserver, restaurer, mettre en valeur ou requalifier mentionn l'article L.151-19 du Code de l'Urbanisme Le patrimoine bti pouvant faire l'objet d'un changement de destination (habitation) conformment l'article L.151-11-2 du Code de l'Urbanisme Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 9 Les zones d'ala du risque inondable avec le lit mineur, le lit moyen et le lit majeur ordinaire selon l'atlas des zones inondables Article 5 : Liste des pices annexes au prsent rglement crit Les annexes du prsent rglement sont : Annexe 1 : Liste des lments patrimoniaux recenss au titre de larticle L151-19 du Code de lUrbanisme Annexe 2 : Liste des lments patrimoniaux pouvant faire l'objet d'un changement de destination conformment l'article L.151-11-2 du Code de lUrbanisme Annexe 3 : Sites archologiques (ports la connaissance de la Commune par lEtat) Annexe 4 : Prescriptions de nature assurer la protection des lments recenss au titre de larticle L151-19 et L.151-11-2 du Code de lUrbanisme Annexe 5 : Informations sur le risque de retrait-gonflement des argiles Annexe 6 : Informations sur le risque sismique Annexe 7 : Guide dinformation sur la vgtation et les allergies du Rseau National de Surveillance Arobiologique (RNSA) Annexe 8 : Prescriptions propres aux lits gomorphologiques dfinis dans l'Atlas des Zones Inondables (AZI) Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 10 TITRE 2 : REGLEMENTATION DES ZONES ET SECTEURS URBAINS Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 11 THEMATIQUE 1 : L'AFFECTATION DES ZONES ET LA DESTINATION DES CONSTRUCTIONS Affectation et caractre des zones et secteurs Les zones urbaines " U " concernent les secteurs dj urbaniss et les secteurs o les quipements publics existants ou en cours de ralisation ont une capacit suffisante pour desservir les constructions implanter. Se distinguent : La zone urbaine UA patrimoniale et dense du village o Le secteur urbain Uap1 patrimonial (forts enjeux paysagers) dans la partie ouest, nord et est du village avec d'importantes contraintes de desserte, un risque d'boulement et une zone bleue B3 du PPRif du massif des Monts de Vaucluse Ouest o Le secteur urbain Uap2 patrimonial (forts enjeux paysagers) dans la partie est du village avec d'importantes contraintes de desserte, un risque d'boulement et une zone bleue B1 du PPRif du massif des Monts de Vaucluse Ouest La zone urbaine UB dense vocation mixte d'quipements collectifs et habitat regroup au centre du plateau La zone urbaine UC vocation pavillonnaire au centre du plateau La zone urbaine UD vocation pavillonnaire soumise des enjeux paysagers importants (notamment cnes de vue vers le Mont Ventoux) o Le secteur urbain UDa vocation pavillonnaire, situ en zone B1 du PPRif du massif des Monts de Vaucluse Ouest et concern par un corridor cologique au Schma Rgional de Cohrence Ecologique o Le secteur urbain UDt vocation touristique et/ou social Pour rappel, les locaux accessoires sont rputs avoir la mme destination et sous-destination que le local principal. En toute zone et tout secteur du PLU, est interdite : Toute construction dans les espaces de paysage rendus inconstructibles pour maintenir des cnes de vue, des espaces jardins, etc. au titre de l'article L.151.19 du Code de lUrbanisme dlimits sur le rglement graphique Il convient de se reporter l'annexe n8 du prsent rglement pour les parcelles concernes par l'Atlas des Zones Inondables Les exploitations agricole et forestire Les exploitations agricoles et forestires sont interdites en toutes zones et secteurs U du PLU (UA, UAp1, UAp2, UB, UC, UD, UDa et UDt). Les habitations nouvelles Les habitations nouvelles sont autorises en zones et secteurs UA, UC, UD et UDa. Les habitations nouvelles sont autorises en zone UB si au moins 25% des logements produits dans l'ensemble de la zone sont des logements locatifs sociaux Les habitations nouvelles sont interdites en zones et secteurs Uap2, Uap1 et UDt. Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 12 Les extensions d'habitations Lorsqu'un btiment a t rgulirement difi, il peut faire l'objet d'extensions en zones UB, UC, UD et UDa. L'extension d'une habitation rgulirement difie est autorise en zones et secteurs UA, UAp1 et UAp2 dans le respect paysager du site (harmonie crer entre l'existant et l'extension) et des prescriptions du PPRif. Une seule et unique extension pour une habitation existante la date d'approbation du PLU et rgulirement difie est autorise en secteur UDt condition que : Lextension se fasse au sein du btiment existant ou dans sa continuit ; Lextension corresponde au maximum 30% de la surface de plancher existante ; La surface de plancher destination dhabitation (existant + projet) ne puisse dpasser 300 m pour lensemble du bti (ainsi, deux logements existants dans un mme btiment ou dans des btiments accols ne peuvent pas faire lobjet dextensions jusqu atteindre 2 x 300 m) ; Cette extension ne compromette pas la qualit paysagre du site. Les annexes Dfinitions : Annexe : Une annexe est un lment prsentant un caractre accessoire au regard de la destination de la construction principale et lui tant ou non accole, tels que les garages, les abris de jardin, les piscines. Piscine : Dans le prsent rglement, la mention "piscine" recouvre le bassin lui-mme mais aussi sa plage associe ainsi que la clture ou autre dispositif de protection. Ces lments sont donc galement autoriss quand une piscine l'est. Annexe ouverte : Est entendu comme annexe ouverte dans le prsent PLU tout lment prsentant : Une toiture dispose sur plusieurs piliers (ex : abri bois) Une toiture dispose sur un trois mur(s) porteur(s) et 1 ou plusieurs piliers Tout lment ne disposant pas de toiture Tout lment technique de moins de 1,80 m de haut (local piscine, etc.) Exemples d'annexes ouvertes Annexe ferme : Est entendu comme annexe ferme dans le prsent PLU tout lment prsentant une toiture dispose sur quatre murs (exception fait des lments techniques de moins de 1,80 m). Que le 4e mur soit ouvert ou non, que l'annexe prsente ou non une porte, qu'elle prsente ou non une fentre et qu'elle gnre ou non de la surface de Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 13 plancher, elle est donc considre comme ferme ds lors qu'elle est ceinte de quatre murs et qu'elle est couverte d'une toiture. Exemples d'annexes fermes Rgles : Les piscines et annexes sont autorises en zones et secteurs UB, UC, UD, UDa et UDt. Les piscines sont autorises en zones et secteurs UA, UAp1 et UAp2 si une habitation existe sur lemprise foncire et si le point le plus proche de la plage ou de la clture de la piscine se trouve 10 m maximum de l'habitation existante (sauf contrainte technique - type relief - dment justifie) Les annexes gnrant une surface de plancher ou fermes (ceintes de 4 murs et couvertes d'une toiture) sont autorises en zones et secteurs UA, UAp1 et UAp2 si elles sont lies une habitation existante sur lemprise foncire, dans la limite de 35 m de surface au sol maximum pour lensemble des annexes gnrant une surface de plancher et si lannexe se situe moins de 10 m du btiment dhabitation. Les annexes ne gnrant pas de surface de plancher sont autorises en zones et secteurs UA, UAp1 et UAp2 si elles sont lies une habitation existante sur lemprise foncire. Les commerces et activits de services Sont autorises (dans le respect des prescriptions et recommandations dites au prsent rglement crit) : L'artisanat et le commerce de dtail en zones UA et UB. La restauration en zones et secteurs UA et UB Les activits de services o s'effectue l'accueil d'une clientle en zones et secteurs UA, UB, UC, UD, UDa et UDt L'hbergement htelier et touristique en zone UA et secteur UDt Les cinmas en zone UB et secteur UDt Dans le respect des prescriptions et recommandations dites au prsent rglement crit, sont autorises en respectant des conditions particulires dans les zones et secteurs suivants : L'artisanat et le commerce de dtail, la restauration et les activits de services o s'effectue l'accueil d'une clientle en secteur UAp1 dans des btiments existants la date d'approbation du PLU Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 14 L'artisanat, le commerce de dtail et la restauration en secteur UDt s'ils sont lis et ncessaires une activit touristique ou d'hbergement sur le site Sont interdits : L'artisanat et le commerce de dtail, et la restauration en zones et secteurs UAp2, UC, UD et UDb1 Le commerce de gros, l'industrie et l'entrept en toute zone et tout secteur U du PLU (UA, UAp1, UAp2, UB, UC, UD, UDa et UDt). Les activits de services o s'effectue l'accueil d'une clientle en secteur UAp2 L'hbergement htelier et touristique en zones et secteurs UAp1, UAp2, UC, UD et UDa Les cinmas zones et secteurs UA, UAp1, UAp2, UC, UD et UDa Les quipements d'intrt collectif et services publics Les quipements d'intrt collectif et services publics (toutes sous-destinations comprises) sont autoriss en zones et secteurs UA, UAp1, UB, UC, UD, UDa et UDt et dans le respect du PPRif pour les secteurs concerns. Les quipements d'intrt collectif et services publics (toutes sous-destinations comprises) sont autoriss en secteur UAp2 dans des btiments existants la date d'approbation du PLU et dans le respect des prescriptions du PPRif. De plus, en toute zone et tout secteur U du PLU, sont autoriss : Les amnagements lgers (pylne lectrique, aire de retournement, etc.) lis loccupation autorise dans la zone Les ouvrages techniques lis et ncessaires au fonctionnement des services publics ou dintrt collectif y compris ceux relevant du rgime des installations classes Les autres activits des secteurs secondaire ou tertiaire Les bureaux sont autoriss en zones et secteurs UA, UB, UC, UD, UDa et UDt. Les centres de congrs et d'exposition sont autoriss en zone UB. Les bureaux sont autoriss en secteurs UAp1 et UAp2 dans des btiments existants la date d'approbation du PLU et dans le respect des prconisations du PPRif annex au PLU. Les industries et entrepts sont interdits en toutes zones et secteurs U du PLU (UA, UAp1, UAp2, UB, UC, UD, UDa et UDt). Les centres de congrs et d'exposition en zones et secteurs UA, UAp1, UAp2, UC, UD, UDa et UDt. Sont interdits en toute zone et tout secteur du PLU : Les habitations lgres de loisirs, les caravanes, les rsidences mobiles ; Les aires daccueil des gens du voyage ; Les parcs rsidentiels de loisirs, les terrains de campings, les terrains amnags pour la pratique des sports ou loisirs motoriss, les parcs dattractions, les golfs Toute construction dans les espaces de paysage rendus inconstructibles pour maintenir des cnes de vue, des espaces jardins, etc. au titre de l'article L.151.19 du Code de lUrbanisme dlimits sur le rglement graphique Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 15 THEMATIQUE 2 : LES CARACTERISTIQUES URBAINES, ARCHITECTURALES, NATURELLES ET PAYSAGERES Implantation des constructions par rapport au domaine public En zone et secteurs UA, UAp1 et UAp2 : Les constructions doivent tre difies lalignement des voies et des emprises publiques (ou ouvertes la circulation publique) ou dans le prolongement du nu des faades existantes. Toutefois, des implantations diffrentes peuvent tre admises : Dans le cas dadaptation, changement de destination ou rfection de constructions existantes. Dans ce cas, limplantation prexistante pourra tre conserve. Pour les ouvrages techniques ncessaires au fonctionnement des services dintrt collectif. Ceux-ci pourront tre implants en limite sparative ou en retrait de celle-ci en fonction des impratifs lis leur utilisation, leur maintenance et la scurit publique, sous rserve toutefois de leur bonne intgration dans le site. En zones et secteurs UB, UC, UD, UDa et UDt : Toute construction doit respecter un retrait minimum de : 5 m par rapport lalignement actuel ou prvu des voies publiques ou des voies prives ouvertes la circulation publique 15 mtres par rapport l'axe de la chausse de la RD 210, de la RD 121, de la RD 57 et de la route de Saint Antoine lorsque le projet se situe hors agglomration Toutefois, des implantations diffrentes peuvent tre admises : Dans le cas dadaptation, changement de destination ou rfection de constructions existantes. Dans ce cas, limplantation prexistante pourra tre conserve. Pour les ouvrages techniques ncessaires au fonctionnement des services dintrt collectif. Ceux-ci pourront tre implants en limite sparative ou en retrait de celle-ci en fonction des impratifs lis leur utilisation, leur maintenance et la scurit publique, sous rserve toutefois de leur bonne intgration dans le site. Implantation des constructions par rapport aux limites sparatives En zone et secteurs UA, UAp1 et UAp2 : La distance entre une construction et une limite sparative est calcule de tout point du btiment au point le plus proche de la dite limite. Toute construction peut tre implante : En limite sparative pour conserver l'effet de rue (sauf si un btiment existant sur la parcelle voisine comporte des ouvertures sur la faade en limite - cf. croquis page suivant) Ou une distance au moins gale 4 m. Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 16 Implantation possible ou non en limite sparative En zone UB : Les constructions peuvent se situer en limite sparative en cas de continuit btie (cas de villas jumeles). Dans les autres cas, la distance compte horizontalement de tout point dun btiment au point le plus proche des limites sparatives du terrain doit tre au moins gale 2 m. Tout btiment peut simplanter en limite sparative si sa hauteur absolue est infrieure 3,5 m lgout du toit sur une distance de 4 m. Cas autoris en limite sparative Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 17 Cas non autoriss en limite sparative En zones et secteurs UC, UD, UDa et UDt : La distance entre une construction et une limite sparative est calcule de tout point du btiment au point le plus proche de ladite limite. Cette distance doit tre au moins gale 4 m. Le bassin dune piscine doit tre implant une distance au moins gale 10 m de la limite sparative. En toutes zones et secteurs : Des implantations diffrentes de celles prcdemment voques peuvent tre admises : Dans le cas dadaptation, changement de destination ou rfection de constructions existantes. Dans ce cas, limplantation prexistante pourra tre conserve. Pour les ouvrages techniques ncessaires au fonctionnement des services dintrt collectif. Ceux-ci pourront tre implants en limite sparative ou en retrait de celle-ci en fonction des impratifs lis leur utilisation, leur maintenance et la scurit publique, sous rserve toutefois de leur bonne intgration dans le site. Implantation des constructions les unes par rapport aux autres En zones et secteurs UA, UAp1, UAp2 et UB : Non rglement. En zones et secteurs UC, UD, UDa et UDt : Les constructions non contigus doivent tre implantes de telle manire que la distance compte horizontalement de tout point dun btiment au point le plus proche dun autre btiment soit au moins gale 4 mtres. Hauteur maximale des constructions Conditions de mesure : La hauteur des constructions est mesure du point le plus bas du volume construit partir du terrain naturel (avant travaux) jusqu lgout du toit. Le sol naturel doit tre dfini par un plan altimtrique dtaill. Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 18 Conditions de mesures de la hauteur en cas de pente En toutes zones et en tous secteurs : Pour les nouveaux quipements, btiments et services publics, la hauteur ne pourra pas excder 10 mtres l'gout du toit. Au-dessus de cette limite, seuls peuvent tre difis les toitures, ouvrages techniques indispensables et chemines. En zones et secteurs UA, UAp1 et UAp2 : La hauteur des constructions ne peut excder 10 m lgout du toit (rez-de-chausse + 2 niveaux). Dans le cadre d'une rhabilitation et/ou d'une extension d'un btiment existant, il est possible d'atteindre la hauteur du btiment existant (sans pouvoir la dpasser). Cependant, pour prserver l'harmonie du village, la hauteur d'un nouveau btiment ne peut dpasser de plus de 1 m la hauteur d'un btiment existant qui lui serait contigu sans pouvoir dpasser les 10 prcdemment voqus (ex : en cas de continuit btie avec un btiment d'une hauteur de 8 m, le nouveau btiment ne peut dpasser 9 m de hauteur). En zones UB et UC : La hauteur des constructions ne peut excder 7 m lgout du toit (rez-de-chausse + 1 niveau). Dans le cadre d'une rhabilitation et/ou d'une extension d'un btiment existant, il est possible d'atteindre la hauteur du btiment existant. En zone et secteurs UD, UDa et UDt : La hauteur des constructions ne peut excder 4 m lgout du toit (rez-de-chausse). Dans le cadre d'une rhabilitation et/ou d'une extension d'un btiment existant, il est possible d'atteindre la hauteur du btiment existant. Emprise au sol des btiments En zones et secteurs UA, UAp1, UAp2 et UB : Non rglement pour les btiments. Pour les annexes gnrant une surface de plancher ou fermes (ceintes de 4 murs et couvertes d'une toiture) autorises (cf. titre 2, article 1), l'emprise au sol ne doit pas dpasser 35 m pour l'ensemble des annexes. En zones et secteur UC, UD et UDt : Lemprise au sol totale des constructions ne peut dpasser 20% de lemprise foncire. Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 19 L'emprise au sol ainsi dfinie n'inclut pas l'emprise au sol autorise pour les annexes non fermes (non ceintes de quatre murs et disposant d'une toiture) : piscines, cuisines ouvertes, abris bois, etc. En secteur UDa : Lemprise au sol totale des constructions ne peut dpasser 15% de lemprise foncire au regard des enjeux cologiques. L'emprise au sol ainsi dfinie n'inclut pas l'emprise au sol autorise pour les annexes non fermes (non ceintes de quatre murs et disposant d'une toiture) : piscines, cuisines ouvertes, abris bois, etc. Performances nergtiques Le prsent rglement ne fixe pas d'obligations en matire de performances nergtiques et environnementales. Il n'identifie pas de secteurs o, en application de l'article L. 151-21 du Code de l'Urbanisme, des performances nergtiques et environnementales renforces doivent tre respectes, ou encore de secteurs o, en application du 3 de l'article L.151-28 du Code de l'Urbanisme, les constructions rpondant aux critres de performances nergtiques et environnementales bnficient d'une majoration de volume constructible qu'il dtermine en rfrence l'emprise au sol et la hauteur. Les faades En zones et secteurs UB, UC, UD, UDa et UDt : Par leur aspect extrieur, les constructions et autres occupations du sol ne doivent pas porter atteinte au caractre ou lintrt des lieux avoisinants, aux sites, aux paysages naturels ou urbains ainsi qu la conservation des perspectives monumentales. Les matriaux employs devront tre mis en uvre dans les rgles de lart. Les murs sparatifs et les murs aveugles apparents dun btiment doivent avoir un aspect qui sharmonise avec celui des faades. En matire de coloris des faades et menuiseries, une harmonie devra tre recherche dans les teintes prsentes dans lenvironnement naturel ou bti. Sont interdits : les enduits dcoratifs, les matriaux miroirs, lemploi nu de matriaux destins tre enduits ou revtus ainsi que les dcors en dsaccord avec la typologie traditionnelle locale. Les baies et les ouvertures seront alignes horizontalement (sauf contraintes lies la pente et la situation semi-enterre du btiment). Il est recommand de les axer verticalement. Les fentres courantes doivent tre assez troites pour que soit affirme la prdominance des pleins sur vides et plus hautes que larges, en rfrence aux proportions des typologies anciennes. Les baies vitres, vrandas, auvents translucides et volets roulants peuvent tre autoriss dans la mesure o ils sont en harmonie avec lenvironnement direct et la faade quils servent. En zone UA et secteurs UAp1 et UAp2 : Par leur aspect extrieur, les constructions et autres occupations du sol ne doivent pas porter atteinte au caractre ou lintrt des lieux avoisinants, aux sites, aux paysages naturels ou urbains ainsi qu la conservation des perspectives monumentales. Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 20 Les matriaux employs devront tre mis en uvre dans les rgles de lart. Les murs sparatifs et les murs aveugles apparents dun btiment doivent avoir un aspect qui sharmonise avec celui des faades. En matire de coloris des faades et menuiseries, une harmonie devra tre recherche dans les teintes prsentes dans lenvironnement naturel ou bti. Sont interdits : les enduits dcoratifs, les matriaux miroirs, lemploi nu de matriaux destins tre enduits ou revtus ainsi que les dcors en dsaccord avec la typologie traditionnelle locale. Dans le cas de btiments existant, composer les ouvertures nouvelles en tenant compte de la composition de lensemble de la faade et de lexistant (rythme, proportions, etc.). Axer obligatoirement les baies verticalement et horizontalement sauf adaptation au relief. Poser les menuiseries en retrait par rapport lextrieur de la faade. Les encadrements des ouvertures seront conformes aux typologies existantes dans le village. Dans le cas dencadrements maonns, il faut respecter les dispositions existantes. Les volets battants seront obligatoirement en bois et peints (teintes en harmonie avec la palette des teintes traditionnellement utilises dans le village) ou tout matriau ayant le mme aspect (ex : aluminium aspect rainur comme le bois). Les menuiseries doivent sinspirer des modles traditionnels, en cohrence avec les menuiseries dorigine extrieures comme intrieures (partition, profil, proportion des lments, paisseurs et section des lments, etc.). Il est recommand de mettre en uvre pour les fentres des menuiseries en bois peindre 2 vantaux ouvrant la franaise, 3 ou 4 carreaux par vantail de proportion verticale. Il convient de prserver et restaurer lidentique tous portails et portes anciennes prsentant un intrt patrimonial. Il est recommand de raliser les garde-corps de forme simple. Les baies vitres, vrandas, auvents translucides et volets roulants peuvent tre autoriss s'ils ne donnent pas sur le domaine public (pour ne pas nuire l'harmonie gnrale du site) ou s'ils sont lis une activit commerciale, artisanale ou de service ou un quipement collectif. Les lments apposs au bti En zones et secteurs UB, UC, UD, UDa et UDt : Les enseignes seront intgres la composition architecturale de la devanture. Sont autoriss les lments destins capter lnergie solaire sils sont intgrs au mieux larchitecture des constructions (lment de composition de la faade ou de la toiture). Il convient dintgrer chaque fois que possible tout type dquipements de faade dans lpaisseur de la maonnerie sans saillie par rapport au nu extrieur de la faade et en tenant compte de la composition et de lordonnancement des ouvertures et de la faade. Les dispositifs techniques tels les rservoirs de combustibles, les lments de climatisation, les paraboles et autres rcepteurs numriques ou encore les sorties de chaudire en faade, doivent tre intgrs au mieux larchitecture des constructions et tre positionns de manire discrte et de manire ne pas tre perus depuis les voies et emprises publiques. Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 21 Les quipements ne pouvant tre dissimuls ou intgrs dans les murs de faade devront tre teints dans un ton identique celui des faades. Les treilles et les pergolas, structures lgres en fer forg ou en ferronnerie, rattaches de la faade doivent tre en harmonie et en cohrence avec la composition et lorganisation de la faade. En zone UA et secteurs UAp1 et UAp2b : Les enseignes seront intgres la composition architecturale de la devanture. Les dispositifs destins capter lnergie solaire ne peuvent tre apposs une faade Il convient dintgrer chaque fois que possible tout type dquipements de faade dans lpaisseur de la maonnerie sans saillie par rapport au nu extrieur de la faade et en tenant compte de la composition et de lordonnancement des ouvertures et de la faade. Les dispositifs techniques tels les rservoirs de combustibles, les lments de climatisation, les paraboles et autres rcepteurs numriques ou encore les sorties de chaudire en faade, ne doivent pas tre perus depuis le domaine public proche et depuis la route de Saint-Antoine. L'intgration de tout lment appos en faade sera particulirement soigne. Les treilles et les pergolas, structures lgres en fer forg ou en ferronnerie, rattaches de la faade doivent tre en harmonie et en cohrence avec la composition et lorganisation de la faade. Les toitures En zones et secteurs UB, UC, UD, UDa et UDt : Les toitures deux pans avec une pente comprise entre 25 et 35% et un fatage ralis dans le sens de la plus grande dimension de la construction sont recommandes. Il est recommand de les couvrir de tuiles creuses ou romanes et de tuiles canal d'une couleur rouge terre cuite ou avoisinant. Ces tuiles doivent tre en terre cuite ou matriaux similaires prsentant les mmes caractristiques de forme, de couleur, d'aspect du revtement superficiel que les tuiles en terre cuite traditionnelles. Les toitures terrasses sont interdites. Sont autoriss les lments destins capter lnergie solaire sils sont intgrs au mieux larchitecture des constructions. Ainsi, les dispositifs dnergie renouvelable doivent tre intgrs dans la pente de la toiture ou disposs sur un plan parallle cette dernire. En zone UA et secteurs UAp1 et UAp2: Les toitures doivent avoir deux pans par volume, dans le sens convexe, leur pente comprise entre 25 et 35% avec un fatage ralis dans le sens de la plus grande dimension de la construction. Les toitures une pente sont autorises en cas de : Rfection d'une toiture une pente existante Pour les volumes annexes accols une construction de taille plus importante Pour un nouveau btiment lorsque celui-ci est accol une construction de taille plus importante et se trouve orient diffremment pour obtenir une meilleure luminosit Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 22 En cas de surlvation d'une toiture si les toitures mitoyennes sont en mono-pente pour harmonier l'ensemble. Dans ce cas, la toiture doit avoir le mme sens que celles existantes alentours et les tuiles doivent tre visibles depuis le sud-ouest (pas de front bti avec acrotre) En cas de restauration et extension mesure, la toiture nouvelle peut tre ralise conformment l'ancienne. Les toitures et les faitages des toits doivent tre parallles aux courbes de niveaux ou dans le mme sens que les toitures des btiments existants. Les toitures terrasses sont interdites sauf quipement public en cas de ncessit technique (btiment semi-enfoui par exemple). Les toitures doivent tre couvertes de tuiles creuses ou romanes et de tuiles canal d'une couleur rouge terre cuite ou avoisinant, de type vieilli et panach. Elles doivent tre en terre cuite ou matriaux similaires prsentant les mmes caractristiques de forme, de couleur, d'aspect du revtement superficiel que les tuiles en terre cuite traditionnelles. Les ouvertures en toiture et les toitures en retrait sont interdites. Il convient de conserver le linaire de la toiture sur la totalit de l'difice. Ouverture interdite (garder le linaire) Il est possible de crer une ouverture en faade au dernier niveau pour crer une terrasse couverte (le linaire toiture reste inchang) mais les vrandas et autres lments vitrs sont interdits en faade pour ne pas nuire l'harmonie gnrale du site. Vitrage en faade interdit Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 23 Ouverture possible Les souches de chemines doivent tre conues de manire simple, sans ornementation superflue. Les panneaux photovoltaques sont possibles mais ne doivent pas tre visibles depuis la route de Saint Antoine et les espaces publics du village. Les btiments publics ou dintrt collectif drogent aux prescriptions lies aux toitures et couvertures. Il en va de mme pour les lments techniques (transformateurs lectriques, etc.) et les petits lments annexes type cabanons de jardin ou autres si leur emprise au sol est infrieure ou gale 5 m et si leur hauteur est infrieure ou gale 3 m. Les prescriptions propres aux lments patrimoniaux recenss au titre de l'article L151-19 du Code de l'Urbanisme Pour les lments reprs par une toile sur le rglement graphique au titre de l'article L151-19 du code de lurbanisme et list en annexe n1 du prsent rglement crit (patrimoine bti et paysager protger, conserver, restaurer, mettre en valeur ou requalifier), les travaux non soumis un permis de construire devront tre prcds d'une dclaration pralable. La dmolition de ces lments est subordonne la dlivrance d'un permis de dmolir. Des recommandations et prescriptions propres ces btiments sont prcises en annexe n4 du prsent rglement crit. Il convient notamment de concevoir des pentes de toiture pour les extensions identiques aux pentes des toitures existantes. Tout lment patrimonial doit maintenir la typologie de couverture existante (quatre pentes, mono pente, etc.) comme prcis lannexe 2 du prsent rglement. Concernant les faades, il faut respecter lordre constructif existant dans la composition de ldifice, lordonnancement des baies et des ouvertures, leur hirarchie et leurs proportions ainsi que la typologie de ldifice relative sa destination et usages passs, sa priode de conception ou son implantation. Leurs abords immdiats doivent galement tre protgs et mis en valeur. Les interventions dentretien ou de restauration sur lments btis remarquables devront respecter les logiques dimplantation du btiment et dadaptation lenvironnement local (recherche dun ensoleillement maximal, protection contre le vent, etc.). Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 24 Les cltures Cltures mitoyennes avec le domaine public : Les cltures seront aussi discrtes que possible. Elles ne doivent pas contraindre le libre coulement des eaux pluviales. Il est donc recommand de disposer de haies vgtales. En cas de murets ou murs bahuts, des troues en pied de mur doivent tre disposes pour viter la rtention d'eau d'un ct ou de l'autre de la clture. Il est recommand de raliser les murets en pierres sches (technique de pierre sche) ou de doubler un muret ou mur bahut en parpaing par de la pierre. Sont proscrits : Les panneaux et tout lment (bche plastique, canisses, tle, panneaux bois, etc.) qui ont pour effet de doubler la clture et de la rendre opaque (exception faite dune haie lintrieur de la parcelle concerne) Le PVC Les murs de toute hauteur, ajours ou non, lexception des murs-bahuts et portails dcrits-ci-aprs Il doit tre ralis un mur bahut sur une hauteur maximale de 0,60 m et un dispositif clairevoie (grille, grillage, etc.), lensemble ne pouvant dpasser une hauteur maximale de 1,60 m. Le mur bahut doit obligatoirement tre enduit ou doubl de pierres. Si le mur est ralis en pierre sche, il peut atteindre une hauteur de 1,00 m. L'ensemble de la clture reste une hauteur maximale de 1,60 m. Il est recommand l'usage de la grille sur le domaine public plutt que du grillage. Il est possible de doubler cette premire clture par une haie vgtale ne dpassant pas 1,80 m de hauteur. Exemple de clture autorise sur domaine public Les prescriptions nonces ci-avant concernant le mur de soutnement peuvent faire lobjet de drogations dans le cadre dune adaptation au risque recens (risque inondation notamment). Il est autoris un portail par projet pour permettre laccs aux vhicules lgers. Ce portail aura les dimensions maximales suivantes : 4,00 m de largeur sur 1,60 m de hauteur. En continu du portail dcrit ci-dessus, un mur enduit ou bton brut lasur et calepin de 1,60 m de hauteur pourra se dvelopper jusqu 2 m de part et dautre du portail. Il est Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 25 recommand de dcroitre la hauteur du mur en sloignant du portail pour viter une trop grande diffrence de hauteur entre le mur et le muret-clture. Exemple de clture autorise sur domaine public Clture sur domaine public proscrite (grillage doubl dune bche PVC opaque) Clture proscrite ou dconseille (Le mur bahut Clture proscrite (hauteur suprieure devrait tre 0,60 m sur domaine public) 1,80 m sur domaine public) Les cltures mitoyennes avec le domaine priv : Il est possible de raliser : Un mur bahut (hauteur maximale de 0,60 m) surmont dun dispositif clairevoie (grille, grillage, etc.) sur une hauteur maximale (mur bahut + grillage) de 1,80 m. Le muret peut atteindre une hauteur de 1,00 m s'il est ralis en pierre sche sans que la hauteur maximale ne dpasse 1,80 m. Un dispositif clairevoie sur une hauteur maximale de 1,80 m Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 26 Une haie vgtale sur une hauteur maximale de 2,00 m Concernant les haies vgtales, il est recommand dviter les haies mono-spcifiques (une seule essence), de planter des haies dessences arbustives en mlange adaptes au milieu et dviter les vgtaux allergnes et sans rapport avec la flore locale (cyprs bleu, thuyas, pyracanthas, lauriers cerise, etc.). A lintersection des voies, les cltures ne doivent pas masquer la visibilit pour la circulation routire. Il peut tre drog aux dispositions prcdemment prcises pour ldification des cltures de mise en scurit des piscines dans le cas o les normes en vigueur lexigent. Les cltures en secteur UCt Limiter les cltures au strict ncessaire, entre deux limites de lots ou entre limite de lot et domaine public. Elles ne sont pas obligatoires et peuvent avantageusement tre remplaces par un traitement paysager (vgtal et/ou minral) adapt. Traiter si possible les espaces libres entre les faades daccueil et le domaine public sous la forme despaces paysagers non clturs. Les cltures lintrieur du lot sont interdites. Les cltures pourront tre composes de : Un mur enduit ou bton brut lasur et calepin de 1,60 m de hauteur, se dveloppant sur 5 m de longueur et poursuivi au-del par un grillage simple galvanis doubl obligatoirement dune haie vgtale. Lenseigne de ltablissement devra tre fixe contre ce mur (et non au-dessus) et claire par des spots discrets. Un portail en continu du mur dcrit ci-dessus. Il aura les dimensions maximales suivantes : 4,00 m de largeur sur 1,60 m de hauteur (une largeur suprieure peut tre admise si lactivit le justifie). Ne sont pas autoriss les portails ouvrant sur lespace public. Une haie plante (cf. liste des espces en annexe des prsentes). Un grillage simple galvanis de 1,00 m de hauteur reposant ou non sur un mur bahut dont la hauteur ne peut dpasser 0,60 m Sont proscrits : Lusage de panneaux bois, panneaux acier, PVC, aluminium, bton prfabriqu, agglomr de ciment brut, claustra, cltures dcoratives. Les cltures usage dfensif (barbels, tessons de bouteille, tuiles, etc.). Les teintes claires, blanches et vives. Les amnagements extrieurs Surfaces non impermabilises En zone UA et secteurs UAp1 et UAp2 : Non rglement En zones et secteurs UB, UC, UD, UDa et UDt : Les surfaces non impermabilises ou co-amnageables d'un projet doivent reprsenter une proportion minimale de 50% l'unit foncire. Cette surface minimale comprend les friches et espaces non entretenus (coefficient de 1), les jardins sans annexes (coefficient de 1), les jardins avec annexes non fermes (coefficient de 0,80), les chemins d'accs et aires de stationnement paysagres non bitumes (coefficient de 0,80). Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 27 Exemple d'amnagements autoriss (coefficient 1) Exemple d'amnagements autoriss (coefficient 0,80) Obligations en matire de ralisation d'espaces libres et de plantations Tout parc de stationnement au sol d'une superficie gale ou suprieure 100 m doit tre trait avec plantation, raison dun arbre de haute tige dessence locale pour 4 emplacements. Les parties de terrain libres de toute occupation doivent tre amnages en espaces verts (ventuellement plants darbres tige ou en aires de jeux), sauf impossibilit majeure lie aux contraintes techniques ou urbanistiques du hameau denses. A dfaut Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 28 despace suffisant pour la plantation darbres, lamnagement paysager privilgiera les plantes grimpantes, les massifs sobres. Les grandes surfaces bitumes ou btonnes laisses brutes sont interdites. De plus, sont interdits : Tout dpt visible dvalorisant (dpts de gravats, dchets, vhicules immobiliss, etc.) ; Les rservoirs de combustibles sils sont visibles depuis le domaine public ou non intgrs dans lenvironnement bti Amnagements divers Les voies daccs, terrasses et autres amnagements au sol doivent respecter la logique du terrain et suivre les courbes de niveaux. Les remblais et dblais des accs doivent tre limits au strict ncessaire. Les enrochements devront tre vgtaliss. Les talus doivent tre vgtaliss pour limiter lrosion et les intgrer visuellement. Concernant laspect des piscines, il est recommand davoir des bassins compltement enterrs, sans dblai ni remblai dans la mesure du possible. Les ralisations extrieures diverses seront simples et discrtes. Il est recommand de respecter les mouvements de terrain, les arbres isols, les lments traditionnels, les fosss et autres lments particuliers. Les plantations privilgieront les essences traditionnelles locales (cf. paragraphe suivant). Lclairage extrieur sera discret et orient vers le sol. Les rseaux divers seront souterrains. Les ouvrages lis (transformateurs, distributions diverses) seront souterrains ou dissimuls dans des btiments de forme traditionnelle ou incorpors aux autres btiments. Les coffrets techniques et autres compteurs doivent tre intgrs la construction (immeuble ou clture). Affouillements et exhaussements Les affouillements ou exhaussements du sol sont autoriss conditions de : Etre lis et ncessaires la ralisation des modes doccupation ou dutilisation autoriss dans la zone ou le secteur (amnagement despace public, habitation, etc.), Ne pas compromettre la stabilit des sols ou lcoulement des eaux, Ne pas porter atteinte au caractre du site et paysages environnants, Avoir une hauteur du dblai ou du remblai qui nexcde pas 1 m mesure au point le plus loign du terrassement dans sa partie horizontale (cette disposition ne s'applique pas aux rampes d'accs aux garages), Ne pas avoir une pente de talus qui excde 40%, Planter les talus Ne pas avoir une pente de terrain infrieure 10% pour les remblais (les remblais sont interdits lorsque la pente du terrain est infrieure 10%). Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 29 Les essences locales (autochtones) privilgier Dans le village, il est recommand de privilgier la treille de fer avec vgtation (vigne, glycine, etc.) pour fourni ombre et fracheur en t plutt que des stores ou des bches en tissu et/ou plastique. En toute zone et tout secteur, les plantations privilgieront les essences traditionnelles locales : Arbres / Conditions sches / Caduques : Amandier (Prunus dulcis), Arbre de Jude (Cercis siliquastrum), Azrolier (Crataegus azarolus), Chne pubescent (Quercus pubescens), Cognassier commun (Cydonia oblonga), Figuier dEurope (Ficus carica), Jujubier (Ziziphus mauritiana), Micocoulier de Provence (Celtis australis), Mrier blanc (Morus alba), Mrier noir (Morus nigra), Olivier dEurope (Olea europaea), Pistachier vrai (Pistacia vera), Platane feuilles d'rable (Platanus x hispanica) et Poirier feuilles damandiers (Pyrus spinosa) Arbres / Conditions sches / Persistants : Chne vert (Quercus ilex), Cyprs de Provence (Cupressus sempervirens), Pin dAlep (Pinus halepensis) et Pin parasol (Pinus pinea) Arbres / Conditions humides / Caduques : Erable champtre (Acer campestre), Erable de Montpellier (Acer monspessulanum), Frne oxyphylle (Fraxinus angustifolia), Frne fleurs (Fraxinus ornus), Kaki / Plaqueminier (Diospyros kaki), Merisier (Prunus avium), Nflier commun (Mespilus germanica), Noyer fruits (Juglans regia), Peuplier blanc (Populus alba), Peuplier noir (Populus nigra), Poirier commun (Pyrus communis), Pommier commun (Malus sylvestris), Prunier domestique (Prunus domestica), Saule blanc (Salix alba), Tilleul petites feuilles (Tilia cordata) et Tilleul argent (Tilia tomentosa) Arbustes / Conditions sches / Caduques : Baguenaudier (Colutea arborescens), Chvrefeuille trusque (Lonicera etrusca Santi), Epine-du-Christ (Paliurus spina-christi), Gattilier, poivre sauvage (Vitex agnus-castus), Grenadier commun (Punica granatum), Jasmin dhiver (Jasminum fruticans), Luzerne arborescente (Medicago arborea) et Pistachier trbinthe (Pistacia terebinthus) Arbustes / Conditions sches / Persistants : Bruyre arborescente (Erica arborea), Buplvre ligneux (Bupleurum fruticosum), Ciste blanc (Cistus albidus), Ciste feuilles de sauge, (Cistus salviifolius L., 1753), Ciste de Montpellier (Cistus monspeliensis L., 1753), Coronille glauque (Coronilla glauca), Filaire feuilles troites (Phillyrea angustifolia), Filaires feuilles larges (Phillyrea latifolia), Gent dEspagne (Spartium junceum), Genvrier oxycdre (Juniperus oxycedrus), Laurier noble (Laurus nobilis), Laurier rose (Nerium oleander), Laurier tin (Viburnum tinus), Myrte commune (Myrtus communis), Pistachier lentisque (Pistacia lentiscus) et Romarin (Rosmarinus officinalis) Arbustes / Conditions humides ou d'ombre / Caduques : Amlanchier commun (Amelanchier ovalis), Arbre perruque (Cotinus coggygria), Bonnet d'vque (Euonymus europaeus), Cornouiller sanguin (Cornus sanguinea), Merisier de Sainte-Lucie (Prunus mahaleb), Noisetier (Corylus avellana), Prunellier (Prunus spinosa), Saule pourpre (Salix purpurea), Sureau noir (Sambucus nigra) et Viorne mancienne (Viburnum lantana) Arbustes / Conditions humides ou d'ombre / Persistants : Alaterne (Rhamnus alaternus), Arbousier commun (Arbutus unedo), Buis (Buxus sempervirens), Genvrier commun (Juniperus communis) et Trone (Ligustrum vulgare) Grimpantes / Conditions sches / Caduques : Vigne (Vitis vinifera) et Clmatite flammette (Clematis flammula) Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 30 Grimpantes / Conditions sches / Persistants : Salsepareille (Smilax aspera) Grimpantes / Conditions humides ou d'ombre / Caduques : Clmatite vigne-blanche (Clematis vitalba) Grimpantes / Conditions humides ou d'ombre / Persistants : Lierre grimpant (Hedera helix) Les essences introduites acceptes Arbres / Conditions sches / Caduques : Oranger des Osages (Maclura pomifera) Arbres / Conditions sches / Persistants : Cdre de lAtlas (Cedrus atlantica) et Nflier du Japon (Eriobotrya japonica) Arbres / Conditions humides / Caduques : Charme houblon (Ostrya carpinifolia), Ginkgo (Ginkgo biloba), Savonnier (Koelreuteria paniculata), Margousier (Melia azedarach), Noyer noir (Juglans nigra), Sophora du Japon (Sophora japonica) et Aulne feuilles en cur (Alnus cordata) Arbres / Conditions humides / Persistants : Squoia de Chine (Metasequoia glyptostroboides) Arbustes / Conditions sches / Caduques : Abricotier commun (Prunus armeniaca), Caryopteris (Caryopteris x clandonensis), Clrodendron (Clerodendrum