Mon grand amour pour Jésus m'a amené à l'Islam

  • Published on
    16-Jan-2015

  • View
    5.418

  • Download
    7

DESCRIPTION

 

Transcript

  • 1. Mon grand amour pour Jsus(Dieu le libre de toute imperfection)m'a amen l'Islam Simon Alfredo Caraballo- A.Marie.A.Z Traduit par Leila FARHATRvis par Prof. Abdelmajid ABIDIReprise gnrale: Professeur HASSANI

2. Mon grand amour pour Jsus m'a amen l'Islam 2Tous droits rservs Pour obtenir le livre et pour nous contacter sam.fr@myloveforjesus.com 3. Mon grand amour pour Jsus m'a amen l'Islam 3 Table des MatiresI. Introduction .............................................................. 4 II. Mon exprience aux Etats Unis d'Amrique......10 III. Les Evangiles ..................................................... 14 IV. Lauthenticit du Coran......................................... 26 V. La vie et la mission de Jsus.................................. 32 VI. Le prophte Mohammed ........................................ 40 VII.Les doctrines du Christianisme et de L'Islam ....60La trinit ..................................................................La divinit de Jsus ..................................................La filiation divine ............................................Le pch originel La rationalit de l'Islam ............................................. VIII. Mon pas final vers l'Islam: l'influence de Jsus sur ma conversion l'Islam.89 IX. Comment l'Islam a influenc ma vie ................... .93 X Comment ma conversion l'Islam a influ sur d'autres vies ......................................................... 98 XI. Quand la foi est inculque sous la contrainte ..... 101 XII. Une franche invitation au Pape et aux chefs d'Etat du monde .................................... 109Appendice - Tableau de comparaison.....115 4. Mon grand amour pour Jsus m'a amen l'Islam4I- IntroductionEn tant que catholique, jai t persuad de croire que le catholicisme tait la seule et unique vraie religion, et que le judasme tait une prparation au christianisme. Ainsi, les autres religions taient-elles fausses. Je ne pris connaissance pour la premire fois de lexistence de lIslam, quen 1978. Jappris ainsi que les musulmans croyaient en lorigine divine du christianisme et du judasme et que le Coran affirmait quAllah avait envoy des prophtes partout sur terre pour guider les hommes sur le chemin de la vrit et de la vertu.Afin de graver le message du christianisme au plus profond de la conscience des jeunes, lglise catholique avait conu un plan qui, appliqu depuis la plus tendre enfance, devait sans failles influer sur le comportement des jeunes pour le restant de leur vie. Le personnage central dans ce dessein est Jsus (que la bndiction et le salut de Dieu soient sur lui). En commenant par sa naissance qui eut lieu, dit-on, en dcembre jusqu sa prsume crucifixion Pques, l'on exerce des pratiques et activits qui, des sicles aprs la disparition de Jsus taient inexistantes, mais qui furent introduites, non pas la suite d'une rvlation divine, mais par la volont des hommes.Suivant une tradition vnzuelienne, le 24 dcembre minuit, je devais attendre larrive de Jsus charg des cadeaux que je lui avais auparavant demands dans ma lettre annuelle de souhaits. Etant issu dune famille pauvre et ayant plusieurs frres et surs, il tait difficile pour lEnfant Jsus de rpondre positivement tous mes souhaits. Il marrivait plusieurs fois dessayer de comprendre cette nigme: pourquoi Jsus qui avait fait tant 5. Mon grand amour pour Jsus m'a amen l'Islam 5 de miracles - selon ce que disaient les bonnes surs et les prtres- ne pouvait-il pas mapporter en cadeau un tricycle ? Cela ne lui tait pas bien plus facile faire que de ressusciter des morts? Cest pour cela que, des annes durant, jtais