Avis de recherche : une politique linguistique pour le Canada à l’ère de la mondialisation

  • Published on
    02-Jan-2016

  • View
    21

  • Download
    1

DESCRIPTION

Avis de recherche: une politique linguistique pour le Canada lre de la mondialisation. Jim Cummins Universit de Toronto. Politiques linguistiques en matire dducation. Expression systmatique de principes , d objectifs, de - PowerPoint PPT Presentation

Transcript

  • Avis de recherche: une politique linguistique pour le Canada lre de la mondialisationJim CumminsUniversit de Toronto

  • Politiques linguistiques en matire dducationExpression systmatique de principes, dobjectifs, de mandats de mise en uvre, de mesures incitatives et de stratgies axs sur le perfectionnement des comptences linguistiques de populations ou de groupes particuliers.

  • Ralits canadiennesContrairement lAustralie, qui a adopt une politique nationale sur les langues en 1987 (LoBianco, 1987) fort bien accueilli, le Canada na pas de politique linguistique nationale.

    Le Canada a une politique nationale en matire de bilinguisme traitant des deux langues officielles (politique du multiculturalisme dans un cadre bilingue adopte en 1971).

    Le Canada a galement des politiques cohrentes et une infrastructure nationale bien tablie pour enseigner les langues officielles aux adultes (p. ex. les CLIC);

    Toutefois, malgr un discours favorable sporadique, il existe un vide politique en ce qui concerne les langues ancestrales, les langues de la communaut sourde et, dans une moindre mesure, les langues autochtones.

  • Initiatives provincialesDiverses provinces appuient lenseignement des langues ancestrales/trangres, mais seulement lAlberta a fait un effort pour laborer un cadre stratgique cohrent afin de promouvoir des langues autres que le franais et langlais:[Traduction]Le gouvernement de lAlberta [] reconnat et appuie diverses langues autres que langlais et le franais. Ces langues sont utilises pour rpondre divers besoins sociaux, culturels, conomiques et ducatifs. Elles sont un moyen de communication pour bon nombre dAlbertains et la langue maternelle de nombreux enfants en Alberta. Le pluralisme linguistique en Alberta est une prcieuse ressource qui enrichit notre vie culturelle et intellectuelle et qui peut tre utile dans un contexte international.(Language Education Policy for Alberta, 1988, p. 17)

  • Pourquoi labsence dune politique pose-t-elle problme?Lambivalence concernant la promotion des langues ancestrales dans les annes 1970 et 1980 a t entirement discrdite par les recherches(p. ex. il ny a aucun fondement permettant daffirmer que la connaissance dautres langues nuira lapprentissage de langlais et du franais et que la connaissance dautres langues encouragera la cration de ghettos ethniques et nuira la cohsion sociale).

    Les langues ancestrales/trangres reprsentent une importante ressource nationale en cette poque de mondialisation o le contact interculturel atteint un sommet dans lhistoire de lhumanit.

    Sans appui institutionnel, la perte rapide de la langue est chose courante chez les enfants dge prscolaire et scolaire.

    Lintrt national dans les ressources linguistiques peut tre justifi de nombreuses faons:aspects conomiques du commerce international;diplomatie et maintien de la paix;justice sociale;enrichissement culturel.

  • Initiative raliste et peu coteuse pour ladoption dune politique nationaletablir un cadre de reconnaissance nationale qui permettrait aux personnes de faire des examens dans diffrentes langues ancestrales afin dobtenir une certification officielle reconnaissant leur niveau de comptences dans la langue.

    Justification: lheure actuelle, la plupart des tudiants ont peu de motivation extrieure pour suivre des cours sur leur langue ancestrale lcole ou dans la communaut. De plus, la plupart des cours nont pas de curriculum cohrent ou dobjectifs linguistiques atteindre. Une accrditation reconnue lchelle du pays motiverait les tudiants et permettrait aux enseignants dtablir des objectifs pdagogiques.

    Faisabilit: Un systme semblable existe dj au RoyaumeUni (moins de langues par contre). Le systme pourrait tre administr sur le Web et ax (au moins au dbut) sur les comptences en matire de comprhension orale et crite pouvant tre values par une machine. Le niveau de langue valu pourrait tre dtermin plus au moins de faon quivaloir au niveau B du baccalaurat international (programme dj offert en de nombreuses langues trangres).Le systme pourrait tre administr par une organisation nationale comme lAssociation canadienne des professeurs de langues secondes (ACPLS).

    ******

Recommended

View more >