trichotomum) et Indigotier de l'Himalaya (Indigofera heterantha) et Sauge dAfghanistan (Perovskia atriplicifolia) Arbustes / Conditions sches / Persistants : Oranger du Mexique (Choisya ternata), Sauge arbustive (Salvia microphylla), Sauge de Jrusalem (Phlomis fruticosa), Germandre arbustive (Teucrium fruticans) Arbustes / Conditions humides ou d'ombre / Caduques : Ketmie de Syrie (Hibiscus syriacus), Lilas commun (Syringa vulgaris), Seringa commun (Philadelphus coronarius), et Spire (Spiraea canescens) Arbustes / Conditions humides ou d'ombre / Persistants : Lilas de Californie (Ceanothus thyrsiflorus) et Jasmin dhiver (Jasminum nudiflorum) Grimpantes / Conditions sches / Persistants : Passiflore (Passiflora caerulea), Jasmin toil (Trachelospermum jasminoides) et Morelle faux jasmin (Solanum laxum) Grimpantes / Conditions humides / Caduques : Glycine de Chine (Wisteria sinensis), Bignone (Campsis grandiflora), Vigne vierge cinq feuilles (Parthenocissus quinquefolia), Vigne vierge trois becs (Parthenocissus tricuspidata) et Vigne vierge commune (Parthenocissus inserta) Grimpantes / Conditions humides / Persistants : Chvrefeuille du Japon (Lonicera japonica) et Rosier Banks (Rosa banksiae) Les essences interdites Concernant les arbres et arbustes, les espces envahissantes interdites (source : Inventaire Nationale du Patrimoine Naturel, Musum National dHistoire Naturelle) sont : Buddleja du pre David (Buddleja davidii), rable negundo (Acer negundo), Faux vernis du Japon (Ailanthus altissima), Indigo du Bush (Amorpha fruticosa), Mimosa feuilles de saule (Acacia saligna), Mimosa argent (Acacia mearnsii), Rhododendron pontique (Rhododendron ponticum), Robinier faux-acacia (Robinia pseudoacacia) et Sneon en arbre (Baccharis halimifolia) Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 31 Les espces herbaces envahissantes interdites sont : Ambroise feuilles d'armoise (Ambrosia artemisiifolia), Armoise (Artemisia verlotiorum), Balsamine petites fleurs (Impatiens parviflora), Balsamine de l'Himalaya (Impatiens glandulifera), Berce du Caucase (Heracleum mantegazzianum), Bident feuill (Bidens frondosa), Brome purgatif (Bromus catharticus), Chnopode fausse-ambroisie (Dysphania ambrosioides), Griffe de sorcire (Carpobrotus acinaciformis), Herbe de la pampa (Cortaderia selloana), Paspale deux pis (Paspalum distichum), Paspale dilat (Paspalum dilatatum), Renoue du Japon (Reynoutria japonica), Sneon sud-africain (Senecio inaequidens), Spartine feuilles alternes (Spartina alterniflora), Sporobole fertile (Sporobolus indicus), Tte d'or (Solidago canadensis et Solidago gigantea), Topinambour (Helianthus tuberosus) et Campylopus introflexus. Les plantes aquatiques envahissantes interdites sont : Azolla fausse-fougre (Azolla filiculoides), gria (Egeria densa), lode feuilles allonges (Elodea callitrichoides), lode feuilles troites (Elodea nuttalii), lode du Canada (Elodea canadensis), Jussie (Ludwigia peploides), Jussie grandes fleurs (Ludwigia grandiflora), Lagarosiphon majeur (Lagarosiphon major), Lenticule turion (Lemna turionifera), Lentille d'eau minuscule (Lemna minuta) et Myriophylle du Brsil (Myriophyllum aquaticum). Par ailleurs, il convient du phnomne d'allergie. Lallergie est un problme de sant publique qui touche une partie importante de la population. En France 10 20% de la population est allergique au pollen. Les allergies respiratoires sont au premier rang des maladies chroniques de lenfant. Une bonne prise en compte du problme des allergies ne passe pas par une suppression de toutes les plantes incrimines, le rsultat serait linverse des objectifs sanitaires poursuivis. Il sagit au contraire d'une rflexion raisonne sur l'organisation et la gestion des espaces verts. Lallergie ne doit pas supplanter dautres considrations, mais tre un facteur pris en compte dans le choix dun projet. De fait, il est vivement recommand de se rfrer au guide dinformation sur la vgtation et les allergies du Rseau National de Surveillance Arobiologique (RNSA). Ce guide est consultable en annexe n7 du prsent rglement crit et sur le site http://www.pollens.fr/lereseau/doc/GuideVegetation.pdf Les prescriptions propres aux lments paysagers non btis recenss au titre de l'article L151-19 du Code de l'Urbanisme Les lments paysagers reprs sur le rglement graphique au titre de l'article L151-19 du code de lurbanisme contribuent galement aux continuits cologiques. Dans les lments paysagers reprs sur le rglement graphique au titre de l'article L151-19 du code de lurbanisme, toute construction nouvelle (y compris les annexes et extensions) est strictement interdite. Seules peuvent s'y implanter des amnagements lgers : chemin d'accs (non goudronn sauf ncessit technique), aire de stationnement paysagre (non impermabilise), annexes non fermes (type abris bois, etc.), etc. Des annexes fermes type "cabane de jardin" peuvent tre autorises dans la limite de 5 m de surface au sol par unit foncire. Dans ces espaces, les surfaces ne doivent pas tre impermabilises ( l'exception des 5 m au sol autoriss en cas de cabanon). Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 32 THEMATIQUE 3 : LES EQUIPEMENTS ET LES RESEAUX Caractristiques de la voirie Pour toute zone : Les terrains doivent tre desservis par des voies publiques ou prives dans des conditions rpondant limportance ou la destination des constructions ou des amnagements envisags. Leurs caractristiques doivent notamment rpondre aux besoins de la circulation, de lutilisation des engins de lutte contre lincendie et, plus largement, de la protection civile. Les accs ne doivent pas prsenter de risque pour la scurit des usagers des voies publiques ou pour celle des personnes les utilisant, compte tenu notamment de leur position, de leur configuration ainsi que de la nature et de lintensit du trafic. La scurit des pitons et laccessibilit des personnes mobilit rduite doit tre assure conformment aux rglements en vigueur. Pour tout projet de construction entranant la cration ou la modification dun accs sur les voiries dpartementales, il convient de consulter les services du Dpartement en vertu de larticle R.423-53 du Code de lUrbanisme. Hors zone de risque feu de fort inscrite au PPRif Massif des Monts de Vaucluse Ouest : Les caractristiques minimales sont les suivantes : Largeur de la chausse roulante (bandes de stationnement exclues) : 3,5 m pour les voies sens unique, 6,0 m pour les voies double sens. Une largeur suprieure pourra tre demande par le SDIS selon les besoins avrs en matire de scurit civile Force portante calcule pour un vhicule de 160 kN (avec un maximum de 90 kN par essieu, ceux-ci tant distants de 3,60 m au maximum) Rayon intrieur minimum : 11 m Surlargeur de S = 15/R dans les virages de rayon intrieur infrieur 50 m Hauteur libre autorisant le passage dun vhicule : 3,50 m Pente infrieure 15% Pour les habitations, la voie prsentant ces caractristiques devra tre situe moins de 100 m de la construction. Ces rgles peuvent tre aggraves en fonction de la nature de la construction (ERP, ICPE, etc.), de sa localisation ou dautres rglementations plus svres (plan de prvention des risques incendie feux de fort, etc.). Il est possible de droger certaines de ces rgles pour les btiments techniques usage agricole aprs avis du SDIS 84. En zones de risque feu de fort (rouge, bleue b1 et bleue b3) : Il convient de se rfrer au PPRif Massif des Monts de Vaucluse Ouest pour connatre les dispositions propres aux dessertes pour chacune de ces zones. Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 33 Portail d'accs Pour pntrer dans lespace privatif, lautomobiliste ne peut faire darrt mme temporaire sur le domaine public et gner la bonne circulation du quartier ou du site. De fait, il devra disposer son portail en recul de 4 m minimum de la limite de la voie publique ou ouverte la circulation. En limite de proprit, seuls sont admis les portails motoriss si la voie de desserte permet le dpassement du vhicule temporairement l'arrt (largeur de voirie minimale : 6 m). Dans les voies en sens unique ou trop troites, le recul 4 m du portail est impos. Le recul de 4 m du portail est impos le long des routes dpartementales, quelque soit le portail, hors et en agglomration, avec un dgagement suffisant (viter une clture perpendiculaire au portail). Principe du stationnement des deux roues Conformment l'article L111-5-2 Code de la construction et de l'habitation, toute personne qui construit un ensemble d'habitations quip de places de stationnement individuelles couvertes ou d'accs scuris, ou qui construit un btiment usage industriel ou tertiaire constituant principalement un lieu de travail et quip de places de stationnement destines aux salaris, le dote des infrastructures permettant le stationnement scuris des vlos. Conformment l'article L111-5-2 Code de la construction et de l'habitation, toute personne qui construit un btiment accueillant un service public quip de places de stationnement destines aux agents ou aux usagers du service public, ou qui construit un btiment constituant un ensemble commercial, au sens de l'article L.752-3 du code de commerce, ou accueillant un tablissement de spectacles cinmatographiques quip de places de stationnement destines la clientle, le dote des infrastructures permettant le stationnement des vlos. Conformment l'article L111-5-2 Code de la construction et de l'habitation, toute personne qui construit un ensemble d'habitations quip de places de stationnement individuelles, qui construit un btiment usage industriel ou tertiaire quip de places de stationnement destines aux salaris, qui construit un btiment accueillant un service public quip de places de stationnement destines aux agents ou aux usagers du service public ou qui construit un btiment constituant un ensemble commercial, au sens du mme article L. 752-3, ou accueillant un tablissement de spectacles cinmatographiques quip de places de stationnement destines la clientle, dote une partie de ces places des gaines techniques, cblages et dispositifs de scurit ncessaires l'alimentation d'une prise de recharge pour vhicule lectrique ou hybride rechargeable. Pour les ensembles d'habitations, cette installation permet un dcompte individualis de la consommation d'lectricit. Places de stationnement imposes pour les deux roues minima, 50% des emplacements deux-roues doivent tre rservs au vlo. Habitat : 1 place deux-roues par logement ; Etablissements denseignement : 1 place pour 12 personnes ; Activits conomiques : 1 place deux-roues pour 100 m de surface de plancher ; Equipements sportifs, culturels, cultuels, sociaux : 1 place deux-roues pour 30 visiteurs. Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 34 Ses caractristiques minimales : 2 m par deux roues ; Une surface minimum de 3 m ; Un accs (porte ou portail) de 2 m de large ; Locaux ferms ou systmes daccroche ; Accessibilit depuis la voie publique. Places de stationnement imposes pour les vhicules lgers Les normes exiges pour les vhicules lgers type voitures sont : Habitation (logement et hbergement) : deux places de stationnement minimum ralises sur lassiette foncire de construction. Pour les lotissements ou groupes dhabitation, il sera prvu en plus une place de stationnement banalis pour 3 logements. Bureaux et services : une place de stationnement ou de garage par tranche de 15 m de surface de plancher. Equipement public de sant, rsidence communautaire, hbergement htelier : Une place de stationnement ou de garage pour deux chambres dhtel et une place de stationnement pour deux employs. Restaurants : 1 place de stationnement par tranche de 20 m de surface de plancher cre recevant du public sauf drogation en centre ancien (zones et secteur UA, UAp1 et UAp2) avec des places justifier sur les stationnements alentours Commerces : 6 places pour 100 m de surface de plancher sauf drogation en centre ancien (zones et secteur UA, UAp1 et UAp2) dans des locaux existants (places justifier sur les stationnements alentours). Salles de runion, de spectacle et autres tablissements recevant du public : il est exig 1 place de stationnement pour 5 personnes pouvant tre accueillies Etablissements de loisirs et de sport : la rgle figurant lalina ci-dessus pourra ventuellement tre abaisse en fonction du caractre de lquipement ainsi que de sa localisation par rapport aux autres possibilits de stationnement (stationnement mutualis) La rgle applicable aux constructions ou tablissements non prvus ci-dessus est celle laquelle ces tablissements sont le plus directement assimilables. Conformment l'article L151-34 du Code de l'Urbanisme, le rglement peut ne pas imposer la ralisation d'aires de stationnement lors de la construction : De logements locatifs financs avec un prt aid par l'Etat ; Des tablissements assurant l'hbergement des personnes ges mentionns au 6 du I de l'article L. 312-1 du code de l'action sociale et des familles ; Des rsidences universitaires mentionnes l'article L. 631-12 du code de la construction et de l'habitation. Modalits de cration des places de stationnement pour vhicules lgers Le stationnement des vhicules correspondant aux besoins des constructions et installations doit tre assur en dehors des voies de desserte sur des emplacements prvus cet effet. La surface prendre en compte pour le stationnement dun vhicule est de 25 m y compris les dgagements. Les places rserves au stationnement des vhicules des personnes mobilit rduite doivent tre prvues conformment la lgislation en vigueur. Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 35 Linstallation de bornes de charge dans les btiments neufs et immeubles existants est obligatoire conformment au dcret n2011-873 du 25 juillet 2011. Conformment l'article L151-31 du Code de l'Urbanisme, l'obligation de raliser des aires de stationnement pour les vhicules motoriss est rduite de 15% en contrepartie de la mise disposition de vhicules lectriques munis d'un dispositif de recharge adapt ou de vhicules propres en auto-partage, dans des conditions dfinies par dcret. Conformment l'article L151-33 du Code de l'Urbanisme, lorsque le rglement impose la ralisation d'aires de stationnement pour les vhicules motoriss, celles-ci peuvent tre ralises sur le terrain d'assiette ou dans son environnement immdiat. Lorsque le bnficiaire du permis ou de la dcision de non-opposition une dclaration pralable ne peut pas satisfaire aux obligations rsultant du premier alina, il peut tre tenu quitte de ces obligations en justifiant, pour les places qu'il ne peut raliser lui-mme, soit de l'obtention d'une concession long terme dans un parc public de stationnement existant ou en cours de ralisation et situ proximit de l'opration, soit de l'acquisition ou de la concession de places dans un parc priv de stationnement rpondant aux mmes conditions. Lorsqu'une aire de stationnement a t prise en compte dans le cadre d'une concession long terme ou d'un parc priv de stationnement, au titre des obligations prvues aux articles L.151-30 et L.151-32, elle ne peut plus tre prise en compte, en tout ou en partie, l'occasion d'une nouvelle autorisation. Tout parc de stationnement au sol d'une superficie gale ou suprieure 100 m doit tre trait avec plantation, raison dun arbre de haute tige dessence locale pour 4 emplacements. Croquis de principe Eau potable Toute construction ou installation doit tre desservie par une conduite publique de distribution deau potable de caractristiques suffisantes. Rseau hydraulique et dfense incendie La dfense des btiments face au risque dincendie ncessite une quantit deau permettant aux services de secours de lutter efficacement. Cette quantit est dfinie en fonction du type de construction et des risques lis lactivit du site. Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 36 La dfense incendie devra rpondre aux textes rglementaires en vigueur et au Rglement Oprationnel du Service dIncendie et de Secours. En zone urbaine, la dfense incendie doit tre assure par limplantation de poteaux incendie normaliss, incongelables, piqus sur une canalisation de 100 mm minimum et dbitant au moins 60 m3/h sous une pression minimum de 1 bar, pendant deux heures conscutives. La distance entre lhydrant et la construction sera au maximum de 150 m. Linstallation sera conforme aux normes NFS 61-213 et 62-200. En milieu rural, lorsque le rseau communal est insuffisant et que le risque dfendre est faible, il y a lieu dutiliser soit des points deau naturels amnags (cours deau, canaux, mares, tangs, etc.), soit des rserves artificielles (rserves, citernes, etc.). La quantit deau fournir et la distance du point deau seront dtermines par le service incendie en fonction du risque dfendre. Elle devra tre comprise entre 30m3 et 120 m3 pour la quantit deau et entre 50 m et 300 m pour la distance. Avant de se prononcer sur leur utilisation, il importe de sassurer que : Le point deau sera en toute saison en mesure de fournir la capacit requise ; La hauteur daspiration ne sera pas, dans les conditions les plus dfavorables, suprieure 6 m ; Le point deau sera accessible lengin pompe en tout temps. Cependant, les tudes des projets de zones industrielles ou dtablissements prsentant des risques particuliers au stade du permis de construire peuvent dboucher localement sur une aggravation des dbits ncessaires la dfense contre lincendie (application du document technique D 9 relatif au dimensionnement des besoins en eau). En zones de risque feu de fort (rouge, bleue b1 et bleue b3), il convient de se rfrer au PPRif Massif des Monts de Vaucluse Ouest pour connatre les dispositions propres aux rseaux hydrauliques et la dfense incendie pour chacune de ces zones. Assainissement des eaux uses Toute construction (ou installation ou amnagement) requrant un systme dassainissement des eaux uses doit tre raccorde au rseau collectif dassainissement. Les prescriptions du rglement dassainissement collectif du Syndicat des Eaux Rhne Ventoux doivent tre respectes. Les modalits de raccordement devront figurer sur le plan masse de toutes demandes durbanisme (parties privatives du branchement et trac sous domaine public). Lors des travaux, tout branchement doit faire lobjet dune demande de raccordement adresse au Syndicat des Eux Rhne Ventoux. Le service prcisera, en accord avec le demandeur de la construction raccorder les conditions techniques dtablissement du branchement. Lors des travaux de raccordement au rseau, ceux-ci devront tre rceptionns ou contrls par le service gestionnaire avant remblaiement. Tout rejet deaux uses non traites dans les rivires, fosss ou rseaux deaux pluviales est interdit. Les eaux uses de toute nature qui doivent tre pures, ne doivent pas tre mlanges aux eaux pluviales. Les eaux des piscines prives peuvent tre rejetes dans le rseau deau pluvial, voire vers le milieu naturel, aprs traitement de dchloration pour viter tout risque de pollution des ruisseaux. Sont classes dans les eaux industrielles tous les rejets correspondant une utilisation de leau autre que domestique. Conformment larticle L.1331-10 du Code de la Sant Publique, tout dversement deaux uses, autres que domestiques, dans les gouts Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 37 publics doit tre pralablement autoris par la collectivit laquelle appartiennent les ouvrages. Aussi, le raccordement des eaux non domestiques dont celles des tablissements commerciaux, industriels ou artisanaux peut tre subordonn un arrt dautorisation. Ce dernier peut ventuellement tre assorti dune convention spciale de dversement des eaux industrielles fixant les conditions de rejets conformment larticle L.1331.1. Le rejet des eaux uses peut tre subordonn certaines conditions, notamment un prtraitement appropri. Assainissement des eaux pluviales Lvacuation des eaux pluviales dans le rseau collectif dassainissement des eaux uses est interdite (y compris dans le rseau unitaire) sauf impossibilits techniques. Les eaux des piscines prives peuvent tre rejetes dans le rseau deau pluvial, voire vers le milieu naturel, aprs traitement de dchloration pour viter tout risque de pollution des ruisseaux. Le rejet des eaux pluviales doit tre rgul et adapt au milieu rcepteur. La rtention et linfiltration des eaux pluviales doivent tre mises en uvre en priorit sur la parcelle. Si un collecteur deaux pluviales existe, le rejet rgul vers ce rseau peut tre autoris aprs consultation du gestionnaire de ce rseau (la Commune). Toute surface impermabilise par lamnagement et la construction (terrasse, toiture, voirie, etc.) doit tre compense par un systme de gestion et de rgulation des eaux de ruissellement sur le tnement de lopration. En cas dinfiltration, les ouvrages doivent tre adapts la nature du terrain et sa capacit dinfiltration afin de ne pas entraner de nuisances. Une tude spcifique est ncessaire. Les eaux de ruissellement seront soit infiltres sur la parcelle soit stockes dans des ouvrages de faon ralentir le rejet, soit les deux. En cas de rejet vers un collecteur deaux pluviales, la commune devra tre consulte pour prciser les conditions de rejet au milieu rcepteur. Conformment la norme NF EN 752-2 relative aux rseaux dvacuation et dassainissement lextrieur des btiments, le rseau de collecte des eaux pluviales amnag devra permettre la rgulation du dbit du rejet au moyen dun ouvrage de rtention respectant les caractristiques suivantes : Limpermabilisation nouvelle occasionne par toute