toujours du par lEnfant Jsus .A lapproche de Pques, javais lhabitude de regarder la tlvision qui diffusait des programmes qui retraaient la vie de Jsus et montraient comment il avait t longtemps maltrait, jusqu son supplice sur la croix et sa mort. Cest alors que jtais pris par l'envie d'entrer dans le poste de tlvision pour venir en aide Jsus, dune faon ou dune autre. Je priais Dieu pour qu'Il lui vienne en aide et vite que Son fils soit crucifi. Je finissais toujours par aller pleurer en cachette puisque comme on nous lavait appris, un homme ne pleure pas . Je ne parvenais pas comprendre pourquoi tant de cruaut tait commise envers un homme aussi bon. Par la suite, je me mis ressentir un profond amour pour ce grand prophte dAllah. Alors que chez dautres enfants, ctait sans doute la concrtisation de leurs souhaits en cadeaux de Nol, qui a veill et entretenu leur affection pour Jsus.Si lobjectif de lglise avait t donc de nous inculquer dune certaine manire, un sentiment de rvrence pour Jsus, en ce qui me concerne elle y a russi. Jappris aimer Jsus plus que mes propres parents. Toutefois, cest durant mon enfance que je commenais me poser des questions au sujet du pouvoir de Dieu. Ma conception de Dieu tait quil pouvait faire tout ce quil voulait. Il avait cr lunivers, la terre, le soleil, la lune, les toiles et les tres humains. Je me demandais donc, 6. Mon grand amour pour Jsus m'a amen l'Islam6 pourquoi il ne pouvait pas sauver Jsus de la mort sur la croix.Il marriva une fois, dans le but de rsoudre cette nigme, de grimper sur un petit mur dans notre arrire jardin et dapostropher Dieu en ces termes : Si Tu es vraiment si puissant et que Tu peux faire ce que Tu veux, fais-moi voler en sautant de ce mur; sinon, je ne croirai plus en Ta puissance, puisque par ailleurs, Tu nas pas pu sauver Jsus de la croix, non plus. Heureusement, le mur ntait pas bien haut et videmment, je suis tomb par terre. Ainsi aprs chaque tentative de voler, je devins de plus en plus convaincu que Dieu, ntait pas aprs tout, si puissant que cela. Une analyse enfantine, c'et vident! Au dbut de mes tudes secondaires, mes parents mautorisrent travailler avec un vieil homme qui tait photographe; je laccompagnais en plusieurs endroits. Mon vieil ami photographe tait connu pour sa pratique de la sorcellerie. O que nous allions, plusieurs de ses clientes lui demandaient de leur parler des vnements futurs de leur vie. Dans ce but, il fumait du tabac brun. Tandis que le tabac se consumait et qu'il se rduisait en cendres, mon vieil ami rvlait des choses ses clientes. Jappris par ailleurs quil avait lhabitude dhypnotiser ses clientes afin qu'elles lui avouent inconsciemment leurs secrets. Il se mettait par la suite leur dbiter ces secrets en les faisant passer pour d'authentiques rvlations.Toutes ces expriences taient imprimes dans ma conscience ds mon plus jeune ge. En ces temps l, mes parents frquentaient un centre spcialis en parapsychologie. Je les y accompagnais plusieurs fois pour voir de quoi il sagissait, et cest dans ce centre que 7. Mon grand amour pour Jsus m'a amen l'Islam 7 jappris les concepts de mditation, desprits, de possession et ce que je croyais tre les morts parlant aux vivants1, etc. Cest cet endroit que jai appris prier deux fois par jour devant un petit autel construit par mon pre avec beaucoup de soin et de dvouement. Durant lune des runions laquelle jassistais, le chef de la sance me prpara un talisman qui, daprs lui, me protgerait ; et donc je lemportais avec moi partout o jallais.Entre temps, je continuais penser la crucifixion de Jsus. Mon pre avait un livre quil lisait frquemment, intitul La vie de Jsus dicte par lui-mme . Il me raconta une fois que daprs ce livre, Jsus avait visit divers endroits en dehors de