opration d'amnagement ou construction nouvelle, toute infrastructure ou quipement, ne doit pas augmenter le dbit naturel en eaux pluviales de la parcelle (ou du tnement). Cette prescription est valable pour tous les vnements pluviaux jusqu lvnement doccurrence 100 ans. Si des ouvrages de rtention doivent tre raliss, le dbit de fuite prendre en compte pour les pluies de faible intensit ne pourra tre suprieur au dbit maximal par ruissellement sur la parcelle (ou le tnement) avant amnagement pour un vnement d'occurrence 5 ans. Les techniques de gestion alternative des eaux pluviales seront privilgies pour atteindre cet objectif (maintien despaces verts, coulement des eaux pluviales dans des noues, emploi de revtements poreux, chausses rservoir, etc.). Les projets soumis autorisation ou dclaration en application de la nomenclature annexe l'article R214-1 du code de l'environnement seront soumis individuellement aux dispositions ci-dessus Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 38 Pour tous les autres projets, y compris ceux pour lesquels le rejet se fait dans un rseau existant, entrainant une impermabilisation nouvelle suprieure 100 m, les dbits seront crts au dbit naturel avant amnagement. Le dispositif d'crtement sera dimensionn pour limiter ce dbit de restitution jusqu' une pluie d'occurrence 100 ans. Pour des raisons techniques, si le dbit sortant calcul l'aide de la valeur nonce prcdemment, s'tablit moins de 5l/s pour une opration, il pourra tre amen 5l/s. Le rejet dans le rseau collectif est soumis lautorisation du gestionnaire du rseau deaux pluviales. Suivant les contraintes hydrauliques relatives au milieu rcepteur, les bases de dimensionnement mentionnes ci-dessus pourront tre plus restrictives afin dassurer la protection des personnes et des rseaux Les canalisations de surverse et dajutage (dbit de fuite) doivent tre diriges dans le rseau deau pluviale sil existe ou dans le foss (en labsence de rseau collectif) du secteur concern Il convient de prendre toute mesure pour que lvacuation des eaux pluviales ne porte pas atteinte la scurit des usagers des voies. Aussi, le rejet des eaux pluviales sur la voie publique (chausse, trottoir, etc.) est interdite. Les amnagements ncessaires au libre coulement des eaux ou la gestion des eaux pluviales sur le terrain sont la charge exclusive du constructeur qui doit raliser les dispositifs adapts lopration. Les rserves de stockage deaux pluviales en vue de sa rutilisation future (arrosage par exemple) ne peuvent se substituer aux dispositifs destins la rgulation et la rtention des eaux avant rejet par infiltration ou dans le rseau public des eaux pluviales. Elles peuvent nanmoins tre ralises en amont de celles-ci. Dans les secteurs soumis glissement de terrain, les eaux pluviales et les eaux rcupres de drainage seront rejetes de manire adapte au milieu rcepteur sans occasionner de contraintes supplmentaires (dstabilisation des terrains situs en aval, accroissement de lrosion dans les exutoires naturels, etc.). Electricit et tlcommunication Les rseaux divers (tlcommunication, lectricit, etc.) seront obligatoirement raliss en souterrain. Pour les btiments existants, en cas dimpossibilit technique, les installations doivent tre ralises de manire permettre la meilleure dissimulation possible du rseau de cbles (par exemple, apposs en faade). Desserte des terrains pour la collecte des dchets Dans les cas de figure o un vhicule de la CoVe serait amen entrer dans un quartier ou faire une manuvre aprs collecte des bacs au niveau dun local poubelle, il faudra crer une aire de retournement dont les dimensions et autres caractristiques sont semblables celles prvues pour les services de secours (cf. article 1 du prsent titre). Pour rappel, il conviendra de respecter les bonnes pratiques pour les utilisateurs du service : respecter les consignes de tir, sortir ses bacs individuels (si concern) la veille au soir de la collecte, rentrer ces bacs le jour mme de la collecte aprs service (ne pas les laisser dans la rue), dposer les encombrants en dchetterie ou sur rendez-vous (ne pas les entreposer dans les locaux poubelles ou proximit des sites de tri), etc. Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 39 TITRE 3 : REGLEMENTATION DES ZONES A URBANISER Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 40 THEMATIQUE 1 : L'AFFECTATION DES ZONES ET LA DESTINATION DES CONSTRUCTIONS Sans objet, le PLU de La Roque sur Pernes ne dispose pas de zones urbaniser. THEMATIQUE 2 : LES CARACTERISTIQUES URBAINES, ARCHITECTURALES, NATURELLES ET PAYSAGERES Sans objet, le PLU de La Roque sur Pernes ne dispose pas de zones urbaniser. THEMATIQUE 3 : LES EQUIPEMENTS ET LES RESEAUX Sans objet, le PLU de La Roque sur Pernes ne dispose pas de zones urbaniser. Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 41 TITRE 4 : REGLEMENTATION DES ZONES ET SECTEURS AGRICOLES ET NATURELS Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 42 THEMATIQUE 1 : L'AFFECTATION DES ZONES ET LA DESTINATION DES CONSTRUCTIONS Affectation et caractre des zones et secteurs Les zones agricoles " A " concernent les secteurs de la commune, quips ou non, protger en raison du potentiel agronomique, biologique ou conomique des terres agricoles (pour partie hors zone du PPRif, en zone rouge et en zone bleue B3 du PPRif du massif des Monts de Vaucluse Ouest). Se distingue : Le secteur agricole Ap protg au lieudit Le Jas au regard de son intrt paysager (pour partie hors zone du PPRif, pour partie en zone rouge et pour partie en zone bleue B3 du PPRif du massif des Monts de Vaucluse Ouest) Les zones naturelles et forestires " N " concernent les secteurs de la commune, quips ou non, protger en raison soit de la qualit des sites, milieux et espaces naturels, des paysages et de leur intrt, notamment du point de vue esthtique, historique ou cologique, soit de leur caractre d'espaces naturels (pour partie en zone rouge et en zone bleue B3 du PPRif du massif des Monts de Vaucluse Ouest). Se distinguent : Le secteur naturel Nc inconstructible correspondant aux principaux cours d'eau de la commune et dlimit par un retrait de 10 m par rapport aux berges (essentiellement en zone rouge du PPRif) Le secteur naturel Ne prsentant des lments collectifs type station d'puration, containers de tri, cimetire et parking dans un milieu alentours trs bois (pour partie en zone rouge et pour partie en zone bleue B3 du PPRif du massif des Monts de Vaucluse Ouest) Le secteur naturel Nh correspondant au quartier urbanis du plateau mais protger en raison de la qualit des sites et des paysages : faible densit, nombreux espaces boiss, jardins et cultivs (pour partie hors zone du PPRif, pour partie en zone rouge et pour partie en zone bleue B3 du PPRif du massif des Monts de Vaucluse Ouest). Pour rappel, les locaux accessoires sont rputs avoir la mme destination et sous-destination que le local principal. En toute zone et tout secteur du PLU, est interdite : Toute construction dans les espaces de paysage rendus inconstructibles pour maintenir des cnes de vue, des espaces jardins, etc. au titre de l'article L.151.19 du Code de lUrbanisme dlimits sur le rglement graphique Les exploitations agricole et forestire Sont autoriss en zone A en tenant compte des prescriptions imposes dans le PPRif annex au PLU : Les exploitations agricoles Les constructions et installations ncessaires l'exploitation agricole (hangar, hbergement de l'exploitant, hbergement agro-touristique, installations classes pour la protection de lenvironnement, etc.) et celles ncessaires au stockage et l'entretien de matriel agricole par les coopratives d'utilisation de matriel Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 43 agricole agres au titre de l'article L. 525-1 du code rural et de la pche maritime L'extension d'une exploitation agricole existante la date d'approbation du PLU est autorise en secteur Ap si elle est lie et ncessaire la prennit conomique de l'activit, si elle ne compromet pas la qualit paysagre du site (notamment les vues depuis le village et la route de Saint Antoine) et dans le respect du PPRif annex au PLU. Les exploitations agricoles nouvelles sont interdites en secteur Ap et en toutes zones et tous secteurs naturels (N, Nc, Ne et Nh). Les exploitations forestires sont interdites en toutes zones et secteurs agricoles (A et Ap) et naturels (N, Nc, Ne et Nh) du PLU. Les habitations nouvelles Les habitations nouvelles sont autorises en zone A si : Elles sont lies et ncessaires l'exploitation agricole Elles ne compromettent pas l'activit agricole ou la qualit paysagre du site Elles se trouvent proximit immdiate d'un btiment d'exploitation Elles respectent les prescriptions du PPRif La surface de plancher (existant + extension) ne dpasse pas 250 m En secteur Ap, une habitation nouvelle est possible dans les conditions voques ci-dessus dans l'emprise d'un btiment existant la date d'approbation du prsent PLU. Les habitations nouvelles sont interdites en toutes zones et tous secteurs naturels (N, Nc, Ne et Nh). Une habitation nouvelle est autorise dans un btiment existant recens au titre de l'article L.151-11-2 du Code de l'Urbanisme (cf. annexe 2). Les extensions d'habitations Rappel de quelques rgles du PPRif : Peuvent tre autoriss en zone Rouge : La rfection ou lextension de btiments constituant au moins 70 m de surface de plancher la date d'approbation du PPRIF, sous rserve du respect des conditions suivantes : Pas de cration de nouveau logement ; Pas de changement de destination. La surface de plancher initiale peut tre porte, dans le respect des rgles d'urbanisme du POS ou PLU de la commune, aux seuils dfinis dans le tableau ci-dessous : Extrait du PPRIf en zone rouge Rgles du PLU : Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 44 L'extension pour une habitation existante et rgulirement difie est autorise en zones et secteurs A, Ap, N et Nh condition que : La surface de plancher initiale du btiment fasse au moins 50 m ; Lextension se fasse au sein du btiment existant ou dans sa continuit ; Lextension ne permette pas la cration de logement ; Lextension corresponde au maximum 30% de la surface de plancher existante ; Cette extension ne compromette pas la qualit paysagre du site ; La surface de plancher destination dhabitation (existant + projet) ne dpasse pas 250 m zones et secteurs A, Ap et N pour lensemble d'un bti (ainsi, deux logements existants dans un mme btiment ou dans des btiments accols ne peuvent pas faire lobjet dextensions spares jusqu atteindre 2 x 250 m) sauf restrictions supplmentaires imposes dans le PPRif ; La surface de plancher destination dhabitation (existant + projet) ne dpasse pas 300 m secteur Nh pour lensemble d'un bti (ainsi, deux logements existants dans un mme btiment ou dans des btiments accols ne peuvent pas faire lobjet dextensions spares jusqu atteindre 2 x 300 m) sauf restrictions supplmentaires imposes dans le PPRif Les extensions sont interdites en secteurs Ne et Nc. Les annexes Dfinitions : Annexe : Une annexe est un lment prsentant un caractre accessoire au regard de la destination de la construction principale et lui tant ou non accole, tels que les garages, les abris de jardin, les piscines. Piscine : Dans le prsent rglement, la mention "piscine" recouvre le bassin lui-mme mais aussi sa plage associe ainsi que la clture ou autre dispositif de protection. Ces lments sont donc galement autoriss quand une piscine l'est. Annexe ouverte : Est entendu comme annexe ouverte dans le prsent PLU tout lment prsentant : Une toiture dispose sur plusieurs piliers (ex : abri bois) Une toiture dispose sur un trois mur(s) porteur(s) et 1 ou plusieurs piliers Tout lment ne disposant pas de toiture Tout lment technique de moins de 1,80 m de haut (local piscine, etc.) Exemples d'annexes ouvertes Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 45 Annexe ferme : Est entendu comme annexe ferme dans le prsent PLU tout lment prsentant une toiture dispose sur quatre murs (exception fait des lments techniques de moins de 1,80 m). Que le 4e mur soit ouvert ou non, que l'annexe prsente ou non une porte, qu'elle prsente ou non une fentre et qu'elle gnre ou non de la surface de plancher, elle est donc considre comme ferme ds lors qu'elle est ceinte de quatre murs et qu'elle est couverte d'une toiture. Exemples d'annexes fermes Rappel de quelques rgles du PPRif : En zone rouge, sont autorises : Les annexes non accoles aux btiments dhabitation, dans la limite de 30 m de surface totale de plancher ou d'emprise au sol pour lensemble des annexes, sous rserve quelles ne fassent pas lobjet dune occupation humaine permanente Les annexes accoles ne gnrant pas de surface de plancher si elles sont limites 23 m demprise au sol Rgles du PLU : Les piscines sont autorises en secteur Nh si une habitation existe sur lemprise foncire. Les piscines sont autorises en zones et secteurs A, Ap et N si une habitation existe sur lemprise foncire et si le point le plus proche de la plage ou de la clture de la piscine se trouve 20 m maximum de l'habitation existante (sauf contrainte technique - type relief - dment justifie). Les annexes fermes sont autorises en zones et secteurs A, Ap, N et Nh si : Elles sont lies une habitation existante sur lemprise foncire ; Elles ne permettent pas la cration d'un nouveau logement ; Dans la limite de 35 m de surface au sol maximum pour lensemble des annexes fermes ( condition que le PPRif annex au PLU n'impose pas une surface plus restrictive en fonction du btiment) ; Lannexe se situe moins de 20 m du btiment dhabitation ; Elle ne compromette pas l'activit agricole ou la qualit paysagre du site ; Et dans le respect du PPRif. Les annexes ouvertes sont autorises en zones et secteurs A, Ap, N et Nh si : Elles sont lies une habitation existante sur lemprise foncire ; Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 46 Elles ne permettent pas la cration d'un nouveau logement ; Dans la limite de 35 m de surface au sol concerne (abri bois, cuisine ouvert, etc.) condition que le PPRif annex au PLU n'impose pas une surface plus restrictive en fonction de la disposition de l'annexe (accole ou non au btiment principal, etc.) ; Lannexe se situe moins de 20 m du btiment dhabitation ; Elle ne compromette pas l'activit agricole ou la qualit paysagre du site ; Et dans le respect du PPRif. Les piscines et annexes sont interdites en secteurs Ne et Nc. Les commerces et activits de services Les commerces et activits de services (toutes sous-destinations comprises : artisanat et commerce de dtail, restauration, commerce de gros, activits de services o s'effectue l'accueil d'une clientle, hbergement htelier et touristique, et cinma) nouveaux sont interdits en zones et secteurs A, Ap, N, Nc, Ne et Nh du PLU. Les quipements d'intrt collectif et services publics Les locaux techniques et industriels des administrations publiques et assimils sont autoriss en secteur Ne. Sont autorises, en zones et secteurs A, Ap, N, Nc, Ne et Nh, les constructions et installations ncessaires des quipements collectifs ds lors qu'elles ne sont pas incompatibles avec l'exercice d'une activit agricole, pastorale ou forestire du terrain sur lequel elles sont implantes, qu'elles ne portent pas atteinte la sauvegarde des espaces naturels et des paysages et qu'elles respectent les prescriptions du PPRif annex au PLU. Les constructions et installations vises sont notamment : Les amnagements lgers (pylne lectrique, aire de retournement, etc.) lis loccupation autorise dans la zone Les ouvrages techniques lis et ncessaires au fonctionnement des services publics ou dintrt collectif y compris ceux relevant du rgime des installations classes Les quipements d'intrt collectif et services publics (toutes sous-destinations comprises) sont interdits en zones et secteurs A, Ap, N, Nc, Ne et Nh ( l'exception des locaux techniques et industriels des administrations publiques et assimils en secteur Ne). Les autres activits des secteurs secondaire ou tertiaire Les autres activits des secteurs secondaire ou tertiaire (industrie, entrept, bureau et centre de congrs et d'exposition) sont interdites en zones et secteurs A, Ap, N, Nc, Ne et Nh. Sont interdits : Les habitations lgres de loisirs, les caravanes, les rsidences mobiles ; Les aires daccueil des gens du voyage ; Les parcs rsidentiels de loisirs, les terrains de campings, les terrains amnags pour la pratique des sports ou loisirs motoriss, les parcs dattractions, les golfs en toute zone et tout secteur du PLU. Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 47 THEMATIQUE 2 : LES CARACTERISTIQUES URBAINES, ARCHITECTURALES, NATURELLES ET PAYSAGERES Implantation des constructions par rapport au domaine public Toute construction doit respecter un retrait minimum de : 5 mtres par rapport lalignement actuel ou prvu des voies publiques ou des voies prives ouvertes la circulation publique 15 mtres par rapport l'axe de la chausse de la RD 210, de la RD 121, de la RD 57 et de la route de Saint Antoine lorsque le projet se situe hors agglomration Toutefois, des implantations diffrentes peuvent tre admises : Dans le cas dadaptation, changement de destination ou rfection de constructions existantes. Dans ce cas, limplantation prexistante pourra tre conserve. Pour les ouvrages techniques ncessaires au fonctionnement des services dintrt collectif. Ceux-ci pourront tre implants en limite sparative ou en retrait de celle-ci en fonction des impratifs lis leur utilisation, leur maintenance et la scurit publique, sous rserve toutefois de leur bonne intgration dans le site. Implantation des constructions par rapport aux limites sparatives La distance entre une construction et une limite sparative est calcule de tout point du btiment au point le plus proche de ladite limite. Cette distance doit tre au moins de 4 mtres. Le bassin dune piscine doit tre implant une distance au moins gale 10 m de la limite sparative. Des implantations diffrentes de celles prcdemment voques peuvent tre admises : Dans le cas dadaptation, changement de destination ou rfection de constructions existantes. Dans ce cas, limplantation prexistante pourra tre conserve. Pour les ouvrages techniques ncessaires au fonctionnement des services dintrt collectif. Ceux-ci pourront tre implants en limite sparative ou en retrait de celle-ci en fonction des impratifs lis leur utilisation, leur maintenance et la scurit publique, sous rserve toutefois de leur bonne intgration dans le site. Implantation des constructions les unes par rapport aux autres En zones et secteurs A, Ap, N, Ne et Nc : Non rglement. En secteur Nh : Les constructions non contigus doivent tre implantes de telle manire que la distance compte horizontalement de tout point dun btiment au point le plus proche dun autre btiment soit au moins gale 4 mtres. Le bassin dune piscine doit tre implant une distance au moins gale 10 m de la limite sparative. Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 48 Hauteur maximale des constructions La hauteur des constructions est mesure du point le plus bas du volume construit partir du terrain naturel (avant travaux) jusqu lgout du toit. Le sol naturel doit tre dfini par un plan altimtrique dtaill. Conditions de mesures de la hauteur en cas de pente La hauteur des constructions ne peut excder 4 m lgout du toit (rez-de-chausse). Dans le cadre d'une rhabilitation et/ou d'une extension d'un btiment existant, il est possible d'atteindre la hauteur du btiment existant. En zone A, la hauteur des constructions peut atteindre 7 m dans le cadre d'un sige d'exploitation ou d'un btiment usage agricole. Une hauteur suprieure est possible en cas de ncessits techniques lies un btiment technique usage agricole (silo, etc.). Emprise au sol des btiments En zones et secteurs A, Ap, N, Ne et Nc : Comme prcis l'article 3 du titre 2, la surface au sol maximale pour l'ensemble des annexes fermes autorises ne doit pas dpasser 35 m ( condition que le PPRif annex au PLU n'impose pas une surface plus restrictive en fonction du btiment). De mme, comme prcis l'article 3 du titre 2, les annexes non fermes ne doivent pas dpasser une surface au sol totale de 35 m (abri bois, cuisine ouvert, etc.) condition que le PPRif annex au PLU n'impose pas une surface plus restrictive en fonction de la disposition de l'annexe (accole ou non au btiment principal, etc.). Les piscines ne sont pas prises en compte dans le calcul de ces surfaces. En secteur Nh : Lemprise au sol totale des constructions ne peut dpasser 20% de lemprise foncire. Comme prcis l'article 3 du titre 2, la surface au sol maximale pour l'ensemble des annexes fermes autorises ne doit pas dpasser 35 m ( condition que le PPRif annex au PLU n'impose pas une surface plus restrictive en fonction du btiment). De mme, comme prcis l'article 3 du titre 2, les annexes non fermes ne doivent pas dpasser une surface au sol totale de 35 m (abri bois, cuisine ouvert, etc.) condition que le PPRif annex au PLU n'impose pas une surface plus restrictive en fonction de la disposition de l'annexe (accole ou non au btiment principal, etc.). Les piscines ne sont pas prises en compte dans le calcul de ces surfaces. Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 49 Performances nergtiques Le prsent rglement ne fixe pas d'obligations en matire de performances nergtiques et environnementales. Il n'identifie pas de secteurs o, en application de l'article L. 151-21 du Code de l'Urbanisme, des performances nergtiques et environnementales renforces doivent tre respectes, ou encore de secteurs o, en application du 3 de l'article L.151-28 du Code de l'Urbanisme, les constructions rpondant aux critres de performances nergtiques et environnementales bnficient d'une majoration de volume constructible qu'il dtermine en rfrence l'emprise au sol et la hauteur. Les faades Par leur aspect extrieur, les constructions et autres occupations du sol ne doivent pas porter atteinte au caractre ou lintrt des lieux avoisinants, aux sites, aux paysages naturels ou urbains ainsi qu la conservation des perspectives monumentales. Les matriaux employs devront tre mis en uvre dans les rgles de lart. Les murs sparatifs et les murs aveugles apparents dun btiment doivent avoir un aspect qui sharmonise avec celui des faades. En matire de coloris des faades et menuiseries, une harmonie devra tre recherche dans les teintes prsentes dans lenvironnement naturel ou bti. Sont interdits : les enduits dcoratifs, les matriaux miroirs, lemploi nu de matriaux destins tre enduits ou revtus ainsi que les dcors en dsaccord avec la typologie traditionnelle locale. Les baies et les ouvertures seront alignes horizontalement (sauf contraintes lies la pente et la situation semi-enterre du btiment). Il est recommand de les axer verticalement. Les fentres courantes doivent tre assez troites pour que soit affirme la prdominance des pleins sur vides et plus hautes que larges, en rfrence aux proportions des typologies anciennes. Les baies vitres, vrandas, auvents translucides et volets roulants peuvent tre autoriss dans la mesure o ils sont en harmonie avec lenvironnement direct et la faade quils servent. En zone agricole A, les btiments techniques usage agricole (hangar, grange, etc.) peuvent droger aux rgles prcises ci-avant. Prescriptions et recommandations supplmentaires spcifiques au secteur Ap : Dans le cas de btiments existant, composer les ouvertures nouvelles en tenant compte de la composition de lensemble de la faade et de lexistant (rythme, proportions, etc.). Axer obligatoirement les baies verticalement et horizontalement sauf adaptation au relief. Poser les menuiseries en retrait par rapport lextrieur de la faade. Les encadrements des ouvertures seront conformes aux typologies existantes dans le village. Dans le cas dencadrements maonns, il faut respecter les dispositions existantes. Les volets battants seront obligatoirement en bois et peints (teintes en harmonie avec la palette des teintes traditionnellement utilises dans le village) ou tout matriau ayant le mme aspect (ex : aluminium aspect rainur comme le bois). Les menuiseries doivent sinspirer des modles traditionnels, en cohrence avec les menuiseries dorigine extrieures comme intrieures (partition, profil, proportion des lments, paisseurs et section des lments, etc.). Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 50 Il est recommand de mettre en uvre pour les fentres des menuiseries en bois peindre 2 vantaux ouvrant la franaise, 3 ou 4 carreaux par vantail de proportion verticale. Il convient de prserver et restaurer lidentique tous portails et portes anciennes prsentant un intrt patrimonial. Il est recommand de raliser les garde-corps de forme simple. Les baies vitres, vrandas, auvents translucides et volets roulants peuvent tre autoriss s'ils ne donnent pas sur le domaine public (pour ne pas nuire l'harmonie gnrale du site) ou s'ils sont lis une activit commerciale, artisanale ou de service ou un quipement collectif. Les lments apposs au bti Les enseignes seront intgres la composition architecturale de la devanture. Sont autoriss les lments destins capter lnergie solaire sils sont intgrs au mieux larchitecture des constructions (lment de composition de la faade ou de la toiture). Les dispositifs destins capter lnergie solaire ne peuvent tre apposs une faade en secteur Ap. Il convient dintgrer chaque fois que possible tout type dquipements de faade dans lpaisseur de la maonnerie sans saillie par rapport au nu extrieur de la faade et en tenant compte de la composition et de lordonnancement des ouvertures et de la faade. Les dispositifs techniques tels les rservoirs de combustibles, les lments de climatisation, les paraboles et autres rcepteurs numriques ou encore les sorties de chaudire en faade, doivent tre intgrs au mieux larchitecture des constructions et tre positionns de manire discrte et de manire ne pas tre perus depuis les voies et emprises publiques. Les quipements ne pouvant tre dissimuls ou intgrs dans les murs de faade devront tre teints dans un ton identique celui des faades. En secteur Ap, les dispositifs techniques ne doivent pas tre perus depuis le domaine public proche mais aussi depuis la route de Saint-Antoine. L'intgration de tout lment appos en faade sera particulirement soigne. Les treilles et les pergolas, structures lgres en fer forg ou en ferronnerie, rattaches de la faade doivent tre en harmonie et en cohrence avec la composition et lorganisation de la faade. Les toitures En zones et secteurs A, N, Nc, Ne et Nh : Les toitures deux pans avec une pente comprise entre 25 et 35% et un fatage ralis dans le sens de la plus grande dimension de la construction sont recommandes. Il est recommand de les couvrir de tuiles creuses ou romanes d'une couleur rouge terre cuite ou avoisinant. Ces tuiles doivent tre en terre cuite ou matriaux similaires prsentant les mmes caractristiques de forme, de couleur, d'aspect du revtement superficiel que les tuiles en terre cuite traditionnelles. Les toitures terrasses sont dconseilles. Sont autoriss les lments destins capter lnergie solaire sils sont intgrs au mieux larchitecture des constructions. Ainsi, les dispositifs dnergie renouvelable doivent Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 51 tre intgrs dans la pente de la toiture ou disposs sur un plan parallle cette dernire. En secteur Ap : Les toitures doivent avoir deux pans par volume, dans le sens convexe, leur pente comprise entre 25 et 35% avec un fatage ralis dans le sens de la plus grande dimension de la construction. Les toitures une pente sont autorises en cas de rfection d'une toiture une pente existante ou pour les volumes annexes accols une construction de taille plus importante ou encore pour un nouveau btiment lorsque celui-ci est accol une construction de taille plus importante et se trouve orient diffremment pour obtenir une meilleure luminosit. En cas de restauration et extension mesure, la toiture nouvelle peut tre ralise conformment l'ancienne. Les toitures et les faitages des toits doivent tre parallles aux courbes de niveaux ou dans le mme sens que les toitures des btiments existants. Les toitures terrasses sont interdites. Les toitures doivent tre couvertes de tuiles creuses ou romanes d'une couleur rouge terre cuite ou avoisinant. Elles doivent tre en terre cuite ou matriaux similaires prsentant les mmes caractristiques de forme, de couleur, d'aspect du revtement superficiel que les tuiles en terre cuite traditionnelles. Les loggias et autres ouvertures en toiture sont interdites. Les souches de chemines doivent tre conues de manire simple, sans ornementation superflue. Les panneaux photovoltaques sont possibles en toiture mais ne doivent pas tre visibles depuis la route de Saint Antoine et les espaces publics du village. Les btiments publics ou dintrt collectif drogent aux prescriptions lies aux toitures et couvertures. Il en va de mme pour les lments techniques (transformateurs lectriques, etc.) et les petits lments annexes type cabanons de jardin ou autres si leur emprise au sol est infrieure ou gale 15 m et si leur hauteur est infrieure ou gale 3 m. Les prescriptions propres aux lments patrimoniaux recenss au titre de l'article L151-19 et L151-11-2 du Code de l'Urbanisme Pour les lments reprs par une toile sur le rglement graphique au titre de l'article L151-19 ou L151-11-2 du code de lurbanisme et list en annexes n1 et 2 du prsent rglement crit (patrimoine bti et paysager protger, conserver, restaurer, mettre en valeur ou requalifier), les travaux non soumis un permis de construire devront tre prcds d'une dclaration pralable. La dmolition de ces lments est subordonne la dlivrance d'un permis de dmolir. Des recommandations et prescriptions propres ces btiments sont prcises en annexe n4 du prsent rglement crit. Il convient notamment de concevoir des pentes de toiture pour les extensions identiques aux pentes des toitures existantes. Tout lment patrimonial doit maintenir la typologie de couverture existante (quatre pentes, mono pente, etc.) comme prcis lannexe 4 du prsent rglement. Concernant les faades, il faut respecter lordre constructif existant dans la composition de ldifice, lordonnancement des baies et des ouvertures, leur hirarchie et leurs Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 52 proportions ainsi que la typologie de ldifice relative sa destination et usages passs, sa priode de conception ou son implantation. Leurs abords immdiats doivent galement tre protgs et mis en valeur. Les interventions dentretien ou de restauration sur lments btis remarquables devront respecter les logiques dimplantation du btiment et dadaptation lenvironnement local (recherche dun ensoleillement maximal, protection contre le vent, etc.). Les cltures Cltures mitoyennes avec le domaine public en secteur Nh : Les cltures seront aussi discrtes que possible. Elles ne doivent pas contraindre le libre coulement des eaux pluviales. Il est donc recommand de disposer de haies vgtales. En cas de murets ou murs bahuts, des troues en pied de mur doivent tre disposes pour viter la rtention d'eau d'un ct ou de l'autre de la clture. Il est recommand de raliser les murets en pierres sches (technique de pierre sche) ou de doubler un muret ou mur bahut en parpaing par de la pierre. Sont proscrits : Les panneaux et tout lment (bche plastique, canisses, tle, etc.) qui ont pour effet de doubler la clture et de la rendre opaque (exception faite dune haie lintrieur de la parcelle concerne) Le PVC Les murs de toute hauteur, ajours ou non, lexception des murs-bahuts et portails dcrits-ci-aprs Il doit tre ralis un mur bahut sur une hauteur maximale de 0,60 m et un dispositif clairevoie (grille, grillage, etc.), lensemble ne pouvant dpasser une hauteur maximale de 1,60 m. Le mur bahut doit obligatoirement tre enduit ou doubl de pierres. Si le mur est ralis en pierre sche, il peut atteindre une hauteur de 1,00 m. L'ensemble de la clture reste une hauteur maximale de 1,60 m. Plutt que du grillage, il est recommand l'usage de grilles sur le domaine public. Il est recommand de doubler cette premire clture par une haie vgtale qui ne devra pas dpasser 1,80 m de hauteur. Exemple de clture autorise sur domaine public Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 53 Les prescriptions nonces ci-avant concernant le mur de soutnement peuvent faire lobjet de drogations dans le cadre dune adaptation au risque recens (risque inondation notamment). Il est autoris un portail par projet pour permettre laccs aux vhicules lgers. Ce portail aura les dimensions maximales suivantes : 4,00 m de largeur sur 1,60 m de hauteur. En continu du portail dcrit ci-dessus, un mur enduit ou bton brut lasur et calepin de 1,60 m de hauteur pourra se dvelopper jusqu 2 m de part et dautre du portail. Il est recommand de dcroitre la hauteur du mur en sloignant du portail pour viter une trop grande diffrence de hauteur entre le mur et le muret-clture. Exemple de clture autorise sur domaine public Clture sur domaine public proscrite (grillage doubl dune bche PVC opaque) Clture proscrite ou dconseille (Le mur bahut Clture proscrite (hauteur suprieure devrait tre 0,60 m sur domaine public) 1,80 m sur domaine public) Les cltures mitoyennes avec le domaine priv en secteur Nh : Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 54 Il est possible de raliser : Un mur bahut (hauteur maximale de 0,60 m) surmont dun dispositif clairevoie (grille, grillage, etc.) sur une hauteur maximale (mur bahut + grillage) de 1,80 m. Le muret peut atteindre une hauteur de 1,00 m s'il est ralis en pierre sche sans que la hauteur maximale ne dpasse 1,80 m. Un dispositif clairevoie sur une hauteur maximale de 1,80 m Une haie vgtale sur une hauteur maximale de 2,00 m Concernant les haies vgtales, il est recommand dviter les haies mono-spcifiques (une seule essence), de planter des haies dessences arbustives en mlange adaptes au milieu et dviter les vgtaux allergnes et sans rapport avec la flore locale (cyprs bleu, thuyas, pyracanthas, lauriers cerise, etc.). A lintersection des voies, les cltures ne doivent pas masquer la visibilit pour la circulation routire. Il peut tre drog aux dispositions prcdemment prcises pour ldification des cltures de mise en scurit des piscines dans le cas o les normes en vigueur lexigent. Les cltures en zones et secteurs A, Ap, N, Nc et Ne : En zones agricoles et naturelles, les cltures sont interdites sauf celles lies une parcelle dj btie, une exploitation agricole ou la protection de terrains cultivs (type truffires, vergers, etc.). A lexception de ceux ncessits par lexploitation agricole et les quipements collectifs, les murs pleins, les cltures pleines et/ou opaques (bches, etc.) et le PVC sont proscrits. La hauteur dune clture ne doit pas dpasser 1,60 m tout compris. A lexception de ceux ncessits par lexploitation agricole et des parcelles dj habites la date d'approbation du PLU, les murs bahuts sont proscrits. S'ils sont accepts, les murs bahuts ne peuvent excder 0,60 m de hauteur. La clture sera compose dune haie, dun grillage ou dun mur bahut surmont dune grille ou d'un grillage. Lensemble de la clture ne doit pas dpasser 1,60 m de hauteur tout compris (clture, portail, piliers, etc.). Les cltures et portails, quant ils existent, doivent tre de forme simple. Les cltures peuvent tre constitues, tant lalignement que sur les limites sparatives, dune haie vive dessences varies double ou non dun grillage ct intrieur de la proprit. Clture simple autorise et conseille (haie vive double ct intrieur par un grillage) Il est recommand de prserver tout mur de clture ou de soutnement traditionnel en pierre et de restituer / restaurer ces murs suivant les techniques traditionnelles. Dans ce cas, le mur de clture ne peut dpasser 1,20 m de hauteur et il nest pas possible de le Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 55 surmonter dun systme de clairevoie ou autre. Il est possible de le doubler dune haie vgtale dont la hauteur ne peut dpasser 1,60 m. Exemples de murets de qualit A lintersection des voies, les cltures ne doivent pas masquer la visibilit pour la circulation routire. Il peut tre drog aux dispositions qui prcdent pour ldification des cltures de mise en scurit des piscines dans le cas o les normes en vigueur lexigent. Lorsque la limite sparative avec le domaine public et la clture sont concerns par un mur de soutnement, celui-ci devra tre ralis perpendiculairement la pente. Tout mur ne pourra excder une hauteur maximale de 1,20 m, la profondeur entre deux murs devant tre suprieure ou gale la hauteur du mur. Lensemble mur de soutnement et mur bahut et dispositif de clairevoie ne peut dpasser une hauteur de 2,00 m. Il est recommand de planter la terrasse entre deux murs avec des essences locales pour masquer au mieux la hauteur du mur. Les prescriptions nonces ci-avant concernant le mur de soutnement peuvent faire lobjet de drogations dans le cadre dune adaptation au risque recens (mouvement de terrain notamment). Exemple de clture autorise avec mur de soutnement sur domaine public Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 56 Exemple de clture Les amnagements extrieurs Obligations en matire de ralisation d'espaces libres et de plantations Tout parc de stationnement au sol d'une superficie gale ou suprieure 100 m doit tre trait avec plantation, raison dun arbre de haute tige dessence locale pour 4 emplacements. Les parties de terrain libres de toute occupation doivent tre amnages en espaces verts (ventuellement plants darbres tige ou en aires de jeux), sauf impossibilit majeure lie aux contraintes techniques ou urbanistiques du hameau denses. A dfaut despace suffisant pour la plantation darbres, lamnagement paysager privilgiera les plantes grimpantes, les massifs sobres. Les grandes surfaces bitumes ou btonnes laisses brutes sont interdites. De plus, sont interdits : Tout dpt visible dvalorisant (dpts de gravats, dchets, vhicules immobiliss, etc.) ; Les rservoirs de combustibles sils sont visibles depuis le domaine public ou non intgrs dans lenvironnement bti Amnagements divers Les voies daccs, terrasses et autres amnagements au sol doivent respecter la logique du terrain et suivre les courbes de niveaux. Les remblais et dblais des accs doivent tre limits au strict ncessaire. Les enrochements devront tre vgtaliss. Les talus doivent tre vgtaliss pour limiter lrosion et les intgrer visuellement. Concernant laspect des piscines, il est recommand davoir des bassins compltement enterrs, sans dblai ni remblai dans la mesure du possible. Les ralisations extrieures diverses seront simples et discrtes. Il est recommand de respecter les mouvements de terrain, les arbres isols, les lments traditionnels, les fosss et autres lments particuliers. Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 57 Les plantations privilgieront les essences traditionnelles locales (cf. paragraphe suivant). Lclairage extrieur sera discret et orient vers le sol. Les rseaux divers seront souterrains. Les ouvrages lis (transformateurs, distributions diverses) seront souterrains ou dissimuls dans des btiments de forme traditionnelle ou incorpors aux autres btiments. Les coffrets techniques et autres compteurs doivent tre intgrs la construction (immeuble ou clture). Affouillements et exhaussements Les affouillements ou exhaussements du sol sont autoriss conditions de : Etre lis et ncessaires la ralisation des modes doccupation ou dutilisation autoriss dans la zone ou le secteur (amnagement despace public, habitation, etc.), Ne pas compromettre la stabilit des sols ou lcoulement des eaux, Ne pas porter atteinte au caractre du site et paysages environnants, Avoir une hauteur du dblai ou du remblai qui nexcde pas 1 m mesure au point le plus loign du terrassement dans sa partie horizontale (cette disposition ne s'applique pas aux rampes d'accs aux garages), Ne pas avoir une pente de talus qui excde 40%, de planter les talus Ne pas avoir une pente de terrain infrieure 10% pour les remblais (les remblais sont interdits lorsque la pente du terrain est infrieure 10%). Les essences locales (autochtones) privilgier Dans le village, il est recommand de privilgier la treille de fer avec vgtation (vigne, glycine, etc.) pour fourni ombre et fracheur en t plutt que des stores ou des bches en tissu et/ou plastique. En toute zone et tout secteur, les plantations privilgieront les essences traditionnelles locales : Arbres / Conditions sches / Caduques : Amandier (Prunus dulcis), Arbre de Jude (Cercis siliquastrum), Azrolier (Crataegus azarolus), Chne pubescent (Quercus pubescens), Cognassier commun (Cydonia oblonga), Figuier dEurope (Ficus carica), Jujubier (Ziziphus mauritiana), Micocoulier de Provence (Celtis australis), Mrier blanc (Morus alba), Mrier noir (Morus nigra), Olivier dEurope (Olea europaea), Pistachier vrai (Pistacia vera), Platane feuilles d'rable (Platanus x hispanica) et Poirier feuilles damandiers (Pyrus spinosa) Arbres / Conditions sches / Persistants : Chne vert (Quercus ilex), Cyprs de Provence (Cupressus sempervirens), Pin dAlep (Pinus halepensis) et Pin parasol (Pinus pinea) Arbres / Conditions humides / Caduques : Erable champtre (Acer campestre), Erable de Montpellier (Acer monspessulanum), Frne oxyphylle (Fraxinus angustifolia), Frne fleurs (Fraxinus ornus), Kaki / Plaqueminier (Diospyros kaki), Merisier (Prunus avium), Nflier commun (Mespilus germanica), Noyer fruits (Juglans regia), Peuplier blanc (Populus alba), Peuplier noir (Populus nigra), Poirier commun (Pyrus communis), Pommier commun (Malus sylvestris), Prunier domestique (Prunus domestica), Saule blanc (Salix alba), Tilleul petites feuilles (Tilia cordata) et Tilleul argent (Tilia tomentosa) Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 58 Arbustes / Conditions sches / Caduques : Baguenaudier (Colutea arborescens), Chvrefeuille trusque (Lonicera etrusca Santi), Epine-du-Christ (Paliurus spina-christi), Gattilier, poivre sauvage (Vitex agnus-castus), Grenadier commun (Punica granatum), Jasmin dhiver (Jasminum fruticans), Luzerne arborescente (Medicago arborea) et Pistachier trbinthe (Pistacia terebinthus) Arbustes / Conditions sches / Persistants : Bruyre arborescente (Erica arborea), Buplvre ligneux (Bupleurum fruticosum), Ciste blanc (Cistus albidus), Ciste feuilles de sauge, (Cistus salviifolius L., 1753), Ciste de Montpellier (Cistus monspeliensis L., 1753), Coronille glauque (Coronilla glauca), Filaire feuilles troites (Phillyrea angustifolia), Filaires feuilles larges (Phillyrea latifolia), Gent dEspagne (Spartium junceum), Genvrier oxycdre (Juniperus oxycedrus), Laurier noble (Laurus nobilis), Laurier rose (Nerium oleander), Laurier tin (Viburnum tinus), Myrte commune (Myrtus communis), Pistachier lentisque (Pistacia lentiscus) et Romarin (Rosmarinus officinalis) Arbustes / Conditions humides ou d'ombre / Caduques : Amlanchier commun (Amelanchier ovalis), Arbre perruque (Cotinus coggygria), Bonnet d'vque (Euonymus europaeus), Cornouiller sanguin (Cornus sanguinea), Merisier de Sainte-Lucie (Prunus mahaleb), Noisetier (Corylus avellana), Prunellier (Prunus spinosa), Saule pourpre (Salix purpurea), Sureau noir (Sambucus nigra) et Viorne mancienne (Viburnum lantana) Arbustes / Conditions humides ou d'ombre / Persistants : Alaterne (Rhamnus alaternus), Arbousier commun (Arbutus unedo), Buis (Buxus sempervirens), Genvrier commun (Juniperus communis) et Trone (Ligustrum vulgare) Grimpantes / Conditions sches / Caduques : Vigne (Vitis vinifera) et Clmatite flammette (Clematis flammula) Grimpantes / Conditions sches / Persistants : Salsepareille (Smilax aspera) Grimpantes / Conditions humides ou d'ombre / Caduques : Clmatite vigne-blanche (Clematis vitalba) Grimpantes / Conditions humides ou d'ombre / Persistants : Lierre grimpant (Hedera helix) Les essences introduites acceptes Arbres / Conditions sches / Caduques : Oranger des Osages (Maclura pomifera) Arbres / Conditions sches / Persistants : Cdre de lAtlas (Cedrus atlantica) et Nflier du Japon (Eriobotrya japonica) Arbres / Conditions humides / Caduques : Charme houblon (Ostrya carpinifolia), Ginkgo (Ginkgo biloba), Savonnier (Koelreuteria paniculata), Margousier (Melia azedarach), Noyer noir (Juglans nigra), Sophora du Japon (Sophora japonica) et Aulne feuilles en cur (Alnus cordata) Arbres / Conditions humides / Persistants : Squoia de Chine (Metasequoia glyptostroboides) Arbustes / Conditions sches / Caduques : Abricotier commun (Prunus armeniaca), Caryopteris (Caryopteris x clandonensis), Clrodendron (Clerodendrum trichotomum) et Indigotier de l'Himalaya (Indigofera heterantha) et Sauge dAfghanistan (Perovskia atriplicifolia) Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 59 Arbustes / Conditions sches / Persistants : Oranger du Mexique (Choisya ternata), Sauge arbustive (Salvia microphylla), Sauge de Jrusalem (Phlomis fruticosa), Germandre arbustive (Teucrium fruticans) Arbustes / Conditions humides ou d'ombre / Caduques : Ketmie de Syrie (Hibiscus syriacus), Lilas commun (Syringa vulgaris), Seringa commun (Philadelphus coronarius), et Spire (Spiraea canescens) Arbustes / Conditions humides ou d'ombre / Persistants : Lilas de Californie (Ceanothus thyrsiflorus) et Jasmin dhiver (Jasminum nudiflorum) Grimpantes / Conditions sches / Persistants : Passiflore (Passiflora caerulea), Jasmin toil (Trachelospermum jasminoides) et Morelle faux jasmin (Solanum laxum) Grimpantes / Conditions humides / Caduques : Glycine de Chine (Wisteria sinensis), Bignone (Campsis grandiflora), Vigne vierge cinq feuilles (Parthenocissus quinquefolia), Vigne vierge trois becs (Parthenocissus tricuspidata) et Vigne vierge commune (Parthenocissus inserta) Grimpantes / Conditions humides / Persistants : Chvrefeuille du Japon (Lonicera japonica) et Rosier Banks (Rosa banksiae) Les essences interdites Concernant les arbres et arbustes, les espces envahissantes interdites (source : Inventaire Nationale du Patrimoine Naturel, Musum National dHistoire Naturelle) sont : Buddleja du pre David (Buddleja davidii), rable negundo (Acer negundo), Faux vernis du Japon (Ailanthus altissima), Indigo du Bush (Amorpha fruticosa), Mimosa feuilles de saule (Acacia saligna), Mimosa argent (Acacia mearnsii), Rhododendron pontique (Rhododendron ponticum), Robinier faux-acacia (Robinia pseudoacacia) et Sneon en arbre (Baccharis halimifolia) Les espces herbaces envahissantes interdites sont : Ambroise feuilles d'armoise (Ambrosia artemisiifolia), Armoise (Artemisia verlotiorum), Balsamine petites fleurs (Impatiens parviflora), Balsamine de l'Himalaya (Impatiens glandulifera), Berce du Caucase (Heracleum mantegazzianum), Bident feuill (Bidens frondosa), Brome purgatif (Bromus catharticus), Chnopode fausse-ambroisie (Dysphania ambrosioides), Griffe de sorcire (Carpobrotus acinaciformis), Herbe de la pampa (Cortaderia selloana), Paspale deux pis (Paspalum distichum), Paspale dilat (Paspalum dilatatum), Renoue du Japon (Reynoutria japonica), Sneon sud-africain (Senecio inaequidens), Spartine feuilles alternes (Spartina alterniflora), Sporobole fertile (Sporobolus indicus), Tte d'or (Solidago canadensis et Solidago gigantea), Topinambour (Helianthus tuberosus) et Campylopus introflexus. Les plantes aquatiques envahissantes interdites sont : Azolla fausse-fougre (Azolla filiculoides), gria (Egeria densa), lode feuilles allonges (Elodea callitrichoides), lode feuilles troites (Elodea nuttalii), lode du Canada (Elodea canadensis), Jussie (Ludwigia peploides), Jussie grandes fleurs (Ludwigia grandiflora), Lagarosiphon majeur (Lagarosiphon major), Lenticule turion (Lemna turionifera), Lentille d'eau minuscule (Lemna minuta) et Myriophylle du Brsil (Myriophyllum aquaticum). Par ailleurs, il convient du phnomne d'allergie. Lallergie est un problme de sant publique qui touche une partie importante de la population. En France 10 20% de la population est allergique au pollen. Les allergies respiratoires sont au premier rang des maladies chroniques de lenfant. Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 60 Une bonne prise en compte du problme des allergies ne passe pas par une suppression de toutes les plantes incrimines, le rsultat serait linverse des objectifs sanitaires poursuivis. Il sagit au contraire d'une rflexion raisonne sur l'organisation et la gestion des espaces verts. Lallergie ne doit pas supplanter dautres considrations, mais tre un facteur pris en compte dans le choix dun projet. De fait, il est vivement recommand de se rfrer au guide dinformation sur la vgtation et les allergies du Rseau National de Surveillance Arobiologique (RNSA). Ce guide est consultable en annexe n7 du prsent rglement crit et sur le site http://www.pollens.fr/lereseau/doc/GuideVegetation.pdf Les prescriptions propres aux lments paysagers non btis recenss au titre de l'article L151-19 du Code de l'Urbanisme Les lments paysagers reprs sur le rglement graphique au titre de l'article L151-19 du code de lurbanisme contribuent galement aux continuits cologiques. Dans les lments paysagers reprs sur le rglement graphique au titre de l'article L151-19 du code de lurbanisme, toute construction nouvelle (y compris les annexes et extensions) est strictement interdite. Seules peuvent s'y implanter des amnagements lgers : chemin d'accs (non goudronn sauf ncessit technique), aire de stationnement paysagre (non impermabilise), annexes non fermes (type abris bois, etc.), etc. Des annexes fermes type "cabane de jardin" peuvent tre autorises dans la limite de 5 m de surface au sol par unit foncire. Dans ces espaces, les surfaces ne doivent pas tre impermabilises ( l'exception des 5 m au sol autoriss en cas de cabanon). THEMATIQUE 3 : LES EQUIPEMENTS ET LES RESEAUX Caractristiques de la voirie Pour toute zone : Les terrains doivent tre desservis par des voies publiques ou prives dans des conditions rpondant limportance ou la destination des constructions ou des amnagements envisags. Leurs caractristiques doivent notamment rpondre aux besoins de la circulation, de lutilisation des engins de lutte contre lincendie et, plus largement, de la protection civile. Les accs ne doivent pas prsenter de risque pour la scurit des usagers des voies publiques ou pour celle des personnes les utilisant, compte tenu notamment de leur position, de leur configuration ainsi que de la nature et de lintensit du trafic. La scurit des pitons et laccessibilit des personnes mobilit rduite doit tre assure conformment aux rglements en vigueur. Pour tout projet de construction entranant la cration ou la modification dun accs sur les voiries dpartementales, il convient de consulter les services du Dpartement en vertu de larticle R.423-53 du Code de lUrbanisme. Hors zone de risque feu de fort inscrite au PPRif Massif des Monts de Vaucluse Ouest : Les caractristiques minimales sont les suivantes : Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 61 Largeur de la chausse roulante (bandes de stationnement exclues) : 3,5 m pour les voies sens unique, 6,0 m pour les voies double sens. Une largeur suprieure pourra tre demande par le SDIS selon les besoins avrs en matire de scurit civile Force portante calcule pour un vhicule de 160 kN (avec un maximum de 90 kN par essieu, ceux-ci tant distants de 3,60 m au maximum) Rayon intrieur minimum : 11 m Surlargeur de S = 15/R dans les virages de rayon infrieur 50 m Hauteur libre autorisant le passage dun vhicule : 3,50 m Pente infrieure 15% Pour les habitations, la voie prsentant ces caractristiques devra tre situe moins de 100 m de la construction. Ces rgles peuvent tre aggraves en fonction de la nature de la construction (ERP, ICPE, etc.), de sa localisation ou dautres rglementations plus svres (plan de prvention des risques incendie feux de fort, etc.). Il est possible de droger certaines de ces rgles pour les btiments techniques usage agricole aprs avis du SDIS 84. En zones de risque feu de fort (rouge, bleue b1 et bleue b3) : Il convient de se rfrer au PPRif Massif des Monts de Vaucluse Ouest pour connatre les dispositions propres aux dessertes pour chacune de ces zones. Portail d'accs Pour pntrer dans lespace privatif, lautomobiliste ne peut faire darrt mme temporaire sur le domaine public et gner la bonne circulation du quartier ou du site. De fait, il devra disposer son portail en recul de 4 m minimum de la limite de la voie publique ou ouverte la circulation. En limite de proprit, seuls sont admis les portails motoriss si la voie de desserte permet le dpassement du vhicule temporairement l'arrt (largeur de voirie minimale : 6 m). Dans les voies en sens unique ou trop troites, le recul 4 m du portail est impos. Le recul de 4 m du portail est impos le long des routes dpartementales, quelque soit le portail, hors et en agglomration, avec un dgagement suffisant (viter une clture perpendiculaire au portail). Le stationnement des deux roues Conformment l'article L111-5-2 Code de la construction et de l'habitation, toute personne qui construit un ensemble d'habitations quip de places de stationnement individuelles couvertes ou d'accs scuris, ou qui construit un btiment usage industriel ou tertiaire constituant principalement un lieu de travail et quip de places de stationnement destines aux salaris, le dote des infrastructures permettant le stationnement scuris des vlos. Conformment l'article L111-5-2 Code de la construction et de l'habitation, toute personne qui construit un btiment accueillant un service public quip de places de stationnement destines aux agents ou aux usagers du service public, ou qui construit un Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 62 btiment constituant un ensemble commercial, au sens de l'article L.752-3 du code de commerce, ou accueillant un tablissement de spectacles cinmatographiques quip de places de stationnement destines la clientle, le dote des infrastructures permettant le stationnement des vlos. Conformment l'article L111-5-2 Code de la construction et de l'habitation, toute personne qui construit un ensemble d'habitations quip de places de stationnement individuelles, qui construit un btiment usage industriel ou tertiaire quip de places de stationnement destines aux salaris, qui construit un btiment accueillant un service public quip de places de stationnement destines aux agents ou aux usagers du service public ou qui construit un btiment constituant un ensemble commercial, au sens du mme article L. 752-3, ou accueillant un tablissement de spectacles cinmatographiques quip de places de stationnement destines la clientle, dote une partie de ces places des gaines techniques, cblages et dispositifs de scurit ncessaires l'alimentation d'une prise de recharge pour vhicule lectrique ou hybride rechargeable. Pour les ensembles d'habitations, cette installation permet un dcompte individualis de la consommation d'lectricit. Le stationnement pour vhicules lgers Le stationnement des vhicules correspondant aux besoins des constructions et installations doit tre assur en dehors des voies de desserte sur des emplacements prvus cet effet. La surface prendre en compte pour le stationnement dun vhicule est de 25 m y compris les dgagements. Les places rserves au stationnement des vhicules des personnes mobilit rduite doivent tre prvues conformment la lgislation en vigueur. Linstallation de bornes de charge dans les btiments neufs et immeubles existants est obligatoire conformment au dcret n2011-873 du 25 juillet 2011. Conformment l'article L151-31 du Code de l'Urbanisme, l'obligation de raliser des aires de stationnement pour les vhicules motoriss est rduite de 15% en contrepartie de la mise disposition de vhicules lectriques munis d'un dispositif de recharge adapt ou de vhicules propres en auto-partage, dans des conditions dfinies par dcret. Conformment l'article L151-33 du Code de l'Urbanisme, lorsque le rglement impose la ralisation d'aires de stationnement pour les vhicules motoriss, celles-ci peuvent tre ralises sur le terrain d'assiette ou dans son environnement immdiat. Lorsque le bnficiaire du permis ou de la dcision de non-opposition une dclaration pralable ne peut pas satisfaire aux obligations rsultant du premier alina, il peut tre tenu quitte de ces obligations en justifiant, pour les places qu'il ne peut raliser lui-mme, soit de l'obtention d'une concession long terme dans un parc public de stationnement existant ou en cours de ralisation et situ proximit de l'opration, soit de l'acquisition ou de la concession de places dans un parc priv de stationnement rpondant aux mmes conditions. Lorsqu'une aire de stationnement a t prise en compte dans le cadre d'une concession long terme ou d'un parc priv de stationnement, au titre des obligations prvues aux articles L.151-30 et L.151-32, elle ne peut plus tre prise en compte, en tout ou en partie, l'occasion d'une nouvelle autorisation. Tout parc de stationnement au sol d'une superficie gale ou suprieure 100 m doit tre trait avec plantation, raison dun arbre de haute tige dessence locale pour 4 emplacements. Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 63 Croquis de principe Les normes exiges pour les vhicules lgers type voitures sont : Habitation (logement et hbergement) : deux places de stationnement minimum ralises sur lassiette foncire de construction. Pour les lotissements ou groupes dhabitation, il sera prvu en plus une place de stationnement banalis pour 3 logements. Bureaux et services : une place de stationnement ou de garage par tranche de 15 m de surface de plancher. Salles de runion, de spectacle et autres tablissements recevant du public : il est exig 1 place de stationnement pour 5 personnes pouvant tre accueillies Etablissements de loisirs et de sport : la rgle figurant lalina ci-dessus pourra ventuellement tre abaisse en fonction du caractre de lquipement ainsi que de sa localisation par rapport aux autres possibilits de stationnement (stationnement mutualis) La rgle applicable aux constructions ou tablissements non prvus ci-dessus est celle laquelle ces tablissements sont le plus directement assimilables. Eau potable En secteur Nh : Toute construction ou installation doit tre desservie par une conduite publique de distribution deau potable de caractristiques suffisantes. En zones et secteurs A, Ap, N, Nc et Ne : Toute construction ou installation doit tre desservie par le rseau public dalimentation en eau potable. En cas d'impossibilit avre de raccordement au rseau public, lalimentation en eau potable peut tre ralise par une ressource prive (source, forage, puits) sous rserve de sa conformit vis vis de la rglementation en vigueur. Tout projet d'alimentation en eau potable par une ressource prive devra obligatoirement faire l'objet d'un dossier de dclaration auprs du maire (btiment usage d'habitation unifamilial) ou d'un dossier d'autorisation (btiment usage autre quunifamilial) auprs de lAgence rgionale de Sant. Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 64 Rseau hydraulique et dfense incendie La dfense des btiments face au risque dincendie ncessite une quantit deau permettant aux services de secours de lutter efficacement. Cette quantit est dfinie en fonction du type de construction et des risques lis lactivit du site. La dfense incendie devra rpondre aux textes rglementaires en vigueur et au Rglement Oprationnel du Service dIncendie et de Secours. En zone urbaine, la dfense incendie doit tre assure par limplantation de poteaux incendie normaliss, incongelables, piqus sur une canalisation de 100 mm minimum et dbitant au moins 60 m3/h sous une pression minimum de 1 bar, pendant deux heures conscutives. La distance entre lhydrant et la construction sera au maximum de 150 m. Linstallation sera conforme aux normes NFS 61-213 et 62-200. En milieu rural, lorsque le rseau communal est insuffisant et que le risque dfendre est faible, il y a lieu dutiliser soit des points deau naturels amnags (cours deau, canaux, mares, tangs, etc.), soit des rserves artificielles (rserves, citernes, etc.). La quantit deau fournir et la distance du point deau seront dtermines par le service incendie en fonction du risque dfendre. Elle devra tre comprise entre 30m3 et 120 m3 pour la quantit deau et entre 50 m et 300 m pour la distance. Avant de se prononcer sur leur utilisation, il importe de sassurer que : Le point deau sera en toute saison en mesure de fournir la capacit requise ; La hauteur daspiration ne sera pas, dans les conditions les plus dfavorables, suprieure 6 m ; Le point deau sera accessible lengin pompe en tout temps. Cependant, les tudes des projets de zones industrielles ou dtablissements prsentant des risques particuliers au stade du permis de construire peuvent dboucher localement sur une aggravation des dbits ncessaires la dfense contre lincendie (application du document technique D 9 relatif au dimensionnement des besoins en eau). En zones de risque feu de fort (rouge, bleue b1 et bleue b3), il convient de se rfrer au PPRif Massif des Monts de Vaucluse Ouest pour connatre les dispositions propres aux rseaux hydrauliques et la dfense incendie pour chacune de ces zones. Assainissement des eaux uses Toute construction ou installation doit tre desservie au moyen dun systme dassainissement autonome adapt. Tout rejet deaux uses non traites dans les rivires, fosss ou rseaux deaux pluviales est interdit. Les eaux uses de toute nature qui doivent tre pures, ne doivent pas tre mlanges aux eaux pluviales. Les eaux des piscines prives peuvent tre rejetes dans le rseau deau pluvial, voire vers le milieu naturel, aprs traitement de dchloration pour viter tout risque de pollution des ruisseaux. Il appartient au propritaire de se renseigner auprs du Service Public dAssainissement Non Collectif (SPANC) sur la nature du systme dassainissement desservant sa parcelle (assainissement collectif et assainissement non collectif) et sur la catgorie des eaux quil doit collecter puis ventuellement traiter et/ou rejeter. Les installations dassainissement non collectif doivent tre conues, ralises, rhabilites et entretenues conformment aux principes gnraux dfinis par les Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 65 prescriptions de la lgislation et des rglementations en vigueur (lois sur leau, arrt du 7 septembre 2009 modifi, DTU.64.1, zonage dassainissement de la commune, etc.). Les lments techniques et le dimensionnement des installations doivent tre notamment adapts aux flux de pollution traiter. Les installations dassainissement non collectif ne doivent pas porter atteinte la salubrit publique, la qualit du milieu rcepteur ni la scurit des personnes. Elles ne doivent pas prsenter de risques pour la sant publique. Aussi, tout projet dinstallation neuve ou de rhabilitation dinstallation existante doit faire lobjet dune instruction par le Service Public dAssainissement Non Collectif (SPANC) gr par le Syndicat des Eaux Rhne Ventoux. Toute demande durbanisme doit contenir lattestation de conformit du SPANC pour chacune des installations dassainissement non collectif projet (article R.431-16 du Code de lUrbanisme). Pralablement toute demande durbanisme, tout projet dinstallation dassainissement non collectif doit faire lobjet dun dossier technique permettant la vrification technique par le SPANC, de la conception et de limplantation des ouvrages dassainissement. Aussi, une tude de filire dassainissement non collectif comprenant une tude de sol est obligatoire pour permettre au SPANC de rendre un avis. Pour le contrle rglementaire de la bonne excution des ouvrages, le constructeur ou le ptitionnaire est galement tenu davertir le SPANC et donc le Syndicat des Eaux Rhne Ventoux de lexcution des travaux afin den contrler la conformit avant remblaiement. Dans le cas contraire, linstallation sera juge non conforme. Assainissement des eaux pluviales Lvacuation des eaux pluviales dans le rseau collectif dassainissement des eaux uses est interdite (y compris dans le rseau unitaire) sauf impossibilits techniques. Les eaux des piscines prives peuvent tre rejetes dans le rseau deau pluvial, voire vers le milieu naturel, aprs traitement de dchloration pour viter tout risque de pollution des ruisseaux. Le