Jrusalem, ce qui ma rendu un peu plus optimiste au sujet de la question de sa crucifixion.Quand jai termin mes tudes secondaires, j'ai eu lopportunit dobtenir une bourse pour des tudes d'ingnieur aux Etats-Unis dAmrique; ce que jacceptais avec joie. Avant mon dpart pour les USA en 1977, jai eu une exprience qui influa ngativement sur ma foi de chrtien. Je vis un jour deux chrtiens secourir un homme 1 En ralit, les morts ne parlent pas aux vivants. Cest plutt les diables qui imitent la voix des morts, ainsi communiquent-ils par lintermdiaire des vivants. Dautre part, la simple rcitation de versets et surates du Coran a un rel impact sur les mauvais esprits, puisqu'elle les fait disparatre. Ceci est en principe la porte de tout musulman fidle. Concernant ceux qui prtendent quils ne vnrent nul autre quAllah ou qui utilisent la Bible pour dbarrasser de misrables malades en possession du diable, en vrit ils nagissent quen accord avec ces mauvais esprits ou en utilisant un groupe contre un autre, afin de se dbarrasser des uns ou des autres. 8. Mon grand amour pour Jsus m'a amen l'Islam 8 pris par une crise dpilepsie en pleine rue. Par la suite, ils ouvrirent le portefeuille du malade et y prirent une partie de son argent.1 En dpit du fait que lon ne peut pas juger la validit ou linvalidit dune religion daprs des actes d'individus isols comme ceux-l, cet incident maffecta normment. Il est possible que beaucoup de gens trouvent cet incident insignifiant; moi par contre, qui avais vu mon frre svrement puni pour avoir ramen la maison lquivalent dun quart de dollar, trouv dans la rue, sans qu'il ait pu fournir cela une valable explication, l'pisode du portefeuille m'avait grandement marqu. 1 Des textes de la Bible condamnent de manire explicite le vol et autres mauvaises actions comme il est dit dans les dix commandements; quot;Alors Dieu pronona toutes ces paroles, en disant: Je suis l'ternel, ton DieuTu n'auras pas d'autres dieux devant ma face. Tu ne te feras point d'image taille, Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l'ternel,. Tu ne prendras point le nom de l'ternel, ton Dieu, en vain; honore ton pre et ta mre, afin que tes jours se prolongent dans le pays que l'ternel, ton Dieu, te donne. Tu ne tueras point. Tu ne commettras point d'adultre. Tu ne droberas point. Tu ne porteras point de faux tmoignage contre ton prochain. Tu ne convoiteras point la maison de ton prochain; tu ne convoiteras point la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son boeuf, ni son ne, ni aucune chose qui appartienne ton prochain.quot; (Exode 20- 1-17) Ces recommandations se retrouvent dans la Bible, dans des textes qui sont en accord avec le Saint Coran; leur effet est cependant en diminution du fait de l'existence d'autres textes dans la Bible mme, qui les contredisent et appellent au contraire. Grce Allah Clment et Misricordieux qui a rvl le Saint Coran, dernier Texte Sacr qui annule les prcdents! 9. Mon grand amour pour Jsus m'a amen l'Islam9II. Mon exprience aux Etats Unis dAmriqueJe me rendis aux Etats Unis dAmrique en 1977 pour commencer mes tudes universitaires. Tout dabord, je pris des cours danglais dans une cole o je rencontrai des personnes de diffrentes croyances qui provenaient de plusieurs rgions du monde. A Seattle, dans ltat de Washington, lcole danglais, javais un camarade de chambre musulman qui prparait un master. Il sappelait Fouad. Un jour, Fouad me demanda sil lui tait possible de prier dans la chambre. Je lui rpondis que cela mtait gal. Jtais tonn, car ctait la premire fois que je voyais un musulman prier. Avant de commencer ses prires, il s'est lav les mains, il s'est rinc la bouche, il s'est lav le visage et les bras1 dans le petit lavabo de notre chambre. Ctait la premire fois que je voyais une personne se laver les pieds dans un lavabo conu pour les 1 LIslam attribue une grande importance lhygine, par exemple la propret des habits, du corps et du lieu, en plus des ablutions; ce sont des conditions ncessaires pour que les prires soient acceptes comme valables et agres par Allah. Il est aussi recommand de faire ses ablutions avant toute rcitation du Saint Coran et avant daller se coucher. Il est aussi obligatoire de se laver entirement le corps aprs lacte sexuel; en outre, se laver est un acte louable avant dassister la prire du vendredi. Dautres actes, tels que se laver la bouche, se brosser les dents, se couper les ongles, enlever les poils pubiens ainsi que ceux des aisselles, se tailler la moustache, se parfumer, ranger son logement, enlever les objets dangereux du chemin dautrui, sabstenir de polluer les endroits publiques, prserver la propret des endroits ombrags, viter de se nourrir de choses sales, etc. Tous ceux-ci sont des actes apprcis et encourags par lIslam. Ce sont aussi des actes qui nous rapprochent de Dieu et pour lesquels Il nous rcompense. En somme, aucune autre religion ne ressemble mme de loin lIslam en ce qui concerne lhygine aussi bien du corps que de lme. 10. Mon grand amour pour Jsus m'a amen l'Islam 10 mains. Ainsi je me mis observer la succession de ses mouvements et les rituels durant la prire. Il se levait, se baissait et se prosternait, ce qui me rappelait qu lglise, on sagenouillait et on priait seulement. Fouad, lui, priait de manire diffrente. Aprs une courte priode, il changea de logement et, pendant plusieurs mois, je ne vis pas un autre musulman prier.A lcole danglais, durant la rcration, les tudiants de diffrents pays avaient lhabitude de se runir et de discuter de plusieurs questions. Je me souviens une fois o, avec plusieurs tudiants de diffrents pays, nous avions dbattu lorigine des religions et des prires. A un moment donn, je leur dis : Vous priez de cette faon parce que cest de cette faon que vos anctres priaient. Ensuite, je leur faisais remarquer que leurs anctres avaient lhabitude dadorer le soleil, les toiles, et cest depuis ce temps l que la tradition avait t transmise travers les gnrations, jusqu' aujourdhui. Je commenais mme avoir des doutes au sujet de la foi en Dieu. Cependant, je ne devins pas athe parce que jtais profondment croyant et le christianisme tait bien enracin en moi.Un jour, alors que je visitais une mosque, je remarquais plusieurs personnes en train de prier de la mme manire que le faisait Fouad. Le sol tait trs froid; malgr cela tous ceux qui taient dans la mosque taient assis; ceci mencouragea couter ce que lImam avait dire.Il sappelait Jamil Abdel-Razzak et il tait Iraqien. Il parlait de la mdisance en anglais. Je me souviens que sa voix tait aigu et mouvante. Il regardait son audience comme si quelqu'un avait dit du mal de quelquun dautre; 11. Mon grand amour pour Jsus m'a amen l'Islam11 mais il ne dsignait personne en particulier. Je pense que son but tait de faire en sorte que quiconque tait concern par la mdisance, se sente coupable. Ce jour l, je reus une enveloppe contenant quelques brochures et guides des tudes. Certains de ces documents faisaient tat d'tude compare entre lIslam et le Christianisme. Comme je venais de commencer mes tudes en premire anne, luniversit tatique dOklahoma (State University of Oklahoma) il m'a fallu beaucoup de temps pour lire les documents que javais reus. Cest en effet travers ces crits d'tudes compares que jappris que lIslam et le message de Jsus taient tous deux des rvlations. Jsus avait affirm que le message quil transmettait ntait pas le sien mais celui de Dieu : Car je n'ai point parl de moi-mme; mais le Pre, qui m'a envoy, m'a p...

Recommended

View more >