rejet des eaux pluviales doit tre rgul et adapt au milieu rcepteur. La rtention et linfiltration des eaux pluviales doivent tre mises en uvre en priorit sur la parcelle. Si un collecteur deaux pluviales existe, le rejet rgul vers ce rseau peut tre autoris aprs consultation du gestionnaire de ce rseau (la Commune). Toute surface impermabilise par lamnagement et la construction (terrasse, toiture, voirie, etc.) doit tre compense par un systme de gestion et de rgulation des eaux de ruissellement sur le tnement de lopration. En cas dinfiltration, les ouvrages doivent tre adapts la nature du terrain et sa capacit dinfiltration afin de ne pas entraner de nuisances. Une tude spcifique est ncessaire. Les eaux de ruissellement seront soit infiltres sur la parcelle soit stockes dans des ouvrages de faon ralentir le rejet, soit les deux. En cas de rejet vers un collecteur deaux pluviales, la commune devra tre consulte pour prciser les conditions de rejet au milieu rcepteur. Conformment la norme NF EN 752-2 relative aux rseaux dvacuation et dassainissement lextrieur des btiments, le rseau de collecte des eaux pluviales amnag devra permettre la rgulation du dbit du rejet au moyen dun ouvrage de rtention respectant les caractristiques suivantes : Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 66 Limpermabilisation nouvelle occasionne par toute opration d'amnagement ou construction nouvelle, toute infrastructure ou quipement, ne doit pas augmenter le dbit naturel en eaux pluviales de la parcelle (ou du tnement). Cette prescription est valable pour tous les vnements pluviaux jusqu lvnement doccurrence 100 ans. Si des ouvrages de rtention doivent tre raliss, le dbit de fuite prendre en compte pour les pluies de faible intensit ne pourra tre suprieur au dbit maximal par ruissellement sur la parcelle (ou le tnement) avant amnagement pour un vnement d'occurrence 5 ans. Les techniques de gestion alternative des eaux pluviales seront privilgies pour atteindre cet objectif (maintien despaces verts, coulement des eaux pluviales dans des noues, emploi de revtements poreux, chausses rservoir, etc.). Les projets soumis autorisation ou dclaration en application de la nomenclature annexe l'article R214-1 du code de l'environnement seront soumis individuellement aux dispositions ci-dessus Pour tous les autres projets, y compris ceux pour lesquels le rejet se fait dans un rseau existant, entrainant une impermabilisation nouvelle suprieure 100 m, les dbits seront crts au dbit naturel avant amnagement. Le dispositif d'crtement sera dimensionn pour limiter ce dbit de restitution jusqu' une pluie d'occurrence 100 ans. Pour des raisons techniques, si le dbit sortant calcul l'aide de la valeur nonce prcdemment, s'tablit moins de 5l/s pour une opration, il pourra tre amen 5l/s. Le rejet dans le rseau collectif est soumis lautorisation du gestionnaire du rseau deaux pluviales. Suivant les contraintes hydrauliques relatives au milieu rcepteur, les bases de dimensionnement mentionnes ci-dessus pourront tre plus restrictives afin dassurer la protection des personnes et des rseaux Les canalisations de surverse et dajutage (dbit de fuite) doivent tre diriges dans le rseau deau pluviale sil existe ou dans le foss (en labsence de rseau collectif) du secteur concern Il convient de prendre toute mesure pour que lvacuation des eaux pluviales ne porte pas atteinte la scurit des usagers des voies. Aussi, le rejet des eaux pluviales sur la voie publique (chausse, trottoir, etc.) est interdite. Les amnagements ncessaires au libre coulement des eaux ou la gestion des eaux pluviales sur le terrain sont la charge exclusive du constructeur qui doit raliser les dispositifs adapts lopration. Les rserves de stockage deaux pluviales en vue de sa rutilisation future (arrosage par exemple) ne peuvent se substituer aux dispositifs destins la rgulation et la rtention des eaux avant rejet par infiltration ou dans le rseau public des eaux pluviales. Elles peuvent nanmoins tre ralises en amont de celles-ci. Dans les secteurs soumis glissement de terrain, les eaux pluviales et les eaux rcupres de drainage seront rejetes de manire adapte au milieu rcepteur sans occasionner de contraintes supplmentaires (dstabilisation des terrains situs en aval, accroissement de lrosion dans les exutoires naturels, etc.). Electricit et tlcommunication Les rseaux divers (tlcommunication, lectricit, etc.) seront prfrentiellement raliss en souterrain. Dans le cas contraire et notamment en cas dimpossibilit technique, les installations doivent tre ralises de manire permettre la meilleure dissimulation possible du rseau de cbles. Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 67 Desserte des terrains pour la collecte des dchets Dans les cas de figure o un vhicule de la CoVe serait amen entrer dans un quartier ou faire une manuvre aprs collecte des bacs au niveau dun local poubelle, il faudra crer une aire de retournement dont les dimensions et autres caractristiques sont semblables celles prvues pour les services de secours (cf. article 1 du prsent titre). Pour rappel, il conviendra de respecter les bonnes pratiques pour les utilisateurs du service : respecter les consignes de tir, sortir ses bacs individuels (si concern) la veille au soir de la collecte, rentrer ces bacs le jour mme de la collecte aprs service (ne pas les laisser dans la rue), dposer les encombrants en dchetterie ou sur rendez-vous (ne pas les entreposer dans les locaux poubelles ou proximit des sites de tri), etc. Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 68 LES ANNEXES Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 69 Annexe n1 : Liste des lments patrimoniaux recenss au titre de l'article L.151-19 du Code de l'Urbanisme ELEMENTS BATIS Chteau de La Roque Lieudit Le Village Parcelle A 5 Eglise de La Roque sur Pernes Lieudit Le Village Parcelle A 60 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 70 Domaine agricole Lieudit Le Jas Parcelles D 520 522 Hameau de Barbarenque Lieudit Barbarenque Parcelles B 388, 396 et 397 Btisse Lieudit Fraichamp Parcelle B 141 Btisse Lieudit Fraichamp Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 71 Parcelle B 139 Btisse Lieudit Grange Neuve Parcelle B 321 et 319 Btisse Lieudit Saint Roman Parcelles D 497 et D 499 Btisse Chteau Giride Lieudit La Giride Parcelle A 823 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 72 Domaine agricole Lieudit Les Touchines Parcelles A 305, 1150 et 1151 Btisse Lieudit Les Mchans Parcelles C 149 et 239 Btisse Lieudit Les Rouvets Parcelle D 298 300 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 73 Btisse Lieudit Tiblette Parcelle D 185 (contre-bas) Btisse Lieudit Tiblette Parcelle D 185 (sommet) Btisse Lieudit Les Touchines Parcelle A 286 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 74 Domaine agricole Lieudit Labat Parcelle C 165 PETIT PATRIMOINE Les remparts Lieudit Le village Parcelle A5 notamment Fontaine Lieudit Le Village Place de la Fontaine Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 75 Traces de l'ancien moulin Lieudit Le Village Place de la Fontaine Lavoir Lieudit Le Village Abords de la RD 121 Croix Lieudit Le Village Place de la Fontaine Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 76 Croix Lieudit Les Ferrages Ch des Harmas Croix Lieudit Luminaire Abords de la RD 121 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 77 Puits Lieudit Le Village Parcelle A 1 Monument aux Morts Lieudit Le Village Abords de la RD 121 Cabanon Lieudit Fraischamp Parcelle B 141 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 78 Borie Lieudit Lauvier Parcelle B 214 Borie Lieudit Les Gipires Parcelle C 272 Borie Lieudit Clapeyrouse Parcelle B 251 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 79 Pont Lieudit Les Touchines Parcelles A 242 et A 291 Pont Lieudit Busquet Ravin de Grospata, sous la route de Saint Antoine Ruines Lieudit Champ de Guiran Parcelle D 132 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 80 Ruines Lieudit Champ de Guiran Parcelle D 139 Ruines Lieudit Romans Parcelle C 111 Ruines Lieudit Les Juives Parcelles B 231 et 232 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 81 Ruines Lieudit Saint Laugier Parcelle C 188 Ruines Les Icards Parcelle C 234 Ruines Lieudit Les Gipires Parcelles C 80 et 81 Borie Lieudit Croze Parcelle A 398 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 82 Borie Lieudit Combau du Loup Parcelle B 369 Borie Lieudit Barbarenque Parcelle B 409 Borie Lieudit Sguines Parcelle B 291 Borie Lieudit Charbonnire Parcelle C 196 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 83 Borie Lieudit Saint Laugier Parcelle B 269 Borie Lieudit Grospata Parcelle B 447 Habitat troglodyte Lieudit Fraischamp Parcelle B 135 Borie Lieudit Grospata Parcelle B 26 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 84 Borie Lieudit Champ de Guiran Parcelle D 173 Borie Lieudit Champ de Guiran Parcelle D 137 Borie Lieudit Croze Parcelle A 1112 Borie Lieudit Les Claus Parcelle AC 22 Borie Lieudit Croze Parcelle A 667 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 85 Annexe n2 : Liste des lments patrimoniaux pouvant faire l'objet d'un changement de destination au titre de l'article L.151-11-2 du Code de l'Urbanisme Ferme Mourre Lieudit Frecaussin Parcelles A 912 et A 1115 Destination : Habitation Annexe n3 : Les sites archologiques Il ny a pas de zone de prsomption de prescription archologique (ZPPA) lie la loi du 1er aot 2003 relative larchologie prventive sur la commune. Plusieurs sites archologiques sont cependant recenss. Lextrait ci-joint de la carte archologique nationale reflte ltat de la connaissance en aot 2015. Cette liste ne fait mention que des vestiges actuellement reprs et ne peut en aucun cas tre considre comme exhaustive. Conformment aux dispositions du code du Patrimoine, les personnes qui projettent de raliser des amnagements, ouvrages ou travaux peuvent saisir le Prfet de Rgion afin quil examine si leur projet est susceptible de donner lieu des prescriptions archologiques (livre V, art. L.523-12). Les autorits comptentes pour autoriser les travaux relevant du code de lurbanisme peuvent dcider de saisir le Prfet de Rgion en se fondant sur les lments de localisation du patrimoine archologique dont elles ont connaissance (livre V, art. R.523-8). En dehors de ces dispositions, toute dcouverte fortuite de vestige archologique devra tre signale immdiatement la Direction Rgionale des Affaires Culturelles de PACA, service rgional de lArchologie, et entranera lapplication du code du Patrimoine (livre V, titre III). La Roque sur Pernes est concern par 21 sites archologiques : 1 : Village - Habitat - Nolithique final 2 : Le Lauvier - Habitat - Nolithique final / Age du Bronze ancien 3 : Vallon de Fraischamp - Habitat - Nolithique ancien Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 86 4 : Abri de Sanguinouse - Spulture, ossuaire - Nolithique final 5 : Saint Laugier - Spulture, chapelle - Moyen-ge classique 6 : Borie de Clapeyrouse - Habitat pastoral - Epoque moderne 7 : Abri de la Source - Occupation - Nolithique moyen 8 : Vallon de Fraischamp - Habitat - Nolithique final 9 : Abri de la Source - Occupation - Nolithique rcent 10 : Abri de la Source - Occupation - Nolithique final 11 : Abri de la Source - Occupation - Age du Bronze ancien 12 : Abri de la Source - Occupation - Age du Bronze moyen 13 : Abri de la Source - Occupation - Age du Bronze final 14 : Village - Village - Moyen-ge classique 15 : Le Lauvier - Habitat group - Oppidum ? - Age du Fer 16 : Vallon de Fraischamp - Occupation - Age du Bronze ancien 17 : Saint Laugier - Oppidum ? - Enceinte - Epoque indtermine 18 : Chapelle Saint Laugier - Chapelle - Moyen-ge / Priode rcente ? 19 : Eglise Saints Pierre et Paul - Eglise - Moyen-ge classique / Epoque contemporaine 20 : Chteau - Chteau fort - Moyen-ge classique 21 : Chapelle Saint Roman - Chapelle - Moyen-ge classique Localisation des sites archologiques Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 87 Annexe n4 : Prescriptions et recommandations lies aux lments patrimoniaux (au titre des articles L.151-19 et L.151-11-2 du Code de l'Urbanisme) Les cnes de vue paysagers Plusieurs sites prsentent un intrt car ils permettent aux visiteurs et habitants de contempler la silhouette du village ou le Mont Ventoux. Ces cnes de vue sont localiss dans les Orientations d'Amnagement et de Programmation (pice n3 du PLU). Lobjectif est de maintenir, voire damliorer, les vues paysagres offertes depuis ces sites vers le village en : Limitant le dveloppement de la vgtation pour ne pas fermer les milieux et permettre des dgagements visuels Interdisant l'implantation de btiments agricoles au droit du cne de vue Sassurant de la bonne intgration paysagre des constructions proximit de ces sites dobservation (ne pas masquer les vues ou attirer le regard au dpend des alentours) Les espaces paysagers Les lments paysagers reprs sur le rglement graphique au titre de l'article L151-19 du code de lurbanisme contribuent galement aux continuits cologiques. Dans les lments paysagers reprs sur le rglement graphique au titre de l'article L151-19 du code de lurbanisme, toute construction nouvelle (y compris les annexes et extensions) est strictement interdite. Seules peuvent s'y implanter des amnagements lgers : chemin d'accs (non goudronn sauf ncessit technique), aire de stationnement paysagre (non impermabilise), annexes non fermes (type abris bois, etc.), etc. Des annexes fermes type "cabane de jardin" peuvent tre autorises dans la limite de 5 m de surface au sol par unit foncire. Dans ces espaces, les surfaces ne doivent pas tre impermabilises ( l'exception des 5 m au sol autoriss en cas de cabanon). Les zones du patrimoine rural Dans les secteurs identifis sur les documents graphiques au titre larticle L.151-19 du code de l'urbanisme, pour tous les lments issus du patrimoine agricole rural (bories, murs de soutnement, murs d'enclos, etc.), la dmolition et la rcupration de leurs lments constitutifs sont strictement interdits, y compris pour les propritaires des parcelles sur lesquelles sont riges ce patrimoine. Chaque demande de permis de construire sera assortie de lobligation de conserver, voire de restaurer lidentique ce patrimoine. Il en est de mme de la prservation des systmes d'eau (sources, bassins, etc.). Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 88 Le petit patrimoine Concernant le petit patrimoine localis sur les documents graphiques au titre de larticle L.151-19 du Code de lUrbanisme (croix, fontaines, etc.) ou correspondant aux sites archologiques lists en annexe 3 du prsent rglement, il est interdit de le dtruire, de lendommager ou de le masquer. En cas de travaux ncessaires damlioration ou mise en scurit de lespace public, le petit patrimoine pourra tre dplac (tout en prservant son intgrit). Les travaux de valorisation requalification doivent tre entrepris en respectant la forme originelle de ldifice et en utilisant des matriaux cohrents avec louvrage. Les abords immdiats du patrimoine doivent tre maintenus dgags (pelouse, cultures basses, etc.) pour que les lments rfrencs restent visibles depuis le domaine public. Les amnagements sur le site ne doivent pas porter prjudice lenvironnement local, lharmonie paysagre du site, etc. Les btiments (corps de ferme, glise, etc.) Les btiments reprs au titre des articles L151-19 et L.151-11-2 du Code de lUrbanisme doivent faire l'objet d'un permis de dmolir avant toute dmolition, partielle ou totale de l'difice. Concernant les extensions et surlvations des btiments lists en annexes 1 et 2 du prsent rglement crit, il sagit avant tout de garder lintgrit du bti tout en autorisant une rhabilitation moderne. Pour se faire, les adjonctions seront ralises dans le souci dune composition densemble qui garantie lhomognit des matriaux et la continuit des volumes. Les btiments situs dans les carts prsentent des typologies diffrentes selon le site mais ont un point commun fort : le caractre group et resserr. De fait, toute extension se fera en continuit du bti existant. Par ailleurs, la distance de tout point dun bti nouvellement cr (type annexe, garage) au point le plus proche du bti existant doit tre comprise entre 0 et 4 mtres pour prserver le caractre group et resserr. Cette prescription nest pas applicable pour les btiments utiliss des fins agricoles. La surlvation autorise pour un btiment existant ne doit pas dpasser 1 mtre au-dessus de la hauteur existante du btiment le plus haut sur le site la date dapprobation du PLU. La hauteur maximale des extensions ne doit pas dpasser 1 mtre au-dessus de la hauteur existante du btiment principal la date dapprobation du PLU Concernant les toitures, en cas de rfection, il convient de conserver la toiture dorigine au maximum (notamment les matriaux de couverture). Si le type de charpente doit tre modifi, il faut toutefois maintenir la mme pente que celle dorigine. En cas dimpossibilit dment justifie de rutiliser les matriaux de couverture ou de les remplacer par des matriaux analogues. La tuile "canal" en terre cuite vieillie est recommande. Il convient de concevoir des pentes de toiture pour les extensions identiques aux pentes des toitures existantes. Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 89 Concernant les faades, il faut respecter lordre constructif existant dans la composition de ldifice, lordonnancement des baies et des ouvertures, leur hirarchie et leurs proportions ainsi que la typologie de ldifice relative sa destination et usages passs, sa priode de conception ou son implantation. Il est recommand de conserver, restaurer lidentique, ravaler et nettoyer les maonneries et les faades existantes selon les techniques traditionnelles et les rgles de lart. Sont interdits : les enduits ciment, rustiques et dcoratifs, les plaquages de pierre ou de brique. Sont exclus les teintes vives et agressives (couleurs criardes, blouissantes ou absentes et dissonantes des gammes de couleurs prsentes dans le paysage et lenvironnement bti), ainsi que lutilisation de la couleur blanche. Une harmonie devra tre recherche dans les teintes traditionnellement utilises dans le village et dans le cadre bti et urbain proche. Concernant les ouvertures, toute cration doit sinscrire en harmonie avec la composition et lordonnancement des baies existantes. Ainsi, il faudra respecter les baies dans leurs styles, dimensions et matriaux. Il est recommand dutiliser de prfrence les anciennes ouvertures qui ont t partiellement ou totalement bouches. Il est par ailleurs recommand de mettre en valeur les encadrements en pierre de taille par un nettoyage de la pierre et de maintenir la continuit des moulures. Il convient de respecter les alignements horizontaux et laxialit verticale des baies et des ouvertures. Les ouvertures nouvelles doivent tre composes en tenant compte de la composition de lensemble de la faade et de lexistant (rythme, proportions, etc.). Il est recommand de raliser les ouvertures dans le sens vertical en respecter les rapports de proportion entre largeur et hauteur proche de 1,5 (rapport de 1,2 1,7). Cependant, il est autoris la cration de baies vitres au rez-de-chausse dans lexistant et dans le cas des extensions pour rechercher un meilleur ensoleillement si la baie vitre ne dnature pas ldifice et si elle n'est pas visible depuis un lieu public frquent (route passante, place publique, etc.). Il est recommand de raliser les contrevents et les volets extrieurs battants en lames pleines verticales, panneaux ou cls et emboitures, en bois peindre et exceptionnellement en acier peint. Il est recommand de mettre en uvre les portes en bois plein peindre lames larges verticales, panneaux, en suivant la courbure du linteau et en excluant tout vitrage ou hublot. Les portes de remise doivent respecter la typologie traditionnelle des remises. Elles doivent tre plus hautes que larges. Il est ncessaire de prserver et restaurer lidentique tous portails et portes anciennes prsentant un intrt patrimonial. Il est recommand de raliser en rez-de-chausse les grilles de dfense et les barreaudages en ferronnerie ou fer forg avec de simples barreaux ronds fixs travers deux traverses en fer plat fixs dans le tableau des baies. Il est recommand de raliser les garde-corps en fer rond fix sur pitement en fer plat, lisse haute de section plus importante pour une bonne prise en main. Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 90 Concernant les amnagements extrieurs, les voies daccs, terrasses et autres amnagements au sol doivent respecter la logique du terrain et suivre les courbes de niveaux. Les remblais et importants sont interdits. Les enrochements sont exclus. Les talus doivent tre vgtaliss pour limiter lrosion et les intgrer visuellement. Les treilles et les pergolas, structures lgres en fer forg ou en ferronnerie, rattaches de la faade doivent tre en harmonie et en cohrence avec la composition et lorganisation de la faade. Il est recommand de privilgier la treille de fer avec vgtation (vigne, glycine, etc.) pour fourni ombre et fracheur en t plutt que des stores ou des bches en tissu et/ou plastique. Concernant laspect des piscines, il est recommand davoir des bassins compltement enterrs, sans dblai ni remblai. Il est recommand de disposer de revtements des fonds de couleur sable, ocre clair ou vert, et davoir des plages enherbes de faon limiter les berges minrales 2m de large. Les ralisations extrieures diverses seront simples et discrtes. Il est recommand de respecter les mouvements de terrain, les arbres isols, les lments traditionnels, les fosss et autres lments particuliers. Les plantations privilgieront les essences traditionnelles locales. Lclairage extrieur sera discret. Les rseaux divers seront souterrains. Les ouvrages lis (transformateurs, distributions diverses) seront souterrains ou dissimuls dans des btiments de forme traditionnelle ou incorpors aux autres btiments. Les coffrets techniques et autres compteurs doivent tre intgrs la construction (immeuble ou clture) et masqus par un portillon de bois ou mtallique. Sont interdits : Tout dpt visible dvalorisant (dpts de gravats, dchets, vhicules immobiliss, etc.) ; Les rservoirs de combustibles et lments de climatisation sils sont visibles depuis le domaine public ou non intgrs dans lenvironnement bti ; Les stores et bches visibles depuis le domaine public. Annexe 5 : Informations sur le risque de retrait-gonflement des argiles Source : http://www.georisques.gouv.fr Prsentation La baisse de la sinistralit des maisons individuelles cause par le phnomne de retrait-gonflement des sols argileux passe par une diffusion la plus large possible des mesures de prvention. Cest justement lobjectif principal des cartes dala retrait-gonflement des sols argileux que dattirer lattention des matres douvrages (y compris des particuliers) et des professionnels de la construction sur la ncessit de prendre des prcautions particulires lors de la construction dune maison individuelle dans un secteur susceptible de contenir des argiles sujettes au retrait-gonflement. A la demande du Ministre de l'Ecologie, du Dveloppement durable et de l'Energie (MEDDE), le BRGM a ainsi labor le site internet www.argiles.fr, librement accessible et destin laffichage des cartes dala au fur et mesure de leur publication. Ouvert au public depuis novembre 2004, ce site permet de consulter les cartes dala par Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 91 dpartement ou par commune, de sinformer sur les manifestations du phnomne et la manire de les prvenir, et de tlcharger les rapports et les cartes dala dj parus. Le phnomne de retrait gonflement des argiles est un des risques lis au mouvement de terrain. Les variations de la quantit deau dans certains terrains argileux produisent des gonflements (priode humide) et des tassements (priodes sches) qui peuvent avoir des consquences importantes sur les btiments nayant pas pris en compte cet ala dans leur conception. Ainsi, 35 communes du Vaucluse ont t reconnues en tat de catastrophes naturelles pour ce phnomne dans des priodes comprises entre 1989 et 2008. Or, lexamen de nombreux dossiers de diagnostics ou dexpertises rvle que beaucoup de sinistres auraient t vits ou limits si certaines dispositions constructives avaient t respectes pour les btiments situs en zone sensible. Une grande partie de la commune de La Roque sur Pernes se situe en ala moyen (toutes les parties ouest et sud notamment) et notamment la partie centrale du plateau. La partie nord-ouest du plateau est concerne par lala faible de ce risque. Le risque li au retrait gonflement des argiles sur la commune Des sinistres souvent trs coteux Un sinistre conscutif au phnomne de retrait-gonflement des argiles peut entraner des cots de rparation trs lourds et peut mme, dans certains cas, aboutir la dmolition de la maison lorsque les frais ncessaires son confortement dpassent la valeur de la construction. Ces cas extrmes restent relativement rares en France mais le nombre de maisons touches par ce phnomne est particulirement lv. Ainsi au cours de l't 2003, prs de 7000 communes ont demand une reconnaissance de l'tat de catastrophe naturelle du fait du retrait-gonflement des argiles, ce qui reprsente plusieurs dizaines de milliers d'habitations sinistres. Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 92 Le Ministre de lnergie, de lEnvironnement, du Dveloppement Durable et de la Mer estime que les cots moyensdindemnisation dun sinistre retrait-gonflement sont de lordre de 15 000 par maison (Commissariat Gnral au Dveloppement Durable, MEEDDM), mais ce montant savre trs variable dun sinistre lautre. Dans certains cas, il est possible de supprimer moindre frais la cause principale des dsordres (par exemple en arrachant un arbre trop proche) puis de procder au rebouchage des fissures (avec un enduit souple) une fois que ltat hydrique du sol a retrouv son quilibre. Dans de nombreux cas cependant, il est ncessaire de procder des reprises en sous-oeuvre (par micro-pieux), ce qui entrane des cots dintervention qui atteignent plusieurs dizaines de milliers deuros. De surcrot, des rparations aussi lourdes sont relativement traumatisantes pour les occupants de la maison qui doivent parfois tre relogs temporairement pendant la dure des travaux. Enfin, ce type dintervention nest gnralement effectu quaprs une priode plus ou moins longue, rendue ncessaire non seulement par la procdure administrative dindemnisation(attente de la reconnaissance de ltat de catastrophe naturelle puis expertises) mais surtout pour permettre aux experts dobserver lvolution des fissures afin de bien comprendre lorigine du phnomne et de laisser le sol retourner dans un tat dquilibre hydrique favorable la ralisation des travaux. Lanalyse dtaille, avec intervention dun bureau dtudes gotechniques spcialis, des causes du sinistre est en effet indispensable ce stade pour permettre de proposer dessolutions de confortement adaptes et durables. Mais une telle attente se rvle souvent difficile vivre pour les occupants de la maison, confronts aux problmes dinfiltrations travers les murs extrieurs et parfois de blocage des portes et des fentres. Pourtant, on sait parfaitement construire sur des sols argileux sujets au phnomne de retrait-gonflement et ceci moyennant le respect de rgles constructives relativement simples qui nentranent pas de surcot majeur sur les constructions. Il est donc fondamental de savoir identifier avant construction la prsence ventuelle dargile gonflante au droit de la parcelle, afin de prendre en compte ce paramtre lors de la mise en uvre du projet. Comment identifier un sol sensible au retrait-gonflement Les cartes dpartementales dala retrait-gonflement labores par le BRGM peuvent contribuer attirer lattention des matres douvrage sur la question. Cependant, pour dterminer avec certitude la nature du terrain situ au droit de la parcelle et adapter au mieux les caractristiques de la construction aux contraintes gologiques locales, une tude gotechniquemene par un bureau dtudes techniques spcialis constitue la mesure a priori la plus sre (voir rubrique Liens pour obtenir les coordonnes de bureaux dtudes gotechniques). Llaboration du cahier des charges dtaill de ltude de sol pralable une construction sur terrain argileux sujet au phnomne de retrait-gonflement reste du ressort du gotechnicien qui ladaptera pour tenir compte des spcificits du terrain de construction (gologie, topographie, hydrogologie, vgtation, etc.) et de la nature du projet envisag. A titre indicatif, les objectifs dune telle tude sont a priori les suivants : Reconnaissance de la nature gologique et des caractristiques gomtriques des terrains dassise ; Caractrisation du comportement des sols dassise vis vis du phnomne de retrait-gonflement ; Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 93 Vrification de ladquation du mode de fondation prvu par le constructeur avec les caractristiques et lecomportement gotechnique des terrains dassise ; Vrification de ladquation des dispositions constructives prvues par le constructeur avec les caractristiques intrinsques du terrain et son environnement immdiat. Pour atteindre ces objectifs, les moyens suivants peuvent tre mis en uvre, tant bien entendu que la liste ci-dessous nestpas limitative et quelle doit tre adapte au contexte spcifique de chaque tude : Analyse du contexte gologique et hydrogologique local, partir de lexamen dlments facilement accessibles (carte gologique, banque de donnes du sous-sol, enqute de voisinage, observations de terrain, etc.) ; Reconnaissance visuelle des terrains de fondation aprs sondages ( la pelle mcanique ou la tarire). Dans la mesure du possible et selon les cas, ltude devra comprendre au moins deux sondages (amont et aval pour les terrains en pente, secteurs susceptibles de prsenter des htrognits, etc.), hors emprise de la future construction, si possible jusqu' trois mtres de profondeur, avec chantillonnage ; Caractrisation du comportement des sols dassise vis vis du phnomne de retrait-gonflement, par lintermdiaire dessais d'identification de sol (de prfrence valeur de bleu ou dfaut limites dAtterberg, granulomtrie, teneur en eau, ventuellement mesure du retrait linaire et/ou analyse diffractomtrique aux rayons X) ; Vrification de la capacit portante du sol et de ladquation du mode de fondation retenu, si possible aprs essai mcanique spcifique (pressiomtre), ou dfaut en se basant sur des rsultats dessai obtenus localement sur des terrains de mme nature ; Examen de l'influence de la vgtation arbore ventuellement prsente proximit de la future construction ou ayant t rcemment supprime par dboisement ; Analyse des circulations d'eaux, superficielles et souterraines, et de l'adquation des amnagements prvus (future surface impermabilise, pente des talus, systmes de drainage, fosss, rseaux dvacuation des eaux pluviales et des eaux uses, etc.). Les conclusions de cette tude serviront prescrire les dispositions constructives adaptes aux caractristiques du terrain et au projet de construction. Elles permettront notamment de dfinir le type et la profondeur requises pour les fondations, ainsi que la nature des amnagements extrieurs spcifiques prvoir. Comment construire sur un sol sensible au retrait-gonflement Les dispositions prventives gnralement prescrites pour construire sur un sol argileux sujet au phnomne de retrait-gonflement obissent aux quelques principes suivants, sachant que leur mise en application peut se faire selon plusieurs techniques diffrentes dont le choix reste de la responsabilit du constructeur. Dans les communes dotes dun Plan de Prvention des Risques naturels (PPR) qui prend en compte spcifiquement le phnomne de retrait-gonflement des argiles, les mesures respecter dans chacune des zones rglementes sont celles qui sont dfinies par le rglement du PPR. Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 94 Schma explicatif (source : BRGM) Les mesures prendre sont : Les fondations sur semelle doivent tre suffisamment profondes pour saffranchir de la zone superficielle o le sol est sensible lvaporation. A titre indicatif, on considre que cette profondeur dancrage, qui doit tre au moins gale celle impose par la mise hors gel, doit atteindre au minimum 0,80 m en zone dala faible moyen et 1,20 m en zone dala fort. Une construction sur vide sanitaire ou avec sous-sol gnralis est prfrable un simple dallage sur terre-plein. Un radier gnralis, conu et ralis dans les rgles de lart, peut aussi constituer une bonne alternative un approfondissement des fondations. Les fondations doivent tre ancres de manire homogne sur tout le pourtour du btiment (ceci vaut notamment pour les terrains en pente (o lancrage aval doit tre au moins aussi important que lancrage amont) ou sous-sol htrogne. En particulier, les sous-sols partiels qui induisent des htrognits dancrage sont viter tout prix. La structure du btiment doit tre suffisamment rigide pour rsister des mouvements diffrentiels, do limportance des chanages horizontaux (haut et bas) et verticaux. Deux lments de construction accols, fonds de manire diffrente ou exerant des charges variables, doivent tre dsolidariss et munis de joints de rupture sur toute leur hauteur pour permettre des mouvements diffrentiels. Tout lment de nature provoquer des variations saisonnires dhumidit du terrain (arbre, drain, pompage ou au contraire infiltration localise deaux pluviales ou deaux uses) doit tre le plus loign possible de la construction. On considre en particulier que linfluence dun arbre stend jusqu une distance gale au moins sa hauteur maturit. Sous la construction, le sol est lquilibre hydrique alors que tout autour il est soumis vaporation saisonnire, ce qui tend induire des diffrences de teneur en eau au droit des fondations. Pour lviter, il convient dentourer la construction dun dispositif, le plus large possible, sous forme de trottoir priphrique ou de gomembrane enterre, qui protge sa priphrie immdiate de lvaporation. Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 95 En cas de source de chaleur en sous-sol (chaudire notamment), les changes thermiques travers les parois doivent tre limits par une isolation adapte pour viter daggraver la dessiccation du terrain en priphrie. Il peut tre prfrable de positionner de cette source de chaleur le long des murs intrieurs. Les canalisations enterres deau doivent pouvoir subir des mouvements diffrentiels sans risque de rompre, ce qui suppose notamment des raccords souples au niveau des points durs. Annexe 6 : Informations sur le risque sismique Un sisme provient dun dplacement brutal de la roche. Il se traduit par une vibration du sol. La faille active est la zone o se gnre la rupture. Cette rupture peut se propager jusqu la surface du sol, on parle alors de rupture en surface ou de rejet . En surface, un tremblement de terre peut dgrader ou dtruire des btiments, produire des dcalages de la surface du sol de part et dautre des failles. Il peut aussi provoquer des glissements de terrain, des chutes de blocs, une liqufaction des sols meubles imbibs deau, des avalanches dans les rgions montagneuses ou des raz de mare (tsunami) dans les secteurs littoraux. La Roque sur Pernes est concern par lArrt SI2011-04-19-0070-DDT relatif linformation des acqureurs et des locataires de biens immobiliers sur les risques naturels et technologiques majeurs et par le Dcret n2010-1255 du 22 octobre 2010 portant dlimitation des zones de sismicit du territoire franais. Vis--vis de cette carte, le territoire se trouve en zone dala modr. Une plaquette dinformation sur ce risque est prsente en mairie. Extrait du zonage sismique dans le Vaucluse (source : DDT 84) Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 96 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 97 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 98 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 99 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 100 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 101 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 102 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 103 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 104 Annexe 7 : Guide dinformation sur la vgtation et les allergies du Rseau National de Surveillance Arobiologique (RNSA) Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 105 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 106 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 107 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 108 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 109 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 110 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 111 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 112 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 113 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 114 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 115 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 116 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 117 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 118 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 119 Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 120 Annexe 8 : Prescriptions propres aux lits gomorphologiques dfinis dans l'Atlas des Zones Inondables (AZI) Prsentation : Source : DREAL PACA Les Atlas des Zones Inondables sont des documents de connaissance des phnomnes dinondations susceptibles de se produire par dbordement de cours deau. Ils sont dabord destins informer et sensibiliser tout citoyen sur ltendue et limportance des inondations susceptibles de se produire, mais galement le responsabiliser quant au rle quil doit ou peut jouer dans la prvention du risque. Pour quils puissent tre pris en compte par tous, y compris par chaque particulier, ils doivent tre connus et diffuss de la manire la plus large possible et par tous les moyens en vigueur. Cest pourquoi, le MEDDTL a prvu de publier sur Internet lensemble des atlas raliss. En PACA, les atlas seront publis au fur et mesure de leur disponibilit sous forme numrise sur le site Internet de la DREAL PACA. Et, ceci en application des textes : de la loi du 17 juillet 1978 portant diverses mesures damlioration des relations entre ladministration et le public et notamment de la libert daccs aux documents administratifs (dont les donnes techniques) ; de larticle L.125-2 du code de lenvironnement qui prcise que : "les citoyens ont un droit linformation sur les risques majeurs auxquels ils sont soumis. Ce droit sapplique aux risques technologiques et aux risques naturels prvisibles" ; de la loi du 13 aot 2004 de modernisation de la scurit civile qui indique dans son article 1er que la scurit civile a pour objet la prvention des risques de toute nature, linformation et lalerte des populations ainsi que la protection des personnes, des biens et de lenvironnement contre les accidents, les sinistres et les catastrophes par la prparation et la mise en uvre de mesures et de moyens appropris relevant de lEtat, des collectivits territoriales et des autres personnes publiques ou prives. La mthode utilise pour dlimiter les zones inondables est la mthode dite "hydrogomorphologique" qui tudie le fonctionnement naturel des cours deau en analysant la structure des valles. Voir larticle consacr cette mthode. Les espaces identifis sont potentiellement inondables, en ltat naturel du cours deau, avec des intensits plus ou moins importantes suivant le type de zone dcrite. Les Atlas des Zones Inondables nont pas de valeur rglementaire en tant que tel et ne peuvent donc en aucun cas tre opposables aux tiers comme documents juridiques. Seuls les Plans de Prvention des Risques Inondations disposent de ce caractre rglementaire. Toutefois cet affichage porte la connaissance les zones inondables tudies. Elles ne peuvent donc tre ignores, notamment dans le cadre de llaboration des documents durbanisme des collectivits locales et de leur application. Elaboration du Plan Local d'Urbanisme de LA ROQUE SUR PERNES 24 Rue Eugne Imbert, 84210 LA ROQUE SUR PERNES - mairie.laroque.pernes@wanadoo.fr Pice n4a : Rglement crit Document pour Arrt - 16 dcembre 2016 POULAIN URBANISME CONSEIL - DRAGUIGNAN (83) 121 Rglementation sur La Roque sur Pernes : La Roque sur Pernes est concern par trois types de zones : lit mineur, lit majeur, lit majeur exceptionnel et ruissellement. Elles sont lies la riaille du Premier Pont et au ravin de la Giride. Toute construction est interdite en zone de lit mineur inscrite l'Atlas des Zones Inondables de Vaucluse (ravin mme des cours d'eau). Dans les zones de lit moyen et majeur, sont interdits : Les sous-sols dont les parkings en tout ou partie enterrs Les campings Les aires daccueil des gens du voyage Les btiments lis la gestion de crise Les remblaiements et exhaussements de sol. Une surlvation de 1,5 m tout btiment ou toute extension est impose pour les parcelles situes dans le lit moyen dfini l'Atlas des Zones Inondables. Une surlvation de 1 m tout btiment ou toute extension est impose pour les parcelles situes dans le lit majeur dfini l'Atlas des Zones Inondables. Les limites de la cartographie de lAtlas des Zones Inondables : La cartographie est visualisable jusqu lchelle 1/25.000me qui est son chelle dlaboration. Au del de cette chelle, la cartographie des zones inondables napparat plus (lchelle de visualisation est indique sur le bas de la carte). Seules les inondations par dbordement de cours deau sont cartographies dans lAtlas. Les inondations provoques par remonte de nappe, par ruissellement pluvial ou par submersion marine nont en gnral pas t cartographies. La cartographie sur les secteurs tudis nest pas exhaustive : lensemble du chevelu hydraulique na pas t abord. Certains ruisseaux ou vallats, en gnral les plus petits, nont pas t tudis. Seule la cartographie des AZI ayant fait lobjet dune validation formelle par le prfet est mise en ligne sur Internet. Les secteurs en cours de validation ou en cours dtude sont indiqus titre dinformation. Dans "Communes avec tude autre qu AZI ", sont indiques titre dinformation les communes pour lesquelles la DREAL PACA a recens des tudes comportant une cartographie des zones inondables ou inondes tablies dans un cadre autre que celui de lAtlas des Zones Inondables (Schma damnagement, Plan de Prvention des Risques dInondations, retour dexprience dune crue historique, etc.). En particulier, si un P.P.R.I. existe sur une commune, il faut noter que cest linformation plus prcise du P.P.R.I. qui prvaut. Plaquette de prsentation : Une plaquette de prsentation a t ralise par la DREAL PACA. Elle est consultable en mairie.

Recommended

View more >